Racisme institunionel en bretagne

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

Le maire de Loudéac (Côtes d’Armor) vient de se forger une douteuse célébrité en refusant de célébrer le mariage d’un couple d’étrangers détenteurs de titre de séjours et vivant dans sa commune depuis fin 2008.


La demande de mariage a été déposée le 10 mars mais le maire a déjà reporté la cérémonie à plusieurs reprises prétextant que l’homme était selon lui « en situation irrégulière» , ce que conteste la justice. La position du maire est donc totalement arbitraire.

De plus, comme le rappelle le procureur de la République, il a outrepassé ses prérogatives car « un officier d’état-civil ne peut pas s’opposer à la célébration d’un mariage parce qu’il a des doutes sur les intentions matrimoniales» . Le Tribunal de Saint-Brieuc, saisi en référé, a ordonné la célébration du mariage qui devrait intervenir lundi 27 juillet. Mais, toujours hargneux et despotique, le maire de Loudéac entend refuser l’entrée de sa mairie au couple, et officier au tribunal.

A noter qu’en dépit du caractère illégal de la position du maire de Loudéac, celui-ci est soutenu par le député UMP, Marc Le Fur, par ailleurs vice-président de l’Assemblée nationale. Commentaire A sa manière, le comportement du maire de Loudéac est représentatif du glissement d’une partie de l’opinion française vers des thèses qui étaient – jusqu’à peu – le monopole de l’extrême-droite: xénophobie (sauf envers les riches !)

http://antifa.fr/