Intensifier le boycott !

Mot-clefs: Resistances
Lieux:

Ce soir plusieurs dizaines de militants ont bloqué l'avenue des champs élysées à proximité de la rue de Berri pour protester contre la réception par l’association France Israël de Moshe Ya’alon en présence de Jean-François Copé, président du groupe parlementaire UMP de l’Assemblée Nationale et Christian Estrosi, Ministre de l’industrie.

http://campagneboycott.blogspot.com/2009/11/le-boucher-....html

Des militants de la campagne BDS France bloquent l'avenue des champs élysées pour protester contre la présence du criminel ya'alon

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 19 novembre 2009

Ce soir plusieurs dizaines de militants ont bloqué l'avenue des champs élysées à proximité de la rue de Berri pour protester contre la réception par l’association France Israël de Moshe Ya’alon en présence de Jean-François Copé, président du groupe parlementaire UMP de l’Assemblée Nationale et Christian Estrosi, Ministre de l’industrie.

Moshe Ya'alon est aujourd'hui vice premier ministre du gouvernement le plus extrémiste d'Israël dans lequel il est chargé des questions stratégiques. Mais il est aussi accusé d'être responsable de crimes de guerre, d'assassinats extra-judiciaires, de crimes contre l'humanité, et de traitements ou punitions cruels inhumains ou dégradants en relation avec la mort d'une centaine de civils dans le bombardement d'une base de l'ONU à Cana en 1996 selon le « Programme pour la justice internationale et la responsabilité » de Amnesty International USA.
Entre 2002 et 2005 en tant que chef d'État Major il a décidé et conduit une politique d'assassinats extra judiciaires au cours de laquelle de nombreux civils sont morts, politique considérée comme crime de guerre par la norme internationale:
Sur ces faits la cour de justice espagnole exerçant la compétence universelle a ouvert une enquête contre sept responsables politiques israéliens dont Ya'alon, pour crime de guerre. Elle s'interroge même sur la qualification en crime contre l'humanité pour l'assassinat de civils.

Ya'alon a déclaré que dans le cadre des menaces de poursuites judiciaires contre les officiers de l'armée anciens ou actuels « il était prêt à renoncer à des visites dans les capitales européennes pour garantir à Tsahal sa liberté d'action, et que ce ne serait pas une grande perte ».

Alors que Ya'alon, comme il le dit lui même, ne peut se rendre aujourd'hui sans risque dans une quelconque capitale européenne, des élus et ministres français participent à ce qui constitue une opération de réhabilitation de «l'image d'Israël» après le carnage perpétré au début de l'année à Gaza.

La campagne BDS France exige que cesse ces compromissions avec des criminels de guerre. Elle demande au contraire que la France prenne toute sa place dans la recherche de la vérité sur les crimes commis en Palestine et pour que la justice s'applique, conformément au rôle qu'elle souhaite jouer en faveur de la paix et la stabilité dans la région.

Pour plus d’informations:

Campagne BDS France 21 ter rue Voltaire 75011 Paris
http://campagneboycott.blogspot.com/Campagnebdsfrance@yahoo.fr


PREMIÈRE ACTION EUROPÉENNE COORDONNÉE DE LA CAMPAGNE BDS EUROPÉENNE
CONTRE L'INSTALLATION D'AGREXCO/CARMEL À SÈTE

Milan, Bruxelles et normalement Londres :
occupations et actions dans ou devant les "Maisons du Languedoc-Roussillon"
par la Campagne BDS européenne pour protester contre la décision du
Conseil Régional LR d'implanter Agrexco/Carmel à Sète !

- Faisant suite aux premiers contacts directs pris par la 153ème mission CCIPPP (spécial Agrexco/Carmel) qui a recueilli :
- Le soutien déterminant du BNC (Comité National Palestinien du BDS) à la Coalition Contre Agrexco/Carmel,
- La déclaration du Ministre de l'Agriculture de l'Autorité Palestinienne dénonçant les pratiques d'Agrexco et dénonçant l'implantation d'Agrexco/Carmel à Sète
- la délégation (CIMADE, CCIPPP) à la coordination BDS de Pise, puis la création de la "Coalizione contro l'Agrexco/carmel" d'Italie quelques jours après,
- les 8h Pour la Palestine : pour l'emploi et contre Agrexco/Carmel du 10/10/09 à Montpellier où étaient représentés nos amis Palestiniens du BNC, Ecossais et Italiens,
- la rencontre du 11/10 à Montpellier (Italie, Ecosse, France et Palestine) où la première étape de la coordination BDS européenne contre Agrexco/Carmel a vu le jour,
- le soutien déjà antérieur "du collectif national pour une paix juste et durable entre palestiniens et israéliens" à la Coalition contre Agrexco/Carmel, puis le soutien de l'ECCP (coordination européenne des comités Palestine) à la coalition et à la coordination BDS européenne contre Agrexco/Carmel,
- Le soutien actif de la Campagne BDS-France qui les 24/25 a fait de la lutte contre Agrexco l'activité centrale de la campagne BDS-France
- Le soutien de Via Campesina, mouvement international rassemblant des millions de paysans, de petits producteurs, de sans-terre, de femmes rurales et de travailleurs agricoles du monde entier. Notre mouvement est composé de 148 organisations actives dans 69 pays d’Asie, d’Afrique, d’Europe, et des Amériques.
- Le soutien à la Coalition contre Agrexco/carmel des associations israéliennes AIC (Alternative Information Center) et de la "Coalition des Femmes pour la Paix" rencontrées lors des missions CCIPPP "Agrexco",

Les conditions étaient réunis pour faire converger toutes ces forces et lancer la première action européenne contre Agrexco/Carmel - Sète. Il a été décidé que cette première action serait dirigée contre les "maisons de la région Languedoc-Roussillon" à Milan, Bruxelles et Londres puisque le Conseil Régional et son président en tête portent la responsabilité du choix d'Agrexco et celle de faire d'Israël "l'allié économique de la région".

Il est évident que d'autres actions suivront et pas seulement en France ! dirigées celles-la directement contre toutes les représentations d'Agrexco/Carmel et GF Group si celui-ci persiste dans son choix de conserver Agrexco/Carmel comme client exportateur du terminal fruitier de Sète, mais aussi de travailler avec Agrexco/carmel et exporter ses produits à Vado (Italie), Fos (France), Valencia (Espagne), Bruxelles, Londres etc.

L'extension du mouvement continue :

Le 5 décembre le mouvement BDS de Suisse nous a demandé d'assister à leur réunion à Berne, espérons que cela donnera lieu à la création d'une coalition Suisse contre Agrexco/Carmel...

Par ailleurs l'implantation de la coalition se poursuit au plan régional et se tisse un réseau dont les actions passées et à venir seront d'un poids important. Ainsi après la création de la Coalition de Sète, Béziers, Alès-Cévennes sont annoncées celles de Narbonne et Sud-Gard, par ailleurs le collectif Palestine de Perpignan s'est clairement engagé dans la bataille contre Agrexco depuis plusieurs mois.

Un grand merci à Christophe qui a coordonné l'opération du 20/11 qui fera date !!

Voici le communiqué de presse de Milan :

From Milan

Free Palestine

COMUNICATO STAMPA

Oggi 20 novembre, mentre il Consiglio della regione francese
Languedoc-Roussillon sta discutendo l’insediamento di Agrexco
(principale azienda israeliana che esporta frutta e verdura coltivata
nelle colonie e nelle terre sottratte ai palestinesi) nel porto di
Sète (Francia), una trentina di attivisti che aderiscono alla rete
milanese Boicotta Israele ha manifestato davanti agli uffici milanesi
della Maison du Languedoc-Roussillon, in via San Giovanni sul Muro 18
a Milano, per esprimere un netto rifiuto della politica razzista e
coloniale dello stato israeliano.

In contemporanea ad altre azioni che si sono svolte davanti alla sede
del Parlamento Regionale di Languedoc-Roussillon a Bruxelles, Londra e
New York, gli attivisti milanesi hanno svolto un presidio davanti agli
uffici della Maison de Languedoc-Roussillon e, al grido di
“Boicottiamo l’economia di guerra israeliana”, sono entrati negli
uffici per consegnare alla direzione una lettera di denuncia e esporre
uno striscione dalle finestre.

In allegato le foto dell’iniziativa e il volantino – comunicato.

Rete milanese Boicotta Israele

palestinamilano@yahoo.it

www.bdsmovement.net

Commentaire(s)

> toujours les mêmes ...

toujours les mêmes BDS contre Israël, mais se gardent bien d'initier une campagne BDS contre la France, les USA, la GB et autres pays qui interviennent en Afghanistan. Aucune campagne non plus quand Khadafi ou Poutine sont reçus à Paris,

Vous n'avez qu'un seul ennemi et vous publiez sur des sites alters ?

> Toujours la même…

Comment font les néocons pour affirmer avec autant d'aplomb QUI publie certains articles et QUI n'en publie pas d'autres ?

Ils ont installé un système de flicage généralisé ?

On savait que la délation remplace le raisonnement chez certains, mais on ne savait pas que c'était une règle institutionnalisée sur Indymedia.

On attend toujours avec impatience que les néocons nous pondent des articles pour le boycott de la France ou des USA, mais ils préfèrent baver sur le boycott des autres.

> tu l'as dit bouffi !

vous parlez de délation fort bien (notez tout de même que personne ici n'avait encore dénoncé personne à une quelconque police olitique ) ! De votre coté, pensez vous utiliser encore longtemps l'amalgame insultant néo-cons en guise de raisonnement ?

> Big Brother is watching you !

Saviez-vous que chaque fois que vous envoyez un article ou un commentaire, la Police de la Pensée vous observe et mène son enquête pour connaître vos motivations ? Saviez-vous que des statistiques sont faites sur tout ce que vous publiez et dans quel but ?

La seule chose que ne voit pas la Police de la Pensée, c’est ça :

Même Ban Ki-Moon dénonce le racisme d'Israël ! C'est dire si ça doit être un Etat raciste !

Israël doit cesser son blocus de Gaza, cesser les expulsions et les démolitions de maisons palestiniennes, faire en sorte que les droits des enfants soient respectés et que les allégations de tortures et de mauvais traitements fassent rapidement l’objet d’enquêtes et que leurs auteurs soient poursuivis, a déclaré le secrétaire général Ban Ki-Moon dans le rapport annuel rendu public cette semaine.

« En particulier, le gouvernement d’Israël doit permettre un accès sans entrave à l’aide humanitaire et aux marchandises non humanitaires nécessaires pour la reconstruction des propriétés et des infrastructures » écrit-il dans le rapport de l’Assemblée Générale sur les droits de l’homme du peuple palestinien des territoires occupés, Jérusalem-Est comprise.

« Israël doit aussi, s’occuper efficacement et immédiatement de la crise de l’eau, de l’hygiène publique et de l’environnement à Gaza » a-t-il souligné, citant les dommages dévastateurs causés par l’armée d’Israël l’hiver dernier et son blocus interdisant l’entrée d’une masse de matériels autre que nourriture, comme matériel médical, de bureau, et appareils industriels et électriques.

« Ces lourdes restrictions à l‘importation, couplées avec l’interdiction quasi totale d’exporter ont eu un effet dévastateur sur l’économie de Gaza. Le blocus a aussi sévèrement porté atteinte à la réalisation de toute une série de droits sociaux et culturels tout comme des droits politiques ».

Violences sur les enfants

M. Ban Ki Moon indique que les mauvais traitements rapportés sur les enfants comprennent les coups, les stations forcées debout ou assis pendant de longues périodes dans des positions extrêmement douloureuses et nocives, dans la plupart des cas mains liées ensemble et yeux bandés, menaces d’abus sexuels, têtes cagoulées et visage dans un sac.

Il cite un cas documenté par le Haut Commissariat pour les Droits de l’ Homme des Nations Unies (OHCHR) où un garçon de 14 ans du village de Qatanna a été arrêté en mars par des soldats après que d’autres enfants aient jeté des pierres contre un véhicule de l’armée. Pendant son transfert dans un camp militaire israélien, les soldats l’ont giflé à plusieurs reprises, l’ont menotté et lui ont bandé les yeux.

Le garçon a déclaré que les menottes étaient trop serrées et l’avaient fait terriblement souffrir et que le bandeau sur les yeux devait être plein de gaz lacrymogène parce ses yeux le brûlaient tout le temps. Après des appels répétés au poste de police un soldat a noté que les mains du garçon étaient devenues bleues et lui a retiré les menottes et le bandeau. Il a alors été soumis à un interrogatoire de quatre heures durant lesquelles un interrogateur l’a frappé au visage et aux oreilles avec le dos de la main, une quarantaine de fois.

En Cisjordanie, Ban Ki mon il a redit que le mur doit être démantelé là où il se trouve en territoire occupé, selon les instructions de la Cour Internationale de Justice.

Israël doit aussi publier des plans de répartitions de zones viables, et délivrer des permis de construire d’une manière non discriminatoire pour tous à Jérusalem-Est et dans d’autres lieux de Cisjordanie. « L’expulsion et les démolitions de maisons doivent cesser », souligne-t-il. « Les victimes d’expulsions forcées doivent aussi avoir la possibilité d’obtenir de vraies réparations. Les démolitions punitives doivent cesser immédiatement ».

A Jérusalem-Est, de janvier à juillet 2009, au moins 194 personnes ont été déplacées par la force, conséquence des démolitions de maisons. Le Bureau pour la Coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a cité, en août, « au bas mot » plus de 1500 ordres de démolitions en instance à Jérusalem-Est.

Certains quartiers font face à la perspective de démolitions en masse dans le quartier de Silwan à Jérusalem-Est ; quelques 90 maisons sont menacées, déplaçant potentiellement un millier de personnes. A Shiek Jarrah, une zone du centre de Jerusalem-Est 475 habitants pourraient être expulsés car la propriété de leurs maisons est contestée par des colons israéliens.

The Alternative information center 16 novembre 09

http://www.europalestine.com/spip.php?article4514

> réflexion

"Saviez-vous que chaque fois que vous envoyez un article ou un commentaire, la Police de la Pensée vous observe et mène son enquête pour connaître vos motivations ? Saviez-vous que des statistiques sont faites sur tout ce que vous publiez et dans quel but ?"

Big brother doit se régaler à lire les insanités d'un dénommé hyma, kankrelat, gribouilledingue etc à analyser les différences d'écriture pour dire la même chose : sa haine d'israël et des juifs. Une fiche doit suffire avec simplement des dates.

> Plan de carrière

Sur N’IMPORTE QUEL SUJET, les Flics Félés voient des clients potentiels pour la Police de la pensée. Mais à trop traiter les gens d’antisémites, ça amène parfois des réactions salutaires. Par exemple ici :

http://lists.indymedia.org/pipermail/imc-france-lille/2....html

http://lists.indymedia.org/pipermail/imc-france-lille/2....html

http://lille.indymedia.org/article17804.html

Vigilance contre les corbeaux sionistes !

http://toulouse.indymedia.org/IMG/jpg/vigilance_--1.jpg