Solidarité avec les enferméEs de Lavaur et d'ailleurs !

Mot-clefs: Prisons / Centres de rétention
Lieux:

"Une école avec des murs" voilà comment on nous vendait au début des
années 2000, les projets d'Établissement Pénitentiaire pour Mineurs (EPM).
Année après année, dans les EPM d'Orvault, de Meyzieu, de Marseille et
d'ailleurs, nous avons vu grossir la liste des suicides et tentatives,
évasions, révoltes.
Depuis dimanche 8 mai, à l'EPM de Lavaur dans le Tarn, une mutinerie a
lieu, entrainant son lot de mesures répressives : mises au mitard,
conseils disciplinaires, transferts, ainsi qu'une descente des ERIS
(Équipes Régionales d'intervention et de sécurité), spécialistes du matage
des luttes en prison.
Sous couvert d'éducatif, depuis les années 90, on n'a cessé d'inventer des
structures de plus en plus coercitives pour enfermer les mineurEs : Centre
Éducatif Renforcé, Centre Éducatif Fermé, jusqu'aux EPM directement gérés
par l'administration pénitentiaire. Aujourd'hui Carayon, ex-militant
d'extrême droite devenu maire de Lavaur, décrit les EPM comme des
« colonies de vacances ».

Pourtant comme dans n'importe quelle prison, il s'agit moins "d'éduquer"
ou de "réinsérer" que de briser, d'humilier, d'isoler, de finalement
détruire des individus..
Comme dans n'importe quelle prison, les personnes enfermées se défendent
et se révoltent.
Comme dans n'importe quelle prison, les révoltés connaissent ensuite la
confrontation solitaire avec la justice.
Comme dans n'importe quelle prison, ils ont besoin de notre solidarité
pour mieux résister à l'isolement.

Solidarité avec les enferméEs de Lavaur et d'ailleurs !

Organisons la solidarité :
REUNION jeudi 26 mai à 20h30
au centre social autogéré 4bis rue Goudouli à Toulouse.

Email Email de contact: nonalepm_AT_riseup.net