Claude Allègre entarté à Nantes  : le mammouth est gourmand.

Mot-clefs: Ecologie
Lieux: Nantes

Aujourd'hui, la ville de Nantes a connu l'honneur de recevoir la visite du pachyderme préhistorique et ancien ministre socialiste de l'éducation : Claude Allègre.

Piquete-medium
Pas de titre pour 10221

5_3-medium
C'est la tarte finale.

4_3-medium
Pas de titre pour 10216

3_3-medium
Pas de titre pour 10215

2_3-medium
Le plat de résistance.

1_3-medium
Kung Fu Panda : Claude essaie d'esquiver une tarte.

Ce grand scientifique, de la trempe des frères Bogdanoff offrait devant une assemblée bien docile de vieillards sous lexomyl une conférence intitulée : « la science et les médias », dans un amphithéâtre du centre ville. Tout un programme.

Après être entré en matière de façon vigoureuse : « Je suis toujours un homme de gauche », suivit de près par : « Si Lepen dit que la mer est salée, je ne dirait pas qu'elle est douce », succulente tautologie pour justifier son soutien sans faille à notre cher gouvernement néo-Pétainiste.

Soudain, une poignée de galopins déchainés aspergeai la foule de tracts impertinents* à l'égard du mammouth au monosourcil, en s'époumonant du doux slogan « Allègre, collabo ».

Quelques instants plus tard, à la sortie de la conférence, un comité d'accueil de dangereux chenapans en colère attendait le glorieux ministre scientifique. Les outrecuidants ont procédé à un attentat pâtissier de toute beauté, malgré la valeureuse défense de notre socialiste préféré (utilisant sa sacoche tel un bouclier médiéval pour esquiver la crème virevoltante). Peine perdue : le facheux ventripotent sera maculé.

Le vice président de l'université, bouleversé d'une telle offense s'interposa violemment pour défendre son invité d'honneur, dévoilant son visage hargneux.

Epilogue : Un parfait entartage pour ce larbin sarkozyste présomptueux qui a amorcé la politique éducative de notre actuel petit père des riches lorsqu'il était ministre. Gageons que cela fasse réfléchir ses camarades socialistes.

Pièces jointes

Report Le tract jeté à la conférence.

Commentaire(s)

> tiens ?

" qu'ils s'en aillent tous " dites vous

vous êtes de la bande à Melanchon , la voiture balai pour ramenée les gentisl électeurs au PS au deuxième tour ?

> Piqueteros

Quelle brillante culture politique, c'est sublime ! "Que se vayan todos" est le slogan de l'insurrection argentine de 2001 des fameux piqueteros, et pas la pitoyable reprise de Mélenchon. Continue à baver derrière ton clavier si ça peut soigner tes aigreurs d'estomac, mais renseigne toi un minimum avant.

Cela dit tu as raison, le tract diffusé a surement été rédigé par des partisans de Martine pour 2012..

> Le poète à toujours raison...

Oui Maurice c'est vrai, il n'avait qu'à se renseigner et prendre des cours d'espagnol l'autre derrière son clavier. Comme tous ceux qui vont lire le tract et penser à Mélanchon en lisant la fin.

C'est con la vie mais c'est comme ça y en a toujours pour rien comprendre aux plus fines allusions, surtout quand elles sont décalées et quelles snobent le réel dans ce qu'il a de plus gras et dégoûtant. Ne me fait as dire ce que je n'ai pas dit, Jean-Luc mange des fruits et légumes et sa tenue est toujours impeccable.

> Ce n'est pas une revanche du PS

Vous faites fausse route le tract est loin d'avoir été rédigé par des partisans de Martine, loin de là ...

> Mélanchon est un ex-lambertiste

Comme Jospin, Cambadélis et d'autres inventeurs de la gauche poubelle

(Pour mémoire :

http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5374)

La remarque ci-dessus confirme qu'il a pour l'heure bien réussi son arnaque en renversant le mot d'ordre argentin en machin électoral.

Sans doute les rédacteurs du tract ont ils manqué de temps pour envisager cet écueil. Sinon, ils en auraient profité, j'imagine, pour descendre le procédé marketing du "parti de gauche" et de sa marionnette centrale.

Don't worry ! Des Fronts Terriblement plus Prolifiques vont continuer à aider tous les petits ftp que nous essayons d'être à creuser plus profond.

Voir, par exemple :

Hic sunt leones ! Révolte étudiante contre l’austérité en Italie - Uniriot Roma

http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5387

> et paff dans le panneau

ma remarque a fait mouche !!

je savais très bien que ça ne venait pas de mélanchonistes !

j'ai simplement voulu vous faire une petite leçon de politique : si vous faites cette action, c'est que vous avez envie que ça soit médiatisé, donc que ça touche des gens peu politisés

donc dans ce cas, votre choix est très mauvais puisque seuls les militants connaissent le slogan argentin .

ou alors vous avez voulu faire un happening entre militants ..................

avant de sortir le bazouka, refléchissez un peu pour me répondre.

quel était le but de votre action ? voulez-vous réellement adressé un message au "peuple" ?

> Merci !

Ahah ! Quel rattrapage pitoyable... Tu peux assumer ton ignorance et faire amende honorable au lieu de t'afficher publiquement de la sorte.

"j'ai simplement voulu vous faire une petite leçon", pour un/e prof paternaliste, tu fais beaucoup de fautes. Et arrêtes de prendre les gens pour des cons, il n'y a pas que dans ta tour d'ivoire que les gens connaissent les luttes sociales argentines.

> Enfin

Peut importe la forme ou la manière et quelques détails subtils pour le goût des formes, l'important ici est le résultat: un entartage historique accompagné des raisons de sa motivation, c'est tout de même beau! (Historique car le premier pour notre chère C.A.) . Il est vrai que l'on pourra toujours critiquer plus facilement ce que nous n'avons point entrepris. Cependant, j'apprécie l'aspect comico-corrosif et pamphlétaire de cet article et avec le tract, (peut importe le slogan du moment qu'il n'appel pas a une haine gratuite et sans limites) ils me semblent plutôt juste. De plus l'acte d'entarter est lui même comique et pacifique ce qui me plait d'autant plus.

En tout cas pour cette première mondiale, je pense que l'on peut éviter de se quereller pour quelques mots mal interprété et féliciter notre(ou nos?) vaillant(s) et dangereu(x) terro-pâtissier(s) pour son(leur) acte de courage et de dévouement!

Merci encore

> ok ok

bon ben puisque tu me connais ( je me rattrappe comme je peux ... ) arrêtons là l'échange.

vous avez pris votre pied , ça a fait avancer la cause super !

quel cause ? mais bon dieu on s'en fout ! l'essentiel c'est de prendre son pied , t'as rien compris !

ok ok c'est bon continuez comme ça

au fait c'est quand le prochain happening ?

> un entarteur

Bonjour je suis un co-auteur de cette action. Je ne comprend pas trop l'intérêt de tout ça. Et de plus je suis déçu que la polémique tourne autour de la légitimité de l'action plus que la légitimité de Claude Allègre en temps que scientifique et politicien.

Je vais tout d'abord répondre aux questions sur le but de l'action et sur le/les destinataires de notre message. Deux questions qui me semblent toutes deux essentielles.

A propos du but:

La première raison, était de manifester à Claude Allègre notre mécontentement suite a sa tribune "Mon plaidoyer pour Sarkozy" sur le site internet du Point ( nous ne parlerons pas de ses thèses écologiques) et lui faire comprendre que toute paroles peut avoir des conséquences.

La seconde raison est que Claude Allègre n'avait jamais été entarté nous nous sommes dit qu'une première à Nantes serait plutôt cocasse (stupide fierté local je l'admet).

La troisième raison est que l'entartage à la foi pacifique et efficace nous semblais l'action la plus adaptée à la situation.

A propos des destinataires:

Je tiens a dire que je n'aurais jamais la prétention de m'adresser au peuple. Justement je n'aime pas les gens qui s'adressent au peuple pour la seule raison qu'il s'en dissocient consciemment ou non. Au mieux je m'adresse aux miens (cela est mon avis personnel et est parfaitement critiquable). Au delà de ça le tract était provocateur et adressé à Claude Allègre mais aussi a l'assemblé buvant les parole de Claude Allègre. De là le slogan "qu'il s'en aillent tous" est celui qui correspond le mieux notre ressentiment. par le référence à cette lutte ressente et tragique, aussi nous aimions l'hommage (peut être est-il prétentieux pour certains....)

Autre chose, Je ne partirais surtout pas dans un débat sur: "La culture politique du peuple est elle inexistante" ou une infamie du genre qui traduirait une prétention infini d'être l'élite d'une classe sociale et de fait plus intelligent que la moyenne. Horrible. En somme oui si c'est pris comme un happening militant alors s'en est un.

Mais un autre élément s'ajoute a l'équation. Aucun média n'était présent a notre grand regret et les communiqués de presse n'ont été relayés que par les médias participatifs hélas. La remarque "j'ai simplement voulu vous faire une petite leçon de politique : si vous faites cette action, c'est que vous avez envie que ça soit médiatisé, donc que ça touche des gens peu politisés" me semble alors injuste....

J'entends bien les critiques mais je vous invites tout militants de ma sensibilité ou proche a se serrer les coudes et a soutenir toutes les actions qu'elles nous plaisent ou non et quelles soient justifiées ou non dans un soucis d'unité pour une lutte tournée vers l'extérieur et non vers l'intérieur. L'heure n'est plus au leçons (mater/pater)naliste mais aux luttes.

Cordialement

> Enfin !

C'est ça, arrêtes l'échange "@n@". Cela doit te faire tout drôle, à toi qui ne fait rien d'autre que vomir ta frustration inutilement qu'on te réponde sur le même ton. Si tu te sens exister ainsi, tant mieux. Continues à distribuer les bons et les mauvais points derrière ton clavier, et à "donner des leçons", ça doit être si épanouissant.

Une chose est sure, sans une élite éclairée (constituée d'aimables et chatoyantes personnes comme toi, qui, n'en doutons pas, doivent s'illustrer par leur activisme fougueux) la "cause" serait bien démunie...

> merci

merci mikael pour ton texte.

je cherchais juste à comprendre , en étant provocateur sans doute.

> Pour pas d'accès à la vidéo ?

Les images de Claude Allègre sont à la vue des captures proposées ici issues d'une vidéo. Pourquoi ne pas mettre à disposition cette dernière afin que chacun puisse de faire son opinion sur la réaction de la personnalité et le déroulement de l'action ?

> au fait

Il y a un article sur rue89; ils ont la delicatesse de citer Indymedia!

Les commentaires, par contre, ne volent pas haut pour la plupart!

> ROTFL!

J'ai bien rigole ... depuis Amsterdam.

Les 'pachydermes prehistoriques' - et soi-disant de gaiuche - sevissent ici aussi.

Et l'entartrage est puni de severe peines de reclusion criminelle...

cheerio, patrizio et les Diiiinoos!

> Torchon.

Et presse océan, qui, comme à l'accoutumée est d'un grand professionnalisme journalistique attribue l'entartage "au collectif d'extrême gauche indymedia". Un grand travail d'investigation.

> Et ensuite...

Fort passionnant votre débat sur le sens profond de se tract, les inspirations des auteurs, la corruption idéologique des socialistes (ce n'est pas nouveau soi dit en passant),... mais cela ne choque-t-il personne que le première raison d'entarter Claude Allègre soit qu'il nuit au débat scientifique sur le réchauffement climatique et fait partie à se titre des gens qui empêchent que des mesures responsables soient enfin prises. Vous n'aimez pas Sarkozy et Woerth, soit moi aussi mais revoyez vos priorités. Evacuer le Bangladesh à cause d'une monté du niveau des océans me parait un drame bien plus important que l'augmentation de l'âge de départ à la retraite. Je trouve que dans se genre de débat le mot acquis sociaux sert habilement à camoufler celui de petit confort...

Pour le reste félicitation aux entarteurs. Même si les justifications sont peu satisfaisantes il était temps.