Pourquoi une grève des chômeurs et précaires ?

Mot-clefs: Exclusion/précarité/chômage
Lieux:

0n en a marre de payer la « crise » !
0n en a marre de payer la « crise » !

- explosion du chômage : 2 millions 700 000 chômeurs officiels, près de 6 millions en réalité, 600 000 nouveaux chômeurs depuis 2 ans

- 2/3 des offres de Pôle Emploi sont des emplois précaires (http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=19)

- fonctionnement catastrophique de Pôle Emploi : plate forme téléphonique 3949 (http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4704) déshumanisée, retards de paiement, perte de dossiers...

- politique de radiation et de contrôle des chômeurs : suivi mensuel obligatoire oppressant et stérile, obligation d'obéir au doigt et à l'œil aux prescriptions de Pôle Emploi et à ses sous-traitants (http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4992).

La grève des chômeurs et précaires (http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4997), ça serait quoi ?

- d'abord se retrouver pour rompre l'isolement. Collectivement, nous pouvons résister à cette machine à broyer.

- s'organiser pour imposer aux institutions l'arrêt des radiations (http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4351), afin d'empêcher que quiconque se retrouve sans revenu.

- affirmer qu'on n'a pas à faire sans arrêt les preuves de notre bonne volonté, qu'on n'est pas responsables du chômage, qu'on en a marre d'être tout le temps évalués, dévalorisés, suspectés, culpabilisés (http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4410)...

- affirmer que nous préférerions des formes coopératives, égalitaires, écologiques d'activité, où nous puissions nous impliquer durablement, plutôt que des petits boulots alimentaires plus ou moins dénués de sens, mal payés, sous les ordres d'un petit chef.

On ne veut plus accepter n'importe quoi.

À Rennes, rendez-vous partir du lundi 3 mai Place du Parlement à 10h et à 18 h pour nous réapproprier la parole et l'espace public !

collectifdu3mai@gmail.com

Paris, rdv lundi 3 mai, à 11h, place de la République, terre-plein central
-----------
- Sur les décombres du plein emploi, Brest, Paris : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5010

- Irruption sur France 2 : Ni culpabilisation, ni emploi forcé, ni management. Grève des chômeurs ! : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5009

- Ni Policemploi, ni coaching : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5008

- Appel au lundi 3 mai - collectif brestois en marche contre l’injustice sociale : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4999

- Thèses sur la grève des chômeurs et précaires : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4997

- Nous préférons... une grève des chômeurs - Cafards de Montreuil : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4754

- Engageons dès maintenant une grève des chômeurs contre notre subordination à l’ordre économique (Mcpl, Rennes) : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4738

- Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère, Coordination des intermittents et précaires : http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=4124

La coordination des intermittents et précaires est menacée d'expulsion, signez, faites {{signer, la pétition en ligne}} en défense de l'existence de la Cip : {{{[Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde}}}->http://soutien-cipidf.toile-libre.org/]

Face aux institutions, radiations, comptes et mécomptes, patrons, ne restons pas seuls : Permanence CAP (http://www.cip-idf.org/rubrique.php3?id_rubrique=174) (pour les intermittents) : écrire à cap@cip-idf.org ; Permanence précarité (http://www.cip-idf.org/rubrique.php3?id_rubrique=357) (pour les autres) : permanenceprecarite@cip-idf.org
Le lundi de 15h à 18h à la coordination des intermittents et précaires14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7 Tel 01 40 34 59 74

Link_go Lien relatif

Commentaire(s)

> ha bah oui

Pas critique du chômage sans critique du travail:

http://infokiosques.net/travail