TOUS ET TOUTES A CALAIS LES 28 ET 29 NOVEMBRE ! PASSONS LA MANCHE !

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres
Lieux:

Malgré l'expulsion des jungles de Calais les problèmes restent entiers. La seule solution est bien l'ouverture des frontières. Nous appelons à un week end de mobilisation pour passer la Manche
TOUS ET TOUTES A CALAIS LES 28 ET 29 NOVEMBRE !
PASSONS LA MANCHE !
L'Etat s'enfonce !
En 2002, Sarkozy fermait un hangar ; en 2009, Besson s'attaque à des terrains vagues !
Le 22 septembre, Besson a joué les gros bras à Calais. Dans la lignée de Sarkozy, le ministre de l'identité nationale et de l'immigration peut affirmer qu'il fait ce qu'il dit.
Mais qu'a-t-il fait ? Il a envoyé des centaines de flics rafler sur des terrains vagues (les jungles) des réfugiés, pour la plupart, ayant fui les guerres faites par les puissances occidentales en Afghanistan, en Irak... Nul besoin d'être médium pour savoir que la situation ne changera pas. Les réfugiés veulent toujours, dans leur grande majorité, vivre en Grande Bretagne : ils veulent franchir la frontière !
Ce qu'il a fait c'est agresser physiquement des gens (les réfugiés, les militants venus les soutenir...), créer un climat de terreur. Mais... les réfugiés ne vont pas s'évaporer. Une fois l'orage passé, les renforts de flics partis, ils reviendront ou bien ils s'en sont déjà allés sur d'autres endroits de la côte, voire même iront en Belgique ou en Hollande.
Ce qu'il a fait, ce n'est que de la gesticulation médiatique pour dire que l'Etat est là.
Cette action gouvernementale survient après une préparation de la population calaisienne. Par exemple, la préfecture du Pas de Calais a détruit les fontaines d'eau, empêchant ainsi les réfugiés d'avoir accès à cette ressource vitale ! La volonté préfectorale était d'obliger ces derniers à aller dans les jardins des maisons pour pouvoir étancher leur soif... Le but était bien évidemment que les Calaisiens en viennent eux mêmes et massivement à exiger le refoulement des réfugiés, voire à aider les flics à le faire.
Besson justifie sa gesticulation médiatique par la chasse aux passeurs. Sans doute des personnes profitent de la situation créée par l'Etat et la Communauté Européenne. Le meilleur moyen pour lutter contre le trafic d'êtres humains et de faire en sorte que les conditions matérielles de ce trafic n'existent plus ; autrement dit, en fermant les frontières les Etats de la Communauté Européenne créent ces conditions au grand profit des passeurs.
Besson est un menteur. On le savait, mais là ça dépasse l'entendement. Pourquoi bon nombre de réfugiés ne veulent-ils pas demander l'asile politique en France ? Si ils le demandent, ils risquent fortement d'être expulser vers un des pays de la sphère des accords de Dublin. En clair, ils seraient reconduits vers le pays les ayant contrôlés pour la première fois et en l'occurrence bien souvent la Grèce !

On ne pourra jamais empêcher des personnes de vouloir vivre où elles le souhaitent. On ne pourra jamais empêcher des gens de vouloir immigrer. Affirmer le contraire, c'est assumer qu'il y ait des trafics d'êtres humains, qu'il y ait des gens qui se noient lorsqu'ils essayent de traverser des océans clandestinement...
Justifier la fermeture des frontières afin de protéger nos droits sociaux est là aussi un mensonge. En France les frontières sont officiellement fermées depuis 1974. Cela n'a pas empêché les différents gouvernements ayant sévi depuis de s'attaquer à nos acquis sociaux. Cette justification sert à fabriquer des boucs émissaires et alimente l'idéologie raciste pour satisfaire les courants réactionnaires.
La seule réponse réaliste pour résoudre la question des demandeurs d'asile, des réfugiés et des sans papiers, en particulier dans le Calaisis, est d'ouvrir les frontières et de laisser les gens s'installer où ils le souhaitent, qu'elles qu'en soient les raisons.
Il importe que nous retournions à Calais pour dire à Besson, Hortefeux, Sarkozy que leurs matraques, leurs flics ne nous arrêteront pas. Que toutes personnes doit pouvoir circuler et s'installer librement ; que toutes personnes doit être accueillie dignement. Qu'il y en a marre qu'il y ait toujours assez de fric pour réprimer, tabasser, expulser, mais qu'il y en a jamais pour le respect de la dignité !

DIMANCHE 29 NOVEMBRE NOUS PRENDRONS LE FERRY TOUS ENSEMBLE :
* POUR PASSER LA FRONTIÈRE
* RENCONTRER CEUX ET CELLES QUI ONT EU LA CHANCE DE LA FRANCHIR
ET TOUS CEUX ET CELLES QUI LES SOUTIENNENT

SOLIDARITE INTERNATIONALE
DISPARITION DES CAMPS DE RETENTION
LIBERTE DE CIRCULATION ET D'INSTALLATION
OUVERTURE DES FRONTIERES
DES PAPIERS POUR TOUS ET TOUTES
NI QUOTA NI IMMIGRATION CHOISIE
PASSONS LA MANCHE
06 20 91 20 44
06 31 56 17 56
06 89 48 76 92
passonslamanche@free.fr

Email Email de contact: passonslamanche_AT_free.fr