solidarité avec les migrants expulsés de la jungle calaisienne

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres
Lieux:

Ce matin 278 arrestations de migrants dont 132 se déclarant mineurs dans le jungle de Calais.
Appel à Solidarité partout où c'est possible.
Appel à Manifester contre la destruction des "jungles" de Calais et la persécution des migrant-e-s

Eric Besson, Ministre de l’Immigration et de l’Identité Nationale, a opéré le démantèlement des "jungles", qui abritent à Calais les migrants candidats à l’émigration vers l’Angleterre,ce mardi 22 septembre.

Les destruction de "jungles" ont lieu de manière récurrente à Calais ; ailleurs en Europe et dans le monde, des destructions de ce type ont lieu tous les jours à des degrés plus ou moins élevés de violence et d’inhumanité. L’évacuation va entraîner une dispersion temporaire des migrant-e-s et non leur disparition, comme l’affirme le Ministre, qui prétend ainsi "supprimer le marché des passeurs". La situation actuelle à Calais arrive après la fermeture du camp de Sangatte, qui devait faire disparaître les migrant-e-s du littoral. Ce sont les injustices et les inégalités qui entraînent les migrations, pas les passeurs ! Et la solution n’est pas la fermeture, mais l’ouverture de toutes les frontières.

Rassemblement à Lille le 22 septembre à 19h à république.

Rassemblement à Grenoble le 25 septembre à 18 h rue Félix Poulat.

Et partout où c'est possible.