communiqué de sôs soutien ô sans papiers

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres
Lieux:

besson tue
LA PRESSION DE BESSON SUR LES MIGRANTS TUE UN ENFANT

Ils étaient plusieurs attendant sur une aire d'autoroute. Il faisait
nuit. La voie routière était plongée dans l'obscurité. Soudain l'un
d'entre eux traverse. Une voiture passe. Le choc. Il est mort.
Qui était-il ? Maïouad. Il avait une quinzaine d’années et était afghan.
Que faisait-il là ? Il attendait sans doute avec ses compagnons un
avenir plus radieux en espérant franchir ce bras de mer qui est devenu
un mur pour lui et ses camarades.
Cette nuit là, mardi 15 décembre, un enfant venu d’un pays en guerre pour demander asile a fini sa courte vie fauché par une voiture anonyme dans le Calaisis.
Non, c'est trop simple ! Besson, Sarkozy et le gouvernement britannique
ont construit ce mur de la honte, alors qu'ils commémoraient, il y a
peu, la chute d'un autre mur de la honte, celui de Berlin.
Comment peut on crier à l'assassinat lorsque des Allemands de l'est
mourraient en tentant de franchir ce mur et que l'on se réfugie derrière
les remparts de la république pour justifier que des adolescents meurent
parce qu'ils espèrent pouvoir vivre dignement ?
Non mesdames, messieurs les responsables, vos responsabilités ne
s'arrêtent pas où commencent les murs de la misère ! Vous serez toujours
comptables des victimes de votre politique raciste et impérialiste !
Maïouad n’est pas une victime « collatérale » du conflit en Afghanistan mais la victime d’une politique raciste de l’Europe qui multiplie les murs de la honte! !

fermeture des centre de rétention
libre circulation libre installation
des papiers pour tous