Exclusif : le discours de Sarkozy au Rwanda en avant-première

Mot-clefs: Médias
Lieux:

De notre envoyé spécial à Kigali, le 25 février 2010

Pour sa venue au Rwanda, 16 ans après le génocide des Tutsi rwandais, Nicolas Sarkozy n’arrive pas les mains vides. En effet, notre Président offre au Rwanda un discours et une version spéciale de la Marseillaise, interprétée par sa chanteuse préférée. Nous vous les révélons en exclusivité.
Une Marseillaise offerte sans rancune
Ecrite et remixée tout spécialement à l’occasion de ces formidables retrouvailles, cette version de la Marseillaise est libre de droit.
TELECHARGEZ GRATUITEMENT LA MARSEILLAISE !
TELECHARGEZ GRATUITEMENT LE DISCOURS OFFICIEL ! audio texte
Quelle anticipation de la part de notre généreux président !

Un discours historique et lucide

La France commanditaire du génocide des Tutsi

Comme nous le rappelle courageusement Nicolas Sarkozy, la France fait la pluie et le beau temps dans son empire néocolonial. Cet empire des fausses indépendances a marché sur les plates bandes d'autres puissances, comme au Rwanda où elle avait pris la place des Belges. Du coup, rien de ce qui se passait d'important dans ce pays n'était étranger à l'Elysée : la France, au regard des faits, est bien le commanditaire du génocide des Tutsi rwandais en 1994.

Dans un document dont nous publions des extraits, le ministre de la Coopération appelait à la création du "Hutu Power".

Dans un autre document dont nous publions des extraits, un Conseil restreint Elysée-Matignon rappelle la « conférence de Wannsee* » de 1942.

Le 2 avril 1993 à l'Elysée se tenait le premier conseil restreint de la cohabitation Balladur / Mitterrand. Le procès verbal de cette réunion est un document classé "confidentiel défense". François Léotard, ministre de la Défense, parle de "situation redoutable", Alain Juppé, aux Affaires étrangères, reconnaît que "nous nous enfonçons dans ce dossier" mais que "nous ne pouvons pas partir". Mitterrand : "ça se passera sûrement comme cela" Balladur opine du chef : "nous devons être davantage présents" Le président conclut : "On doit faire comme vous l'avez souhaité, M. le Premier ministre". La France décide de se donner tous les moyens pour se débarrasser du « problème tutsi ».
Un an après cette réunion a lieu l'attentat contre l'avion d'Habyarimana. Tout comme Thomas Sankara**, ce n'est certainement pas la France qui a assassiné Habyarimana ! Lors de ce coup d'Etat, le gouvernement génocidaire (GIR) est formé sous la supervision de l'ambassadeur Jean-Michel Marlaud à l'ambassade de France***.
Le lieutenant-colonel Maurin a commandé l'armée rwandaise jusqu'au 14 avril 1994. Malgré les déclarations officielles, la France n'a jamais quitté le Rwanda**** « tout au long » du génocide, comme dirait Roméo Dallaire.

Il est nécessaire que :
- des réparations conséquentes soient versées aux rescapés de ce génocide par la République française et les génocidaires français ainsi que par la BNP, le Crédit Lyonnais, et toute autre instance impliquée.
- un organisme judiciaire indépendant soit créé et saisi pour instruire le procès des représentants de l’État français qui se sont rendus coupables de génocide.
- les instances de notre pays ayant permis la perpétuation de ce génocide soient mises immédiatement hors d’état de nuire. En bref, une remise en cause radicale du fonctionnement de nos institutions, à l’image de ce qui s’est passé en Allemagne au sortir de la seconde guerre mondiale.

Communiqué du collectif Génocide made in France
Contact Presse : Bruno Boudiguet 06 25 05 76 04
contact@genocidemadeinfrance.com
www.genocidemadeinfrance.com

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_de_Wannsee
** Tout comme Outel Bono, Dulcie September, Sylvanus Olympio, Mehdi Ben Barka, Joseph Redjambe, Ruben Um Nyobe, Félix Moumié, etc.
*** Voir notre communiqué de presse sur Jean-Michel Marlaud http://www.genocidemadeinfrance.com/spip.php?article105
**** cf. La Nuit rwandaise n°1, article de Jacques Morel. http://www.lanuitrwandaise.net/la-revue/no1-o-2007/des-....html
cf. France Inter, Benoît Collombat, Quand des mercenaires français s'activent en plein génocide http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php?ev...d=955

Link_go Lien relatif

Email Email de contact: contact_AT_genocidemadeinfrance.com