Le "49-3" en procès à Angers

Mot-clefs: Logement/squat
Lieux:

Ca n'a pas trainé! à peine une semaine après la visite du directeur de la SOCLOVA, avec huissiers et flics dans ses bagages, nous sommes assignées au tribunal lundi à 15h. Nous comptons sur une présence massive pour réaffirmer la nécessité des réquisitions de logements vides; nous demanderons le report du procès car nous n'avons reçu la notification que jeudi; la question est d'importance car la SOCLOVA gère une bonne partie des logements sociaux du quartier (le plus important d'Angers); alors des réquisitions et des grèves de loyers pourraient faire très mal au portefeuille!
Après la gendarmerie des Ponts de Cé; 12 demandeurs d'asile et quinze personnes solidaires expulsés par l'État!
Après le « 48 » rue Lionnaise; une soixantaine de demandeurs d'asile, Rroms et sans abri français expulsés par la mairie!!
Le « 49-3 » de La Roseraie; une dizaine de demandeurs d'asile et de sans abri français sont menacés d'expulsion à leur tour!!!

La SOCLOVA, la société HLM, nous réclame même 3000 € de dommages et intérêts; quels dommages? Et dans l'intérêt de qui?
Le seul dommage causé est d'avoir tondu la pelouse et débarrassé les débris de vitres qui trainaient partout (juste à côté de l'école JJ Rousseau mais la sécurité des gamins n'est visiblement pas la priorité des gestionnaires HLM...
Certainement pas dans l'intérêt des gens qui attendent un logement; depuis des années pour certains...

Pourquoi un tel acharnement?
La SOCLOVA n'a racheté l'immeuble à la mairie que récemment et de son propre aveu, l'immeuble est voué à la destruction; les 6 appartements spacieux actuels deviendront 20 logements plus compatibles avec la logique financière mais ce n'est pas pour demain!
Les pouvoirs économiques et politiques en place ont-ils peur de la contagion?
Ont-ils peur que les gens jetés à la rue par la crise suivent l'exemple?
Ont-ils peur que les gens des quartiers s'organisent et ne paient plus des loyers dont les prix augmentent au fil des rénovations?
Leur logique est une logique comptable; leur réalité est financière!
Notre logique est humaine; notre réalité, le besoin d'un toit quand des logements sont vides!
Déjà, dans les très grandes villes, les salaires de misère interdisent aux smicards et aux travailleurs précaires les logements dits « sociaux »; alors les chômeurs et les Rmistes!
N'attendez pas que ça vous arrive et soyez à nos côtés au

Rassemblement devant le Palais de justice,
le lundi 8 mai à 15h

Le « 49-3 » doit vivre!
Réquisition des logements vides!

Email Email de contact: pj49100_AT_yahoo.fr

Commentaire(s)

> Le "49-3" en procès

Honte à moi. Je pense que chacun aura rectifié de lui-même;

Il s'agit du 8 juin et non du 8 mai; -pj49-

> report

le juge a repoussé le jugement d'une semaine.

rendez vous a été pris pour la trentaine de personnes étant venu soutenir.