La CNT contrainte à une manifestation tendue

Mot-clefs: Archives
Lieux:

 
Confédération nationale du travail
33, rue des Vignoles
75020 Paris
medias@cnt-f.org

Communiqué du 16 novembre 2003
La CNT contrainte à une manifestation tendue

La CNT a dû défiler, lors de la manifestation qui a eu lieu hier, prise
entre divers groupes aux objectifs antagonistes : service d'ordre du
parti socialiste, manifestants hostiles, et forces de l'ordre. La
sécurité de notre cortège a été préservée, mais nous déplorons de nous
être de fait retrouvés isolés de l'ensemble de la manifestation.

La Confédération nationale du travail déplore les incidents qui sont
survenus lors de la manifestation d'hier entre le service d'ordre du
Parti socialiste et des manifestants masqués qui défilaient juste
derrière lui. Cela nous a en effet contraint à défiler complètement
coupés de l'ensemble de la manifestation par le SO du PS, les policiers
protégeant leur cortège et les manifestants en question. Cela nous a
contraint à maintenir un service d'ordre important durant toute la
manifestation (quelques camarades ont d'ailleurs subi les retombées de
gaz lacrymogènes provenant des divers protagonistes) afin d'empêcher
toute confusion possible entre notre cortège d'une part, et les
manifestants défilant entre nous et le PS d'autre part. Nous regrettons
ainsi d'avoir dû défiler isolés du reste de la manifestation par les
policiers, le SO du PS et les manifestants ayant choisi l'affrontement.

En ce qui concerne la CNT, nos critiques à l'encontre de la politique
profondément défavorable aux travailleurs menée par le PS gouvernemental
ne sont pas récentes. Il est aussi arrivé qu'en de certaines
circonstances, certaines tensions aient eu lieu lors de manifestations
où la présence du PS semblait assez contradictoire avec la politique
menée lorsqu'il était au pouvoir. L'attitude souvent provocatrice de
leur service d'ordre, partiellement composé de professionnels
semble-t-il, un SO violent (un manifestant a été sévèrement tabassé
hier) et armé de barres, de matraques et de gazeuses (dont il n'hésite
pas à se servir, hier encore), un SO qui constitue de plus en plus
régulièrement l'essentiel du cortège avec quelques personnalités et des
ballons, cette attitude contribue à entraîner inutilement un surcroît de
tension.

La CNT, anarcho-syndicaliste et syndicaliste révolutionnaire, donc ayant
choisi pour terrain la lutte des classes et comme base d'organisation
les travailleurs (actifs ou non), n'a pas pour objectif, quant à elle,
d'empêcher le Parti socialiste ou une quelconque autre organisation
politique de manifester, mais essentiellement, en plus d'un apport
critique sur le terrain des idées, de construire une alternative sociale
sur celui de la lutte syndicale. C'est aussi pourquoi nous déplorons ces
incidents improductifs, voire contre-productifs. Même si nous pouvons
comprendre que des victimes du PS au pouvoir (chômeurs, travailleurs
flexibilisés grâce aux 35 heures, institutionnalisation de la charité
publique grâce au RMI en lieu et place de la pérennisation du principe
de solidarité du régime par répartition, retraités pour le rôle du PS en
1991 qui a préparé le terrain à l'allongement des cotisations, etc.)
puissent être excédés de le retrouver sur des manifestations aux
objectifs contraires à sa politique « réaliste » dès qu'il obtient le
pouvoir.

Commentaire(s)

> LA CNT syndicat contre la révolution.

Bravo : les anars défilant avec leur service d'ordre pour se protéger des manifestants soucieux de pratiquer des techniques de manifestation plus radicales. On croit rêver de quoi faire se retourner dans leur tombe tous les syndicalistes de Pelloutier à Broutchoux. Bravo aux anars français les plus cons d'Europe qui ne rêvent que de prendre leur petite place dans le sordide échiquier politique, en défilant comme les autres moutons… croyant innover en changeant de trajet… Ah la Place des fêtes quelle conquête révolutionnaire !

S.P

> > La CNT contrainte à une manifestation tendue

Quelle différence y-a-t-il entre le service d'ordre du PS et celui de la CNT :

aucune à part les autocollants collés sur les blousons...

Les SO permettent juste à des mecs de déverser leur virilité.

Le SO de la CNT n'en n'a fait qu'à sa tête (où plutôt ses couilles...) lors de la manif de samedi. Certains ont sorti des matraques pour frapper des manifestant-e-s anti PS !!