Nantes solidaire de la Révolution tunisienne ! Retour sur la manifestation de soutien du 15 Janvier.

Mot-clefs: Resistances
Lieux:

Plus d'un millier de personnes ont répondu à l'appel du collectif nantais des tunisiens de Redeyef, pour soutenir l'insurrection tunisienne. Redeyef : une ville du sud de la Tunisie, qui avait déjà connu un mouvement social historique en 2008, violemment réprimé par le pouvoir.

11-medium
En face de la préfecture.

10-medium
"Kasserine, on n'oublie pas" : la ville a été un des berceaux du mouvement, victime de la répression sanglante du pouvoir.

9-medium
Pas de titre pour 10324

8-medium
Pas de titre pour 10323

7-medium
Pas de titre pour 10322

6-medium
Pas de titre pour 10321

5-medium
Les porcs cagoulés et armés.

4-medium
Solidarité internationale !

3-medium
Pas de titre pour 10318

2-medium
Pas de titre pour 10317

1-medium
L'avant du cortège : rapide et animé.

Des chants et des slogans bilingues, de l'espoir, de la joie, mais aussi de la colère, une manifestation animée. Une belle démonstration de solidarité internationale.

Pendant les discours de fin de manif', un mouvement de foule : un indic' du pouvoir tunisien a été repéré, car Ben Ali faisait surveiller l'opposition en France, notamment les manif' de soutien. Il court se réfugier derrière les flics.
La tension monte d'un seul coup.
Cela rappelle la collaboration étroite entre la France et la dictature de Ben Ali, et la proposition d'un soutien policier au pouvoir tunisien pour réprimer la révolte, de la part de Michelle Alliot-Marie.

Devant la préfecture : les CRS sont cagoulés, les keufs français n'ont rien à envier à leurs collègues tunisiens. Le maintien de l'ordre à la française est un modèle pour les dictatures de la planète.

Le peuple tunisien nous montre le chemin.

Quelques images, n'hésitez pas à compléter.

Commentaire(s)

> France Tunisie.

La liste du groupe de parlementaires "France-Tunisie" de la période Ben Ali. Instructif. Autant de "socialistes" que d'UMP :

http://www.senat.fr/groupe-interparlementaire-amitie/am....html