Bilan des agressions racistes et néo-nazies en Russie pour le mois d’avril 2010

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

Bilan des agressions racistes et néo-nazies en Russie pour le mois d’avril 2010

En avril 2010, au moins 18 personnes ont été victimes d’attaques racistes et néo-nazies, dont trois ont perdu la vie. Ces agressions ont eu lieu près de Moscou (un mort, six blessés), Saint-Pétersbourg (cinq blessés), Nizhny Novgorod (un mort), Orel (un mort, un blessé), Saratov (une personne tabassée), and Ryazan (deux personnes tabassées). En tout, depuis le début de l’année, 15 personnes ont été assassinées et au moins 103 blessées, dans 24 régions de Russie. Entre janvier et avril 2009, 30 personnes avaient été assassinées, et 149 blessés.


En mars 2010, au moins 9 procès pour crimes liés à des violences racistes (hate crimes) se sont déroulés à Moscou, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Nizhny Novgorod, Ryazan, Sverdlovsk, Krasnodar Krai, Chuvashia, et Tatarstan. 26 personnes été condamnées, dont dix avec sursis, sans aucune autre peine. En tout, depuis le début de l’année, 18 procès de ce genre se sont tenus : 74 personnes ont été condamnées, dont 25 à des peines avec sursis. Quatre procès pour propagande xénophobe ont eu lieu en mars : dans les régions de Karelia, Astrakhan et Arkhangelsk. Quatre personnes ont été condamnées ; deux d’entre elles ont été relâchées, leur crime étant prescrit. Pour la même raison, le procès du policier raciste de la région de Saint-Pétersbourg a été annulé : la défense a fait traîner la procédure de façon à atteindre la date de prescription.

La « liste fédérale des documents extrémistes » a été étendue les 15 et 29 mars 2010, passant de 574 à 592 : 33 ont été inscrits deux fois, 5 ont été inscrits alors que des décisions de justice les ont considérés comme irrecevables. Une inscription a été annulée. L’événement le plus frappant de ce mois d’avril est peut-être le classement comme organisation extrémiste, par le tribunal civil de Moscou, de l’Union slave de Dmitry Dyomushkin. Il est remarquable que la procédure a été extrémement courte : la première audition a eu lieu le13 avril et le 27 avril, la décision avait été prise. Si Dyomushkin ne gagne pas en appel, l’Union slave rejoindra la « liste fédérale des organisations extrémistes » qui regroupent désormais onze groupes (y compris la Société National-Socialiste, la NSO, la section Ryazan de l’Unité Nationaliste Russe, le RNE).

Source : centre SOVA

http://sova-center.ru/

lire aussi

http://antifasrusses.samizdat.net/