communiqué d'une action merdique

Mot-clefs: Ecologie
Lieux:

dans le cadre de la lutte contre l'aéroport

action caca boudin
Notre Dame des Landes
07 Août 2009 – 20H02
« QUI SEME DU BETON RECOLTE DE LA MERDE »
Extrait de l’annexe 3 BIS de l’internationale des cul-terreux prolétariens

Lettre ouverte à Monseigneur Ayrault et distribuée au peuple de Loire Atlantique

Salut Jean Marc !

Depuis des années, avec mes camarades, on hésite sur la manière de bouger not’cul face aux politiques et aux projets de ton parti rose-fanée : construction de Centres de rétention, privatisations, lois sécuritaires, saccage de l’environnement : avec tes potes du Medef et tes alliés vert-pipi, tu ne t’es jamais gêné pour nous emmerder sévère. Ca fait tellement longtemps que tu chies avec eux dans le ciment que ton fief s’est recouvert d’une chiasse de béton puante qui n’arrête plus de couler. Même ceux qui te torchent les fesses depuis toujours ne peuvent rien pour arrêter cette galopante infernale. Ta gastro culturelle insipide et hautement contagieuse s’accompagne même de flatulences cimentesques qui engagent toute la Loire atlantique.

Alors, comme ta politique environnementale consiste à chier sur la nature, je te renvoie la merde que tu sèmes chaque jour de ta vie de bourgeois.

C’est gentillet je te le concède, un peu caca boudin, soit ! Mais tes alliés enrobeurs de béton durable (le Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement de Loire Atlantique boulevard Bellamy), et toute la clique de sociologues, urbanistes, experts en expropriation et bétonisation , je les emmerde aussi.
Mais je te préviens mon petit cochon, mes potes, ils peuvent être très méchants. Moi je suis pour l’instant raisonnable, mais prends cette action caca comme un avertissement.
Si tu maintiens ton projet dégueulasse d’aéroport pour bétonner la région, expulser les paysans et faire circuler les bourgeois et leurs marchandises, moi et mes potes, on va t’en faire voir !
Sabotage, entartrage et réquisitions diverses, et même…tintintin, on ira jusqu’à la manif et la cyber-pet(ition). Hé ouais ! T’as vu ça ? Chuis cinglé ! Ca va chier !

En espérant une constipation rapide de ta diarrhée de béton qui m’écoeure, je souhaite comme à Plogoff, que ton projet soit un désastre qui marquera longtemps ta culotte.

Qu’il y ait toujours une merde humaine sur ton macadam !

Hervé de Dia-Retz

PS : n’appelles pas les flics, c’est une histoire entre toi et moi.

Commentaire(s)

> Socio

Merde alors les sociologues toujours les sociologues....

Bientôt on va les rendre responsable de la grippe A.

Un étudiant en sociologie.

> Logique

Laisse tomber Vancouverparadise, tu ne peux pas comprendre t'es un sociologue ! Hehe.

Votre rôle est de rendre la société incompréhensible dans sa globalité (en la parcellisant en domaines séparés rendant impossible l'appréhension de la totalité et de son mouvement) et le minimum pour y parvenir est que les agents de la confusion organisée (dont tu seras bientôt) ne pigent rien eux-mêmes.

Sans rancune ni mépris. Rien n'est perdu sauf les combats que l'on ne mènent pas.