Ehud BARAK renonce à sa visite en France par crainte de poursuites

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

Le criminel de guerre Ehud Barak, de la "gauche" israélienne, rattrapé par ses crimes, n'est pas très à l'aise dans ses baskets.
COMMUNIQUE DE PRESSE – Flottille de la Liberté

Paris 13/06/2010

Ehud BARAK renonce à sa visite en France par crainte de poursuites:

Les avocats de la CCIPPP et du CBSP invoquent la
« compétence universelle pour connaître des crimes commis en haute mer »

Le Ministère des affaires étrangères israélien annonce qu’Ehud BARAK renonce à sa visite en France, ce lundi 14 juin 2010.

Le motif invoqué est la crainte d’être arrêté en raison de sa responsabilité, publiquement revendiquée, dans l’attaque sanglante de la flottille internationale à vocation humanitaire FREE GAZA, dans les eaux internationales entre Chypre et la bande de Gaza, dans la nuit du 31 mai 2010.

Les humanitaires, en accord avec la résolution 1860 du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui condamne le blocus israélien de GAZA, tentaient d’acheminer des produits et matériels de première nécessité.

Le juge français a compétence universelle pour connaître des crimes commis en haute mer, laquelle, n’appartenant à personne, doit être protégée par tous.

Il suffit que l’auteur présumé des crimes se trouve sur le territoire français (article 689-1 du Code de Procédure Pénale) pour relever du Juge répressif français.

Ainsi, sur plainte avec constitution de partie civile d’une quelconque victime, française ou non, est-il compétent pour instruire, et prendre toutes mesures contraignantes à l’égard de tout individu ayant commandité ou exécuté les meurtres voire assassinats, enlèvements, séquestrations, détournements de navires ou s’en étant rendu complice.

Les humanitaires français du CBSP et de la CCIPPP ainsi que des participants étrangers, sont prêts à déposer une telle plainte, par l’intermédiaires de leurs avocats, Maîtres Liliane GLOCK du barreau de NANCY pour le CBSP (Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens) et Gilles DEVERS du barreau de LYON pour la CCIPPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien).


Les avocats:

Maître Gilles DEVERS : +33 6 14 26 31 69

Maître Liliane GLOCK : +33 6 10 78 59 84

{{2/ Barak reste hors de France à cause de la Flottille (traduction ccippp)}}

Le Ministère de la Défense indique que Barak restera en Israël jusqu'à ce que l'équipe d'experts enquêtant sur le raid contre la Flottille soit annoncée. Au cours de week-end, les participants à la Flottille ont déclaré leur intention de poursuivre le ministre de la Défense.

par Roni Sofer, Publié le: 06.13.10, 12:09

Le ministre de la Défense Ehud Barak a annoncé de façon inattendue dimanche matin qu'il ne se rendrait pas à Paris pour l'exposition internationale militaire, Eurosatory.

Le ministère de la Défense a indiqué que le ministre Barak avait décidé de rester en Israël jusqu'à ce que l'équipe d'experts enquêtant sur le raid contre la Flottille de Gaza soit annoncée.

Au cours du week-end, les militants français ayant pris part à la flottille de la bande de Gaza ont annoncé leur intention de déposer une plainte contre Barak à la fois en France et devant la Cour Pénale Internationale de La Haye. Trois membres du Parlement français les soutiennent.

Barak avait prévu de partir dimanche matin pour une visite officielle de deux jours à Paris, où il devait inaugurer le stand israélien à l'exposition internationale militaire et rencontrer les ministres de la Défense et des Affaires étrangères.

Vendredi, les responsables politiques ont déclaré que Barak n'avait pas l'intention d'annuler son voyage, et que le service juridique du ministère des Affaires étrangères ainsi que d'autres dans le système judiciaire avaient pris des mesures pour lui fournir une défense adéquate. Pourtant, à la dernière minute, Barak a effectivement décidé d'annuler.

Lors de sa précédente visite à Paris, Barak avait été sévèrement critiqué par Micha Lindenstrauss, Contrôleur de l'État, concernant les dépenses extravagantes de sa délégation à l'hôtel du Salon du Bourget en 2009.

Le contenu de ce site peut être librement diffusé aux seules conditions suivantes, impératives : mentionner clairement l'origine des articles, le nom du site www.protection-palestine.org ainsi que celui des traducteurs. Site réalisé par : CCIFP

Commentaire(s)

> introduction à la con

"Le criminel de guerre Ehud Barak, de la "gauche" israélienne, rattrapé par ses crimes, n'est pas très à l'aise dans ses baskets." = intro

et dans le texte :

"Il suffit que l’auteur présumé des crimes se trouve sur le territoire français (article 689-1 du Code de Procédure Pénale) pour relever du Juge répressif français." : je lis bien "auteur présumé"

Tant qu'il n'y a pas de jugement, Barak est auteur présumé et non criminel de guerre.

Ce ne sont pas les mêmes qui écrivent ce genre de conneries et pleurent après quand on les traite de ci ou de ça avant de les avoir jugés ?

Toujours 2 poids 2 mesures dès qu'il s'agit d'un Israélien ?

> c'est quoi ton problème?

C'est quoi ton problème anti-troll?

Tu supporte pas qu'on dise de Barack que c'est un gros boucher?

Je comprends pas trop ce que tu recherche dans toutes tes interventions censées "aider" la modération…

> à propos du titre

c'est pas dans le titre (contrairement à d'autres indy) qu'est employé "Ehud Barak criminel" mais bien dans l'intro.

Le droit et la CEDH n'est pas ce qui étouffe certains ici

> Le troll « anti-troll » a encore frappé

Le copyright, ça marche plus, la mise en compétition des Indymedia, ça marche pas très fort non plus, les insultes et calomnies idem.

Alors que reste-t-il ? « Tant qu'il n'y a pas de jugement, Barak est auteur présumé et non criminel de guerre » ! ! ! ! ! ! !

Celle-là, il fallait oser la faire ! C’est vrai que Barak est le chef du parti socialiste, donc de la « gauche » sioniste de la « seule démocratie du Moyen-Orient ». Si c’est ça la démocratie, on se demande bien ce que peut être le fascisme !