le hoax de l'aftonbladet : un moderne " blood libel"

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

l'article d'un journaliste suédois réactualise les accusations moyen-ageuses de meurtres rituels contre les juifs
hoax de l’aftonbladet : un moderne " blood libel"

depuis quelques semaines un article pondu par un plumitif de l’aftonbladet ( fleuron de la presse tabloid suédoise) fait patiemment son chemin

l’article est repris non seulement sur des sites d’extreme droite, mais aussi sur des sites pseudo alters, se prétendant " de gauche" et certains sites propalestiniens.

pour résumer, l’article accuse l’armée israelienne de voler les organes internes de palestiniens tués lors d’opérations et d’en faire un trafic

cet article est clairement du meme style que les "blood libels" du moyen age que l’on retrouva aussi en russie tsariste jusqu’a la révolution d’octobre

les " blood libels" contre les juifs sont de fausses accusations selon lesquelles les juifs se servent de sang humain pour leurs rituels et leurs fetes religieuses

http://en.wikipedia.org/wiki/Blood_...

ces accusations étaient fréquemment suivis de pogroms

dernier en date à ma connaissance : le pogrom de kielce ( pologne)du 4 juillet 1946, ou 42 juifs survivants de la shoah furent massacrés

"Le 1er juillet 1946, un petit garçon chrétien a disparu de la ville pendant plusieurs jours. À son retour, il a déclaré avoir été enlevé par des juifs. Entre autres horreurs, il accusa les juifs de tuer des enfants et de garder les corps dans les sous sols du kibboutz de la rue Planty."

"Le 4 juillet 1946, une diffamation antisémite accusant les juifs de pratiquer des crimes rituels sur des enfants chrétiens fut suivie par des manifestations devant les résidences juives ; et des membres de la police d’État du gouvernement communiste, de la Police du Peuple Polonais et de la police secrète entrèrent dans les bâtiments et commençèrent à tirer sur les juifs et à piller leurs maisons. Les juifs qui fuyaient furent attaqués dans la rue par la foule, et deux policiers polonais furent tués alors que les juifs tentaient de se défendre."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pogrom...

pour en revenir à l’article de l’aftonbladet, celui ci mele curieusement 2 histoires sans aucun rapport entre elles

il commence par évoquer un trafic illégal d’organes aux USA, par un réseau qui vient d’etre démantelé

dans ce cas il s’agit de citoyens israeliens pauvres qui se rendaient aux USA afin de vendre illégalement leurs propres organes ( le réseau était constitué d’une centaine de personnes de toutes origines, mais curieusement le "journaliste" de l’aftonbladet se polarise sur les quelques juifs, dont 5 rabbins américains, qui en faisaient partie )

apres cette "introduction", on en vient au coeur du sujet : l’armée israelienne vole les organes des palestiniens !

en présentant comme exemple le cas d’un jeune palestinien tué en 1992

tout en reconnaissant qu’il est incapable d’apporter une preuve de ce trafic...

contrairement a ce qu’on a pu lire, la famille de ce jeune palestinien est elle beaucoup moins catégorique que le " journaliste" suédois

"La famille et les proches de Bilal Ahmed Ghanem, le palestinien au c½ur de l’histoire du supposé vol d’organes, a déclaré ne pas savoir si ces accusations sont vraies"

son frere : "« Je ne sais pas s’ils lui ont prélevé des organes. Nous n’avons aucune preuve. », précise t-il."

http://fr.jpost.com/servlet/Satelli...

Gideon Levy, journaliste du quotidien israelien haaretz, connu pour ses dénonciations de l’occupation israelienne et de ses crimes a écrit un article sr ce sujet dans Haaretz du 27 août 2009

titre de l’article :

L’article suédois sur la récolte d’organes est du mauvais journalisme nuisible

extraits ( traductions questions critiques") :

"Le Ministre des Affaires Etrangères Avigdor Lieberman aurait dû envoyer un bouquet de fleurs à Donald Boström, le photographe de presse suédois qui a écrit cet article, prétendant que les Forces de Défense d’Israël [FDI] récoltaient des organes sur des Palestiniens morts. Et le Ministère des Affaires Etrangères aurait dû envoyer une lettre de remerciements aux rédacteurs en chef de ce journal, Aftonbladet. Cela faisait longtemps qu’un tel atout n’était pas tombé entre les mains des amis de l’occupation pour leur propagande. Cela faisait longtemps qu’une telle nuisance n’avait été causée à ceux qui essayent sérieusement de documenter les horreurs de l’occupation"

"A l’instar de la comparaison perverse avec les Nazis, toute exagération dans la description de la cruauté de l’occupation finira par nuire à la lutte qui est menée contre elle. Il est facile de prouver qu’Israël ne s’est pas livré au trafic d’organes palestiniens, tout comme il est facile de prouver que les soldats israéliens n’agissent pas comme des Nazis ou qu’Israël ne commet pas de génocide. Cela ne veut pas dire que l’occupation n’est pas un fléau, ni qu’elle n’est criminelle et brutale. Ces fausses histoires servent la propagande israélienne : Regardez ! Nous avons publié un démenti, nous avons prouvé que l’occupation n’était pas aussi cruelle qu’ils le disent, et nous avons mis en doute tous les autres témoignages sérieux et parfaitement fondés"

http://www.haaretz.com/hasen/spages...

http://questionscritiques.free.fr/e...

ahad haam

Commentaire(s)

> tartufferie à tous les étages

Je me demandais combien de temps mettrait le tartuffe avant de reprendre les clichés éculés de la propagande sioniste pour banaliser les crimes du sionisme et faire basculer toute dénonciation dans le registre de l'antisémitisme.

Il est de bon ton de ressortir l'antisémitisme et les fantasmes du Moyen Age pour couvrir les crimes RÉELS et ACTUELS d'un Etat raciste et fasciste.

Déjà il y a quelques années, alors qu'il était avéré que les colons juifs avaient déversé des produits toxiques dans les puits des Palestiniens, quelques crapules sionistes nous avaient exhibé l'antisémitisme du Moyen Age et les accusations d'empoisonnement des puits par les juifs. Si je me souviens bien, en première ligne on retrouvait déjà le tartuffe, rat le bol et sa copine Michèle Rollin. Quand il y a une saloperie à placer, ils ne sont jamais loin.

La même chose se reproduit aujourd'hui avec le trafic d'organes. On saura un jour si c'est vrai ou faux, mais le simple fait que le sujet soit tabou, avec le même chantage à l'antisémitisme montre bien qu'on est retombé dans les mêmes crapuleries des sionistes.

L'utilisation circonstancielle de Gideon Levy, dénoncé et censuré constamment par ailleurs, est une autre démonstration de la stratégie des propagandistes de l’Etat raciste. Ce qui pose problème, ce n’est pas de défendre une version différente, c’est les arguments misérables utilisés pour empêcher TOUTE critique de l’Etat raciste, sur N’IMPORTE QUEL SUJET.

Et les références à l’antisémitisme RÉEL du Moyen Age et de la Russie tsariste ne sont là que pour nous imposer les diktats du lobby pro-israélien et nous signifier que toute critique du sionisme RÉEL sera considérée comme de l’antisémitisme.

L'Etat le plus raciste de la planète, et en même temps le plus intouchable, ne peut pas être accusé de quoi que ce soit, alors même qu'il continue de commettre des crimes contre l'humanité quotidiens. L'armée de tueurs d'enfants continue à nous être présentée comme la plus morale du monde, et donc au-dessus de tout soupçon.

Gideon Levy, qui est parfaitement honnête, se plaint que ce genre d’accusation ne sert qu’à occulter les crimes contre l’humanité avérés d’Israël et que l’Etat raciste va s’en servir dans ce sens, ce qui est parfaitement vrai, mais quand a-t-on vu les crapules sionistes dénoncer ces crimes AVÉRÉS ?

Jamais, et cet article de tartuffe est là pour nous démontrer les véritables buts des sionards.

> toujours pareil !

hyma, je me demandais combien de temps tu mettrais à insulter ahad haam ... parce que tu ne fais pas une analyse de son texte, tu emploies d'une manière compulsives quelques accusations qu'on retrouve dans tous tes commentaires, quel que soit le texte :

"pour empêcher TOUTE critique de l’Etat raciste, sur N’IMPORTE QUEL SUJET"

"toute critique du sionisme RÉEL" (l'expression "sionisme réél" est une expression de l'extrême droite antisioniste/antisémite)

"L'Etat le plus raciste de la planète"

etc etc sans parler de l'emploi de "sionards".

va donc lire Gidéon Lévy, mais j'ai bien peur, vu tes réflexions, que tu ne sois pas à même de le comprendre.

> le lien

le lien vers la traduction de Gidéon Lévy donné dans le texte ne marche pas. En voici un autre

http://questionscritiques.free.fr/edito/haaretz/Gideon_...9.htm

> y'a pas à dire ...

... mais chaque fois qu'un texte de ahad haam est validé, il rapplique, non pas pour parler du texte lui-même. De quoi parle-t-il ? de Gidéon Lévy, sans avoir lu l'article de ce Lévy sur le sujet en cours, de l'Irak et de l'Iran tout ce qui lui tombe sous le clavier pour attaquer ce qu'il appelle "les néocons sionistes".

Seulement, trop, c'est trop et hyma obtient absolument l'inverse de ce qu'il recherche. Les lecteurs ont compris depuis longtemps que ces "néocons sionistes" indymediesques ne soutiennent pas le gouvernement israélien, mais dénoncent les dérives antisionistes/antisémites de certains.

> Les grandes espérances :

« hyma obtient absolument l'inverse de ce qu'il recherche »

Si c’était vrai, les néocons ne passeraient pas autant de temps a essayer de le prouver. Méthode coué made in Sionisland.

On pourrait inverser le compliment : « chaque fois qu'un texte antiraciste/antisioniste est validé, le ahad haam rapplique, non pas pour parler du texte lui-même. De quoi parle-t-il ? De n’importe quoi qui pourrait faire oublier les crimes contre l’humanité de l’Etat fasciste : par exemple l’antisémitisme au Moyen Age ou dans la Russie tsariste… »