L’UL CGT Chinon solidaire de Jamal Saberi militant iranien

Mot-clefs: Répression
Lieux:


L’UL CGT Chinon solidaire de Jamal Saberi

Déclaration de l’UL CGT Chinon (Indre-et-Loire) en solidarité avec Jamal Saberi, 27 avril 2010 :

Contre l’extradition vers Téhéran du militant ouvrier iranien Jamal Saberi par les autorités japonaises.

Au ministère Japonais de la Justice et UNHCR au Japon

Aux bons soins de l’ambassade du Japon à Paris,


Il y a six mois, le 10 novembre 2009, notre Union locale CGT des pays du chinonais avait dénoncé la répression qui sévit très durement en Iran contre le peuple travailleur (ouvriers, femmes, jeunes, enfants) et notamment contre les militants syndicaux qui combattent depuis des années pour les libertés démocratiques et le droit à une vie digne dans leur pays.

Nous avons attiré l’attention sur le cas emblématique du syndicaliste Mansour Ossanlou, fondateur du syndicat indépendant de 8 000 travailleurs sur les 17 000 de Vahed, l’entreprise de transport par bus de Téhéran, condamné en 2007 à cinq ans de prison et dont la santé déclinait dangereusement. Aujourd’hui, Mansour Ossanlou est de nouveau en liberté, grâce notamment à une large campagne du mouvement ouvrier international, bien qu’il ait échappé de justesse à une tentative d’assassinat peu avant de sortir de prison.

Innombrables sont les crimes commis par la dictature fasciste que la république islamique exerce depuis plus de trente ans contre les peuples d’Iran. Dernier exemple de l’arbitraire régnant dans ce pays et qui ne peut qu’indigner le monde entier : la presse rapportait le 25avril que le cinéaste iranien Jafar Panahi, humaniste connu pour la générosité présente dans ses films, hostile, mais sans haine, au régime d’Ahmadinejad, est détenu dans une prison de Téhéran depuis deux mois. Or monsieur Jafar Panahi est l’un des membres du jury du prochain festival de Cannes.

Dans quelques jours, les travailleurs célèbreront le 1er mai, jour traditionnel de rassemblements militants dans tous les pays. Chaque 1er mai est, depuis des années, l’occasion pour le peuple iranien d’affirmer son attachement aux libertés et à la défense de ses droits fondamentaux malgré la féroce répression de toute manifestation indépendante du régime.

A la veille de ce grand moment de mobilisation, un autre militant ouvrier iranien, Jamal Saberi (Jalal Ahmadzade-Nouei), actuellement en détention à Tokyo au Japon se trouve menacé d’expulsion vers l’Iran.

Jamal Saberi est un opposant politique connu du régime islamique d’Iran, militant des droits de l’homme depuis 18 ans au Japon. La sécurité et la vie de Jamal Saberi seraient menacés s’il retournait en Iran.

La tentative du gouvernement japonais de renvoyer de force un militant politique iranien constitue une violation du principe international de non-refoulement qui interdit le retour forcé d’une personne dans un pays où sa vie ou sa liberté sont menacées.

Jamal Saberi a déjà subi deux attaques cardiaques lorsqu’il a été auparavant détenu dans un centre de rétention japonais.

Notre Union locale CGT des pays du chinonais demande aux autorités japonaises de l’immigration de le libérer immédiatement et d’annuler son ordre d’expulsion. Monsieur Saberi a des craintes tout à fait fondées de persécution par le régime islamique. Il doit être reconnu comme réfugié politique et mérite la protection selon les accords de l’ONU sur le statut des réfugiés dont le Japon est signataire.

Nous, Union locale CGT de Chinon, demandons votre intervention immédiate dans ce contexte où une vie est en danger. Il va sans dire que l’UNHCR et le gouvernement japonais seront tenus pour responsables pour la vie et la liberté de Jamal Saberi.

UL CGT Chinon – Résolution adoptée le 27 avril 2010 à l’unanimité

Pour participer à la campagne de solidarité avec Jamal Saberi, vous pouvez :

* Envoyer des lettres de protestations aux ambassades et consulats japonais en votre nom ou au nom de votre syndicat, parti, organisation : voir ici des exemples de lettres-types et les adresses des différents consulats du Japon en France. La liste des ambassades et consulats du Japon dans le monde se trouve à cette adresse et ici quelques adresses dans des pays francophones.

http://www.mofa.go.jp/about/emb_cons/mofaserv.html

message de solidarité a envoyer ici

http://hambastegi.ruzeroshan.com/jamalS/jamal291.php?nr...ng=en

Signer la pétition en ligne, le texte en français est disponible à cette adresse.

http://www.petitiononline.com/Jamal10/petition.html

CHINON UL CGT PLACE MIRABEAU
37500 CHINON