[NDdL] Requisition d'une maison : besoin de soutien.

Mot-clefs: Aéroport Notre-Dame-des-Landes
Lieux: Notre-Dame-des-Landes

Coup de fil à l'instant (21h15) :

Lieu dit des Ardillières - Notre Dame des Landes.

Besoin de soutien pour éviter que les autorités évacuent et emmurent la maison.
Coup de fil à l'instant (21h15) :
Lieu dit des Ardillières - Notre Dame des Landes.
Besoin de soutien pour éviter que les autorités évacuent et emmurent la maison.

Suites aux menaces de récupération et de fermeture du lieu, stratégique, les militant-e-s anti aéroport occupent la maison depuis ce matin. Après l'intervention des forces de l'ordre il reste sur place 7 personnes sur le toi et pas mal de monde au sol, mais du soutien-relai serait le bienvenu, d'autant que 2 feux sont là pour les grillades et réchauffer le bavardage.

(Pendant l'évacuation de la journée il semble qu'il y ait eut un blessé léger, plus d'infos plus tard...)

Merci de faire tourner l'appel au plus vite dans les réseaux.

Commentaire(s)

> Répits.

22h25 : les flics viennent de partir. Les occupant-e-s profitent du répits, sans doute de courte durée. Il est possible qu'ils reviennent dès proton-minet, comme on dit, donc n'hésitez pas à faire un tour sur place, tout soutient est toujours bienvenu.

> Arrestations.

Les infos arrivent au compte-goutte. Il semblerait qu'il y ait quand même trois arrestations à déplorer. Pas plus d'infos pour l'instant.

> Un peu plus d'infos

Y'a donc eu 3 arrestations, une camarade a été relâché et les autres sont au commissariat de Guémené-Penfao (hésitez pas à les harceler).

Une entreprise a été vu cet après-midi en train d'essayer de mettre des portes anti-squatt, la maison venait d'être quitter par ses locataires.

Le mot s'est vite transmis sur la zad et 70 personnes l'ont alors occupé. Quasiment tous ont été expulsé par les gendarmes et escadrons mobile qui ont usé de lacrymos. 7 ont pu accéder au toit et empêché ainsi l'expulsion.

1 camarade a été blessé et est parti à l'hôpital se faire soigner.

Les keufs ont alors encerclé la maison entouré des opposant-e-s qui se réchauffaient autour de feux et d'une bonne bouffe.

Un peu avant 22h30, ils sont parti les renforts n'arrivant pas (surement pas le matos et les unités requises pour évacuer le toit).

La maison est donc à nous pour l'instant. Hésitez pas à venir tôt (très tôt) demain matin ou quand vous pourrez pour assurer l'occupation, donner de l'aide. Elle est situé aux Ardillières : http://maps.google.fr/maps?pq=ardini%C3%A8res+-+notre+d...gEwAA

Sinon passez à la semaine de rencontres/discussions/ateliers du 5 au 11 mars: https://nantes.indymedia.org/article/25120 pour plus d'infos.