Occupation du 5 et 6 mai

Mot-clefs: Exclusion/précarité/chômage
Lieux: Brest

sur les actions du collectif ces deux derniers jours !
Hier le collectif des chômeurs et précaires de Brest s'est réuni en début d'après-midi pour former de petits groupes envoyés aux trois pole emploi. L'un d'eux (celui victime de l'occupation de la veille) avait fermé ses portes pour la journée, redoutant une nouvelle invasion, notre bande organisée s'est alors rabattue sur la CAF. Un autre pole emploi ou était présent le directeur départemental a pris peur a l'approche des membres du collectif et a successivement fermé les portes, réouvert les portes a plusieurs reprises... et ceci dans la panique et l'agacement le plus total. Dans le dernier, c'est le directeur qui a accueilli les militants en leur certifiant qu'il était homme de dialogue mais que si il le fallait il n'hésiterait pas à faire comme ses collègues de la veille ( appeler les forces de l'ordre). Il ne s'agissait pourtant que d'une simple diffusion de tract appelant a rassemblement pour ce jeudi 6. Plus intéressant nous avons rencontré un agent syndiqué à la FSU qui nous a confié qu'ils avaient une réunion prévue entre agents de pole emploi pour voir dans quelles mesures ils pouvaient soutenir notre mouvement. A la Caf une jeune femme a récupéré 300 euros sur son RSA, et nous avons constaté de lourd dysfonctionnement qui a motivé une de nos actions de ce jeudi !

Aujourd'hui jeudi nous avons occupés un pole emploi du centre ville le matin, ayant comme ultimatum : une journée blanche pour les agents ou bien on reste. Résultat journée refusée et expulsion par les keufs vers 14 heures. Ca tombait pas si mal on avait justement rendez-vous devant la CAF a 14H. Il a donc été décidé d'occuper la CAF avec distribution de tract aux usagers et le même type d'ultimatum posé à la direction. Nous avons de plus remis quelques revendications à la direction. Vous trouverez ci-dessous la lettre déposée au sous-directeur. Résultat pas de réponse et expulsion par les keufs vers 18H. Bref journée assez dense mais peu fructueuse... On aura au moin fait chier les flics...

Voila on continue demain !

Grève des chômeurs le 6mai 2010

Partout les agents des CAF croulent sous les dossiers sans que des moyens supplémentaires ne leur soient alloués. Cette surcharge de dossiers non seulement déteriore les conditions de travail des agents mais entraine des dysfonctionnements et des retards de paiements. Ainsi de nombreux allocataires de la CAF aux faibles ressources en sont victimes et subissent des amputations de leurs allocations ( RSA, Allocations Logements...) sans qu'ils en soient systématiquement informés.

Nous demandons qu'une véritable information personnalisée soit mise en place dans les agences de la CAF
Nous exigeons que toute radiation du bénéficiaire ou modification de son allocation lui soit annoncée et justifiée par un courrier en recommandé et qu'il soit informé de ses possibilités de recours.
Nous demandons l'organisation d'une journée blanche dans la CAF comme dans les pôles emploi sous 10 jours pour rencontrer les agents collectivement sans la présence de leurs directions, sans perte de salaire pour les agents.

Le collectif brestois

Commentaire(s)

> Pitié pas de recommandé !!!!!!!!!!!!!!!

L'envoie de lettre recommandé est déjà une obligation en cas de radiation. Dans les faits les pôles emploie ne le font jamais et c'est tant mieux ! C'est un moyen très simple pour contester une radiation. En tout cas, ça m'a déjà sauvé la mise plusieurs fois ("Vous dites que je suis radié, mais je n'ai jamais reçu de lettre pour me l'annoncer, j'exige d'être réinscrit rétro-activement")

> leurs courriers contre nos vies

sauf que si ces institutions devaient respecter la loi (lettre AR) cela leur coûterait cher.

par ailleurs, même en AR, le fait que ces institutions ne motivent ni "en fait" ni "en droit" leurs décisions les rend également illégales ; les faire chier là dessus (procédures compris) pourrait revenir à bloquer leur production d'avis d'indus, de notifications de droits en baisse, etc.(trop coûteuse à réaliser si elle était faite dans les règles)

Sinon, des nouvelles de la grève des chômeurs à Montreuil

http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5033