Communiqué du RASH de Moscou sur les événements du 11 décembre 2010

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

Communiqué du RASH de Moscou sur les événements du 11 décembre 2010

Le RASH (Red and Anarchist SkinHeads) de Moscou est une organisation antifasciste de jeunesse.


Les événements du 11 décembre à la place du Manège ont montré à quel degré le mouvement de droite des supporters de football à Moscou est pourri et « bon à rien ». Nous ne sommes pas du tout surpris par le cynisme avec lequel une foule composée de 3000 jeunes « hooligans » de banlieue, de vieux alcooliques « hitlerophiles » et d’enfants habillés selon la dernière mode en « Air Max », faisait des salutations « Sieg Heil » à côté des murs du Kremlin, du monument d’Alexandre Joukov et de la flamme éternelle. Nous ne sommes pas surpris non plus que les services de l’ordre aient réagi loyalement à cette action et aient donné la possibilité aux « fans » de se défouler.

Chacun a compris que de petits détachements de la police anti-émeute ainsi que les patrouilles n’étaient pas en mesure d’empêcher ces fous de faire quoi que ce fut. Bien que cet événement ait été annoncé ouvertement sur Internet, on avait l’impression que, pour les organes du Ministère de l’intérieur, ce fut une surprise de voir tant de gens n’étant pas en deuil. On aurait pu s’attendre à ce qu’il y ait une « émeute », comme cela avait été le cas en 2002 à la place du Manège lorsque les supporters de foot y avaient organisé des « pogroms ». Cependant, toute cette euphorie de la droite au sujet de leur soi-disant très proche victoire n’est qu’une spéculation. En fait, ils essaient de faire passer leurs rêves pour la réalité.

Des Caucasiens blessés suite aux violences racistes du 11 décembre

Les membres du RASH – Moscou sont venus exprès à cette action afin de voir son déroulement. Nous avons vu que la réalité est complètement différente de l’image créée par des blogueurs de droite sur internet. D’aucune manière, il ne s’agit de la très proche victoire de la droite. Il n’y a même aucun signe de sa montée en puissance ! Ce sont surtout des « combattants » alcoolisés de la droite qui ont participé à cette bagarre ; d’ailleurs, ils ont même réussi à se battre entre eux. Il n’y a aucune solidarité ni fraternité entre eux. Il n’est pas étonnant qu’une centaine de policiers anti-émeute (OMON) aient facilement maintenu en ordre une foule de 3000 « fans ». Seulement une soixantaine de personnes se sont vraiment bagarrées (bien que ce soit difficile d’appeler cela « bagarre »). Habitués à de graves affrontements avec les forces de l’ordre lors nos actions, nous pouvons dire que les OMON ont agit de façon spéciale ce qui a permis, une fois de plus, de justifier l’abrogation de l’article 31 de la Constitution (NdT, article garantissant la liberté de réunion, de cortège et des rassemblements). Cela devrait également justifier la « répression » à l’égard des fans de football vers 2010

vidéo visible ici

http://www.youtube.com/watch?v=oGOHqWWNEs4

http://www.antifasrusses.samizdat.net/