Lyon 6 novembre 2009 Réunion Publique avec Mina Ahadi militante iranienne

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Lyon 6 novembre 2009 Réunion Publique avec Mina Ahadi militante iranienne

Tract d’appel à une réunion publique organisée par le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran le 6 novembre à Lyon avec Mina Ahadi.
Lyon 6 novembre 2009 Réunion Publique avec Mina Ahadi militante iranienne

Tract d’appel à une réunion publique organisée par le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran le 6 novembre à Lyon avec Mina Ahadi.

30 ans de régime islamique = 30 ans de crimes contre l’humanité

Depuis le mois de juin, le monde entier est témoin des crimes de la République Islamique d’Iran. Neda, Soltan Arabi, Tamareh Moussavi et des centaines d’autres jeunes iraniens ont été assassinés, torturés, violés, emprisonnés dans la répression des immenses manifestations de juin. Puis, le monde a été témoin des procès-spectacles et des « confessions » forcées de manifestant(e)s et aujourd’hui les peines de mort prononcés contre quatre personnes accusés d’avoir participé aux manifestations.

Ces crimes du régime islamique ne sont pas nouveaux, cela fait trente ans que le régime torture, viole dans les prison, assassine, massacre, condamne, y compris des mineurs, à la pendaison, lapide des femmes pour « adultère », etc. On peut rappeler les massacres de prisonniers politiques des années 1980-1983 ou ceux de l’été 1988 où des dizaines de milliers de prisonniers ont été pendus ou fusillés puis enterrés dans des charniers.

En Iran, 30 ans de République Islamique, ce sont trente années de crimes contre l’humanité, trente années d’apartheid sexiste, de discriminations et de voile obligatoire pour les femmes, trente années de répression et d’oppression du peuple iranien et de crimes « au nom de la religion », trente années de misère pour la grande majorité de la population et en particulier pour les ouvriers alors qu’une poignée de mollahs corrompus se partagent des millions de dollars.

Le peuple d’Iran a parlé : il faut en finir avec la République Islamique !

Mais en juin, le monde entier a surtout été témoin de la colère et de la révolte du peuple d’Iran. Par millions, les iraniennes et les iraniens sont descendus dans les rues pour dénoncer le gouvernement Ahmadinejad et plus largement le régime.

Face à un régime misogyne, où les discriminations sexistes sont inscrites dans tous les aspects de la législation et de la vie sociale, les femmes sont aux premiers rangs des manifestations, des protestations et même des affrontements avec les forces de répression. Celles que le régime islamique a toujours considérées comme des « demi-humains » se lèvent pour en finir avec trente années d’oppression.

Si la révolte du peuple d’Iran ne fait plus la une des actualités, la lutte continue en Iran. Le 19 août, de nombreuses villes du Kurdistan iranien étaient paralysées par une journée de grève générale afin de commémorer les victimes de la répression d’août 1979. Le 18 septembre, la journée d’Al-Qods, journée instaurée par Khomeiny, s’est transformée en une nouvelle journée de protestation, avec des dizaines de milliers de manifestants à Téhéran, Ispahan, Tabriz et ailleurs. Depuis la rentrée universitaire des 28 et 29 septembre, il n’y a pas une semaine sans protestation et manifestations dans les universités.

Malgré la terreur des bassidji, les arrestations, les viols et tortures en détention, les procès-spectacles et les exécutions, le peuple d’Iran continue sa lutte pour renverser la République Islamique.

Ce formidable mouvement populaire en Iran ouvre la perspective d’en finir avec trente ans de crimes, d’oppression, de discrimination et de répression ! Et au delà des frontières iraniennes, ce mouvement populaire brisera le dos de l’Islam politique et du fondamentalisme religieux dans le monde.

Pour discuter de la situation en Iran aujourd’hui :

Réunion publique avec Mina Ahadi,

membre du Comité Central et du bureau politique du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran, responsable du Comité International contre les Exécutions

Vendredi 6 novembre à 20 heures à la Maison des passages 44, Rue St George, Lyon 5 (Métro : Station Vieux Lyon)

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran – Organisation à l’étranger (France) Pour tout contact : yadi.j@ free.fr

Voir l’information en farsi

http://rowzane.com/0000-2009/e-m10/20-fra.htm

Avec le soutien du Comité Communiste Internationaliste

http://cci-t.org/