Le collectif Contre Les Abus Policiers 33

Mot-clefs: Contrôle social
Lieux:

1ère conférence de presse

le C.L.A.P33 tiendra sa première
conférence de presse *le vendredi 29 mai à 18h15** au bar le Zubu*, 21 place
de la Ferme de Richemond, près du parking Victor Hugo à Bordeaux.

Cette conférence sera suivie d'une réunion ouverte à tous.

*Le samedi 20 juin à 12h30, un pique-nique, suivi d'une marche, est la
première action prévue par ce collectif. Il aura lieu , quai de
Queyries (face au jardin botanique) à Bordeaux.

Aff3-medium
samedi 20 juin à 12h30

Imgp0825-medium
ignoble bordelais

Imgp0784-medium
ignoble bordelais

Bonjour,

Cela s'est passé à Bordeaux, rue St Genès.

Le 19 mars 2009, Myriam Eckert, membre du collectif Hacktivismes et
chanteuse de l'Orchestre Poétique d'Avant-guerre (O.P.A) se fait violemment
interpellée alors qu'elle se trouve à un rassemblement pacifique en soutien
à un squat qui devait être évacué par la police.

Lèvre fendue, nombreux hématomes faciaux, nez écrasé sont les symptômes
visibles du matraquage qu'a subi Myriam tandis que ses camarades sont
poursuivis par la brigade canine jusqu'aux arrêts de tramway.

Il faudra près d'une heure et demi avant que la jeune femme se retrouve
enfin aux urgences et soit prise en charge par une équipe médicale
compétente. Vu les coups reçus au visage, il est heureux que cette attente
net lui ait pas été plus dommageable.

Elle passera donc toute une nuit en garde à vue pour "dégradation de biens
publics et violation de domicile" alors qu'elle n'a jamais mis le pied dans
ce squat éphémère.

Myriam est libérée le lendemain matin après audition, avec une interruption
de travail temporaire de 8 jours. En quelques jours, son histoire fait le
tour du web, les centaines de messages de soutien affluent d'autant que
Myriam est connue dans le milieu militant et artistique comme quelqu'un de
pacifique.

A Bordeaux, ce fait divers est, pour beaucoup, la goutte d'eau qui fait
déborder le vase, d'autant que les abus policiers, ici et ailleurs sont de
plus, en plus nombreux.

Plusieurs personnes, choquées par la violence dont elle a été victime et
afin de s'assurer que sa plainte déposée au commissariat de Mériadeck soit
instruite, ont constitué le *Collectif contre Les Abus Policiers (C.L.A.P33)
* qui s'est fixé plusieurs objectifs :
- soutenir Myriam
- soutenir et informer les victimes d'abus policiers de leurs droits et les
accompagner dans leurs démarches
- informer les citoyens bordelais des exactions policières
- être vigilants face à la répression grandissante du milieu militant mais
aussi de tout un chacun, jusqu'aux enfants qui, comme nous l'avons vu
dernièrement, peuvent être aussi les victimes d'abus policiers.

Parce que ces violences et abus policiers concernent l'ensemble de la
population, ce collectif est constitué de citoyens ayant renoncé, dans ce
cadre, à leurs étiquettes politiques, syndicales ou associatives.

Si vous souhaitez nous rencontrer, le C.L.A.P33 tiendra sa première
conférence de presse *le vendredi 29 mai à 18h15** au bar le Zubu*, 21 place
de la Ferme de Richemond, près du parking Victor Hugo à Bordeaux.

Cette conférence sera suivie d'une réunion ouverte à tous.

*Le samedi 20 juin à 12h30, un pique-niqu**e**, suivi d'une marche*, est la
première action prévue par ce collectif. Il aura lieu , *quai de
Queyries*(face au jardin botanique) à Bordeaux.

Vous pouvez nous joindre là :
collectif.clap33@gmail.com

et par téléphone au : 06 75 92 50 06 (Christine) ou au 06 13 65 21 19
(Myriam)

Merci de faire suivre cette information dans vos réseaux.

Cordialement,

Le collectif Contre Les Abus Policiers 33

***
*Compléments d'infos :*

Deux photos prises lors du rassemblement. Sur l'une d'elle, on voit
clairement que ce dernier, peu impressionnant, est contenu sans difficulté
par la police sur un trottoir à quelques dizaines de mètres de l'entrée du
squat.

L'autre montre la démesure des moyens employés par la police pour disperser
le rassemblement.
*
La première interview de Myriam par le DAL de Dax :*
http://www.dailymotion.com/user/DAL-Dax/video/x8rvho_op..._news
*
La deuxième interview par TB33 :*
http://www.dailymotion.com/user/-tb33/video/x8xmx5_brut..._news

*Le communiqué de presse de la police :*
http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.view...54174

--
Collectif contre Les Abus Policiers

Pour nous écrire :
collectif.clap33@gmail.com

Link_go Lien relatif

Email Email de contact: collectif.clap33_AT_gmail.com

Commentaire(s)

> Appel du collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P 33)

Bordeaux, le 26 mai 2009

Appel du collectif Contre Les Abus Policiers (C.L.A.P 33)

Le 19 mars 2009 à Bordeaux, Myriam Eckert, membre d’Hacktivismes et chanteuse du groupe O.P.A, se fait violemment interpeller par la police lors d’un rassemblement pacifique en soutien à un squat. Bilan : 7 points de suture à la lèvre, nez écrasé, hématomes multiples, 8 jours d’ITT et une garde à vue de 11 heures injustifiée.

Le 19 mars à Bordeaux, une dizaine de cyclistes se retrouvent en garde à vue suite à des contrôles d’alcoolémie. Après avoir subi une fouille humiliante où ils se sont retrouvés quasiment nus, ils passeront toute la nuit au poste.

Le 5 mars 2009, des élèves du collège Jean Jaurès de Cenon et leurs professeurs se font molester par les forces de l’ordre en gare de Montparnasse de Paris. Leurs torts ? Confondus avec des étudiants, la police les charge sans ménagement. Bilan : 10 jeunes matraqués, un arrêt de travail pour l’une des enseignantes, des traumatismes psychologiques.

Le 19 mai 2009, à Floirac, deux garçonnets de 6 et 10 ans, soupçonnés de vol de vélo, sont arrêtés à la sortie de leur école et conduits au poste de police pour deux heures d’interrogatoire. Bilan : des enfants traumatisés qui, par peur, ne veulent plus retourner en classe.

Pour ces quatre faits médiatisés, combien sont passés sous silence ?

Nous ne pouvons plus rester indifférents alors que les abus policiers se multiplient, bafouant nos droits fondamentaux.

Tant qu’il nous reste encore un peu de liberté d’expression, rassemblons-nous pour dénoncer ces violences policières.

Retrouvons-nous le samedi 20 juin pour pique-niquer ensemble, se rencontrer et débattre autour de ces problèmes.

Rendez-vous à 12h30 – Quai de Queyries (face au jardin botanique) – Bordeaux

Si vous le souhaitez, ce pique-nique pourra être suivi d’une marche pacifique vers le centre ville.

Pour nous joindre : collectif.clap33@gmail.com