une liste d'extréme droite au scanner

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

NON NOUS NE LAISSERONS PAS LA RUE A CES FASCISTES
Voici ce qu'on trouve sur la liste "antisioniste" de Dieudonné, Soral et Yahia Gouasmi

une grosse majorité d'extrême-droite plus une pincée de quelques potiches soit disant venant de la « gauche » d'origine variée pour la décoration "plurielle"... La lecture des "qualités" des membres de cette liste vaut mieux que tout les discours.

Sans commentaire comme vous pouvez le voir :

Outre Dieudonné et sa compagne et son garde du corps il y a :

Alain Soral écrivain pseudo polémiste, ex membre furtif et virtuel du Pc ex « Punk » et « artiste performer » tendance mondanités, Palace, et champagne à volonté, ex chouchou médiatique de Thierry Ardisson et Taddei, sexiste et homophobe notoire apologue du viol et de la « drague » version gros lourdaud ,créateur du journal « alternationaliste » au titre de Flash entièrement dévolu a sa propre « gloire » et à sa très égotique personne, créateur de l'association Egalité & Réconciliation (E&R)

Mireille Walle : Vice-présidente du cercle "République sociale", proche du FN

Anne-Marie Hoffmann : membre de E&R

Cyrille Rey-Coquet : tête de liste FN Paris 1er en 2008

Samya Ayari : Cadre supérieurs en Ressources Humaine E&R la caution alibi-miss diversité de Soral milite dans le réseau « banlieue anti système ».

Emmanuelle Grilli : Renouveau Français groupuscule fasciste particulièrement violent

Michael Guérin : ancien des Jeunesse identitaires et FNJ rallié à E&R C.A

-on se rappelle de lui pendant la lutte contre le Cpe ou quand avec quelques un de ses amis consanguins a poils raz il avait essayé d'attaquer une manif anti Cpe aux cris de « parasite hors des facs crs avec nous » une drôle de manière de se dire « anti système » mais on est pas a un contradiction prés chez ce genre de personnage

Schepens : Fraternité franco-serbe, cadre du FN il vénère Milosevic et ses chiens de guerres qui ont massacrés a Srebrenica son assoce franco serbe a nié les épuration ethnique contre les musulmans bosniaques et affirmé que la seule épuration ethnique commise en ex-Yougoslavie fut celle subie par les serbes au Kosovo (tués selon lui par des hordes musulmanes sanguinaires) ce qui ne l'empêche pas de traiter en bon petit soldat Dieudonniste tout ceux qui critiquent le « parti anti sioniste » d'islamophobes racistes et néo colonialistes la encore a nouveau on n'est pas a une contradictions prés chez ce genre de personnage.

Ahmed Moualek : La Banlieue S'exprime, soutien du FN animateur du site du même nom grand admirateur de la Syrie et de Saddam Hussein, sa phrase fétiche se passe elle aussi de commentaires puisqu'il répète sans arrêt à la moindre interview « le lobby sioniste juifiste me pourrit la vie depuis des années »

Maria Poumier ; fondatrice de Entre la Plume Enclume (EPE) pour la défense des négationnistes et des militants nationalistes voir carrément néo nationaux socialistes européens

Ginette Hess Skandrani : présidente de EPE virée des verts pour apologie des révisionnistes et négationnistes Garaudy et Faurisson

Fatima Chekkaf : EPE

Chanta Fechtali : EPE trois négationnistes notoires elles furent toutes trois parmi les plumes les plus actives du site négationniste Arghh

Entre la plume et l'enclume est une Association pour la "liberté d'expression" fondée par Maria Poumier, présidée par Ginette Skandrani, pour "taper sur les sionistes jusqu'à plus soif", et défendre les "prisonniers d'opinion" négationnistes voire de tendances carrément néo nationaux socialistes

Yahia Gouasmi : président de la Fédération chiite de France et du parti antisioniste Raba Serbout : parti antisioniste Sandrine Haddad : Parti antisioniste Souad Sedjai : Parti Antisioniste

Christian Cotten : membre de l'omnium des libertés (po-sectes) proche

Pierre Panet : ex militant communiste exclu du Pc animateur du site Les Ogres (site de soutien à Dieudonné) un site particulièrement antisémite ex proche de la librairie négationniste de la « vieille taupe » aux cotés de Paul Rassinier, Serge Thion etc. etc.

Thomas Fraga : militant gaulliste écologiste "sans étiquette" autoproclamé, opportuniste multi vestes prétend avoir été successivement adhérent aux verts et au Modem

Ghislaine Simon ex syndicaliste de Sud démandatée depuis peu, de ses fonctions syndicales, suite a son ralliement a la liste du « parti anti sioniste »

Jean-Marie Kei : soi disant militant et délégué CGT disquaire de profession

Francesco Condemi : ex LCR Sébastien et soit disant toujours militant« libertaire » réalisateur pour la maison de production pseudo « anti impérialiste » de « Clap 36 » d'un film de propagande à la gloire exclusive de Dieudonné au titre très fayot de « Sans forme de politesse : regard sur la mouvance Dieudonné »

Ducoulombier Joseph ex « militant » de la décroissance

A propos de Egalité & Réconciliation : "Les 8 et 9 septembre 2007 à Villepreux a eu lieu la première Université d'été de l'association, organisée par Marc George et à laquelle participèrent Dieudonné, Christian Bouchet extrême droite "nationale révolutionnaire" membre de « Vox Nr », Jean-Marie Le Pen, Farid Smahi membre du bureau du FN et du DPS, que Giorgio Damiani, webmestre de vox NR, un proche des sites d'extrême droite pseudos « alters » Alterinfo de Zeniel Cekiki et tousaufsarkozy.com de Michel Schneider (un ex cadre du Fn) , et Ugo Gaudenzi, directeur du quotidien italien Rinascita. L'assistance comportait également quelques anciens militants du GUD, des JNR etc etc tels Philippe Penninque ou Gildas Mahé.

Les 1er et 2 novembre 2008 a eu lieu à Villepreux la seconde université de l'association. Alain Soral fit une intervention sur son voyage en Serbie et une intervention de clôture, aux coté de Jacques Cheminade membre du groupuscule pseudo de « gauche » Solidarité et progrès (proche de la secte de Lyndon Larouche) » qui s'exprima sur la crise économique mondiale et Christian Bouchet sur la géopolitique.

Voila ce qui se cache derrière ces « anti sionistes » paraîtraient ils « anti système » peu d'ouvriers, de bon cadres sup, des bien intégrés dans la société capitaliste et ultra libérale actuelle, il y a même dans le lot un Drh (vachement anti système ca !!!) et un chef de Pme

Voila ce qui se cache derrière ce Dieudonné et son soit disant « anti impérialisme », son soit disant « anti communautarisme » et même car il ose a le répéter jusqu'au dégout son pseudo « anti racisme ».

NON NOUS NE LAISSERONS PAS LA RUE A CES FASCISTES

Commentaire(s)

> des conditions de réalisation d’une arnaque politico-médiatique

La fumeuse liste antisioniste n’est bien sûr pas le simple fruit du hasard, mais la suite d’une vieille histoire.

Alain Soral, l’un des fers de lance de ce rapprochement hétéroclite, ne vient pas de nulle part. Avant de rejoindre l’équipe de campagne du FN courant 2005, il avait participé, il y a de cela plus de quinze ans, d’une étrange aventure aux coté d’un certain Marc Cohen et de quelques autres(1). Cet épisode fondateur s’inscrit lui-même dans un processus plus large commencé au sortir des années soixante. L’article ci-joint revient sur cet ensemble de faits.

http://reflexes.samizdat.net/spip.php ?article433

Pour le reste, à savoir les conditions qui permirent l’émergence d’une telle liste, il faut par contre revenir au parcours de Dieudonné ces dernières années et aux réactions ambiguës qui l’ont accompagné.

http://luftmenschen.over-blog.com/

(1) Sur la participation de Soral à l’opération de 1993, on se reportera à http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Soral