Appel pour sauver Saeed Malekpour Bloggeur Iranien menacé d’execution

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Appel pour sauver Saeed Malekpour Bloggeur Iranien menacé d’execution

Nouvelle parvenues de Toronto - Canada et d’Iran ce 10 Janvier, 2012 via le site Persian 2 English. Qui lance un appel à la solidarité pour sauver de la peine capitale Saeed Malekpour un jeune Bloggeur Iranien qui selon les juges du régime "aurait profané et insulté l’islam".

Avec le cas de Vahid Asghi dont nous avions parlé hier c’est au tour d’un autre Bloggeur de risquer la peine capitale en Iran.


http://soliranparis.wordpress.com/2012/01/10/condamnati...ghri/

- Il faut nous mobiliser pour sauver Saeed Malekpour.

- Malheureusement, dans le cadre d’un stratagème politico-policier initié par l’équipe d’une branche de cyber police liée aux "gardiens de la révolution" de L’IRGC ou GRI ; Saeed Malekpour, un Iranien de 36 ans qui était résident a Canada depuis de longues années, jeune programmeur informatique freelance, celui ci est illégalement emprisonné en Iran depuis ces trois dernières années, Saeed doit de nouveau faire face au danger d’une exécution. L’année dernière, le juge Moghiseh de la branche 28 de la cour du "tribunal révolutionnaire" de Téhéran avait condamné Saeed à la peine de mort sur des accusations infondées , en l’accusant d’avoir sur son blog écrit et tenu des propos "qui ont insultés et profanés l’islam".

- Avec un grand soulagement, l’un des avocats de Saeed avait officiellement annoncé cet été 2011 que la Cour suprême d’Iran avait "cassé" la peine de mort. Cependant les événements ont pris une tournure différente et cette même cour suprême déclara quelque mois plus tard, qu’elle avait été incapable de parvenir à une décision de vote sur le cas de Saeed en raison de divergences existantes entre les points de vue des juges, quand au contenu de son dossier judiciaire et de nouveaux éléments fournis par son avocat. Le problème pour les juges de la Cour suprême Iranienne et qu’ils étaient incapables de dire si le procès avait été juste et légal. De plus l’avocat de Saeed avait déclaré dans son rapport à la Cour suprême Iranienne, que les procès verbaux de son client étaient faux et qu’ils avaient étés extorqués sous la torture. Pour que ces divergences soient résolues, la Cour suprême a hélas renvoyé le dossier de Saeed à la même 28 éme branche du "tribunal révolutionnaire". Qui l’avait condamné à mort précédemment.

Le Juge Moghiseh, n’a même pas cherché à comprendre et ignorant la nécessité d’examiner ces nouveaux éléments fournis par l’avocat, a aussitôt réémis et recondamné à la sentence de mort Saeed, dans une parodie d’audience qui fut aussi brève qu’illégale. Le dossier de Saeed a alors été renvoyé devant la Cour suprême qui doit prendre une nouvelle décision.

Maintenant, Saeed et sa famille ses parents et ses amis attendent avec appréhension et inquiétude. Ils espèrent que la Cour suprême agira cette fois ci de manière légale afin de remédier aux disparités en suspens contenues dans le dossier judiciaire de leur fils. La décision finale de la Cour suprême Iranienne peut arriver dès cette semaine.

Comme les tensions économiques et les conflits politiques internes au sein de la dictature, sont en élévations constantes en Iran, les autorités du régime visiblement agissent de manières de plus en plus désespérées. Comme seules réponses elles ne font qu’augmenter les mesures répressives contre les citoyens iraniens. Les militants défenseurs des droits humains et les analystes politique tant Iraniens qu’étrangers, estiment que le principal objectif du régime est de continuer à vilipender et bloquer toutes les information sur ses exactions et ses violences même si ces informations continuent de se propager et que les mensonges de Khamenei des trois frères Larijani ou d’Ahmadinejad sur " les droits de l’homme qui seraient respectés en Iran" , ne trompent plus grand monde sur notre planète , le régime espère ainsi que Iraniens seront de plus en plus réduit au silence par leur propre peur.
- Ce que ce régime brutal n’a toujours pas compris c’est qu’en augmentant toutes ses agressions et ses répressions brutales ou toutes ses attaques contre la libre circulation de l’information ,celles ci ne feront heureusement qu’inciter et encourager les opinions publiques du pays comme celles de la communauté internationale, a continuer de parler et de crier plus fort , dans leurs appel a soutenir les citoyens Iraniens opprimés.

En raison de la nature sensible entourant l’affaire de cette condamnation inique prononcée contre Saeed Malekpour, les dirigeants politiques et les sociétés civiles du monde sont invitées à agir immédiatement et à se mobiliser, pour le sauver d’une exécution imminente.

- Les personnes et Les gens innocents et sans antécédents judiciaires comme Saeed qui sont la cible de l’arbitraire du pouvoir judiciaire iranien, ne sont utilisés que comme des boucs émissaires par celui ci, uniquement dans le but satisfaire la croisade honteuse que fait contre l’humanité ce régime oppressif et totalitaire.

- Contacts de la campagne internationale pour sauver Saeed Malekpour :

Maryam Nayeb Yazdi. Coordonnatrice de la campagne pour la libération de Saeed Malekpour

Email maryam.nayebyazdi (at) gmail.com

Voir aussi sur :

http://persian2english.com/?p=8921

Voir aussi :

Les aveux de Saaed ont étés extorqués sous la torture.

http://persian2english.com/?p=8921

- Site de soutien

https://freesaeedmalekpour.wordpress.com/

D’autres informations sur l’Iran en français.

http://www.iranenlutte.wordpress.com/

http://www.soliranparis.wordpress.com/

http://www.iran-echo.com/