Nationale Identitaire ou lettre ouverte à Nico, François, Eric et Jean-Marie

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

lettre ouverte a quelques démagogues racistes qui nous "gouvernent"
Nationale Identitaire ou lettre ouverte à Nico, François, Eric et Jean-Marie

Donc si on a bien tout compris, votre débat sur "l'identité nationale", il s'agirait plutôt de remplacer la carte nationale d'identité par une carte d'identité nationale.

Pour être français il ne suffirait plus de vivre en France, bosser en France, faire des enfants en France. Faute d'avoir la nationalité française on choisirait pour nous la "Natzionale identité".

Mais au fait, avant votre ministère de l'identité nationale et de l'immigration choisie on n'était pas français ? Parce-que avant vous messieurs Besson et Sarkozy, on n?était pas français?
Parce-que avant nous n?étions pas une nation?

Parce-que avant, surtout, on n'en avait rien à foutre!

Donc aux clichés, aux bien-pensants sur la diversité, le métissage et la discrimination positive, on vous répond "Merde"!

Au fait, toi Nico, avec tes administrations du IIIe Reich, et tes lois ultras sécuritaires, on te les renouvèlerait tes papiers si t'étais pas président?

Nous étions dans le flou total sur ce que nous sommes, mais aujourd'hui, comme il l'a promis, "Tout devient possible"!!

Identité nationale = minorités ethniques. Et qui dit minorités ethniques = trop de noirs et d'arabes. Et eux ils dérangent!

Alors la question que je vous pose est y a-t-il un moment où nous aurons le droit de dire: « Y a-t-il du bon dans le racisme? »
Et nan! Il va falloir s'y faire! On 'aura pas le droit, désolé Jean-Marie.
Le pays était censé consacrer 2 mois et demi sur la nationale identité. Les dérives étant trop proches du Front National et plus du tout de l'UMP, un certain François F. nous a dit stop.
Eh oui, Jean-Marie! Dans la France de Sarkozy, même le débat fasciste n'a plus lieu d'être! Et puis vu le nombre d'étrangers en France, c'est bien trop dangereux de remettre en cause ses traditions, ses idées, son drapeau! Trop de dérives, tue la dérive!

Mais créer in ministère de l'identité nationale et de l'immigration choisie, c'était pas déjà une dérive? Ça n'était pas déjà nous pousser à un débat ambiance "Allemagne 33"? C'est pas déjà une façon de dire que pour que la France ait une identité, il faut choisir ses étrangers? Ce débat, ça n?est pas se justifier d'expulser ce qui fait d'un individu un Français?
Qu'il paye des impôts, travaille en France, fasse la fête le 14 juillet? Mais désolé, l'appartement est déjà loué, on ne vous rappellera pas...

Si c'est ça la France de Jaurès, la France qu'on aime ou qu'on quitte, alors désolé les amis, mais moi je vous quitte!