le 13 juin vive l'enterre syndicale

Mot-clefs: Luttes salariales
Lieux:

prochain cocufiage social le 13 juin vous avez demandé l'intersidérante intersyndicale ne quittez pas
Vive l’enterre syndicale

après la grande « mobilisation » sabotée du 26 mai courtoisement organisée par une intersidérante intersyndicale française, suppôt de la confédération européenne des « syndicats » présidé par l’anglais Jaune Monks , voila que nos huiles « syndicales » nous préparent un deuxième enterrement de 1 ère classe le 13 juin

Et après le 13 juin on continue, plus une seule mobilisation de tout l’été , ca permettra a l’Ump et au pitbull Fréderic Lefebvre de nous re-pondre des « amendements » permettant de faire travailler mêmes les morts, et de nous faire passer pendant l’apathie estivale de nouvelles casses sociales , toujours plus violentes, toujours plus régressives, merci le « dialogue » -cocufiage « social » si cher a Raymond Soubie et a son affidé François Chéreque, précédé des caniches Thibault et Mailly

Vous avez demandés l’intersidérante intersyndicale… made in France Biiiiiiiiip Biiiiiiiiiiip patientez s’il vous plait le standard cherche votre correspondant, Biiiiiiiiip Biiiiiiiiiiip patientez s’il vous plait le standard cherche votre correspondant, Biiiiiiiiip Biiiiiiiiiiip patientez s’il vous plait le standard cherche votre correspondant

et re vive l’enterre syndicale

Sacrée année scolaire qui s’achève ce joli mois de mai, avec un grand vingt six mai de grève enterre professionnel. Comme autrefois nous avions la gôche unie de gouvernement, nous avons maintenant l’enterre syndicat du gouvernement. Vive l’enterre lutte. Bon travail cette année qui a fini par un grand coup de bâton tout le mois de mai. Mais où est donc passée l’intersyndicale chérèquienne.

Elle prépare peut être en cachette pour le moi de juin, le grand jour de manifestation pour fêter dignement l’enterrement des luttes pour cette année. Le POINT D’orgue. L’école est finie. Z’avez pas compris la leçon !! Une grande manifestation pitoyable, avec probablement personne ou peu de personne . On aura un très grand petit nombre de manifestants.

Mais où sont donc t-ils passés les saigneurs de l’enterre syndikale. . Où se cachent ils ? Où sont il donc ? Peut être en cale sèche, penaud .

Ou alors ils se font oublier, pour préparer un retour terrible à la rentrée avec Une grande journée de manifestation européenne du travail digne.

En tout cas les grands de l’enterre syndicale ne se terrent pas . Non, ils vont rependre leur souffle cet été, se faire oublier un peu. Pour resurgir plus digne que jamais , à la rentrée, pour de nouvelles grandes luttes.

Commentaire(s)

> enterre

le CCI ayant reçu quelques subsides de l'UIMM reprend du service

Sans aucun doute, le CCI sera à la pointe du combat ouvrier

La suite au prochain épisode de la saga de la secte CCI