L’UJFP dérange beaucoup de monde, c’est bon signe

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

« Le P de l'UJFP signifie-t-il toujours Paix ? » nous demande-t-on ingénument ( http://nantes.indymedia.org/article/19685 ). Tout ça parce que l’UJFP demande le boycott d’un Etat raciste qui ethnocide un peuple.


Il y a ceux qui demandent de mettre le « P » entre guillemets, et leurs compères qui demandent de mettre le « J ».

L’UJFP : de caution juive à complice de l’antisémitisme

http://www.hapoel.fr/positions-de-hapoel-haantifashisti...isme/

Car quand on affirme de manière matérialiste que la minorité nationale juive en France n’a rien à voir avec l’État sioniste d’Israel, on n’a pas ce besoin pathétique de se justifier d’être d’origine juive, on n’a aucune haine de soi.
Et surtout, on ne se coince pas comme l’U"J"FP dans ce rôle infâme du « juif de service », de la « caution juive », de l’éternelle association autoproclamée juive qu’on invite pour se dédouaner des critiques de tolérance avec l’antisémitisme. […]

Pour Hapoel, il saute aux yeux que l’U"J"FP ne représente qu’une frange d’intellectuels de gauche d’origine juive, totalement coupée de la communauté, totalement coupée des masses populaires juives.

Et pourquoi n’a-t-elle plus rien à voir avec les masses juives ?
Tout simplement car l’U"J"FP n’est pas révolutionnaire !

Par sa nature petite-bourgeoise, l’U"J"FP ne comprend pas et ne comprendra jamais que les masses populaires juives exigent la libération, en tant que partie du peuple, mais aussi car elles sont confrontées au quotidien à l’antisémitisme, question qui ne peut être résolue à notre époque que de manière révolutionnaire. […]

Soyons clairs : Hapoel n’existerait pas si l’U"J"FP n’était pas tellement décevante, si l’U"J"FP accordait une quelconque valeur aux masses juives telles qu’elles sont.
C’est donc avec une certaine tristesse que nous affirmons aujourd’hui que l’U"J"FP s’est faite complice de l’antisémitisme, sans le moindre mot d’autocritique.

Et surtout, nous n’aimerions pas être à la place de l’U"J"FP quand les masses juives se libéreront, et demanderont des comptes aux traîtres. »

Mais ne soyons pas trop tristes. Il reste le « U » et le « F », même si c’est pas trop flatteur !