Strasbourg des militants Pacifistes ou des militants

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Des militants Pacifistes ou des militants paciflics


Regardez les bien ces « militants » pacifistes , ces « citoyennistes et contestataires responsables » ces médias charognards , ces pseudos « journalistes » castrés, bien soumis aux ordres et sous la botte de l’empereur Sarkozy le petit, , ces chiens de gardes policiers planqués derrière leurs boucliers, ces « penseurs » médiatiques interchangeables, pré machés, pré digérés,pré déféqués,, ces « experts » autoproclamés en tout sécuritaire et dans la blackblockologie, a la sauce Bauer-Alliot Marie, ces « syndicalistes » couchés, ces « sociaux démocrates » vous les trouverez tous unis dans la même haine de classe, tous unis dans la même soumission a un ordre établi de mort , oui tout cette clique est bien unie pour dire Haro sur les Black Blocks, désignés comme boucs émissaires ( l’histoire se répete hélas). De leurs systèmes corrompus , mais surtout aussi de leurs infamies et de leurs petites lâchetés mesquines.

Contemplons avec dégout, tout ce beau monde de « gauche » tout ces « altermondialistes responsables » bien unis dans un consensuel sécuritaire aussi écœurant que celui de la droite, un beau troupeau de moutons, regardez les chialer et jouer les pleureuses, pour un Hôtel Ibis cramé qu’ils trouvent « indécent » d’avoir vu bruler.

Quelle Indécence voyez vous dans cet hôtel brulé messieurs dames les « pacifistes » ( Hotel Ibis que d’ailleurs les flics ont du faire cramer eux-mêmes du haut de leurs hélicos comme de nombreux témoignages nous l’ont raconté) alors que l’indécence la vraie on la voit chaque jour sous nos yeux, quand les services de répression du capital, mettent des villes comme Strasbourg en état de siège , ,quand ces services de répression , tuent, assassinent, violent, pillent torturent ou font « disparaitre » en toute impunité aux quatre coins de la planète, alors que ce même capital fabrique chaque année, des millions de canons d’armes, de missiles et d’engins de mort, alors que ce même capital fabrique chaque année qui passe dans ses arsenaux de quoi faire exploser mille fois celle-ci a coup de bombes nucléaires, alors que ce même capital pille et pollue irréversiblement les pays pauvres du sud, alors que ce même capital crée des millions de gens qui survivent et se retrouvent a dormir et à crever dans les rues, alors que ce même capital qui a eu l’outrecuidance de nous prendre pour des cons en nous faisant croire et prétendre qu’il allait se « moraliser » lors du sommet du G20 sera toujours ce capital qui s’engraisse à coup de spéculations morbides ,ne faisant chaque jour qui passe ,que créer des guerres , des famines des licenciements, de la misère de masse pour mieux nous asservir, elle est la l’indécence du capital .

Face à ce flot d’hypocrisie de pseudo « respectabilité politique » face à cette pseudo « contestation citoyenne » bien encadrée bien policée, bien fliquée et décidément bien en phase finalement avec le capitalisme qu’elle voudrait « réformer » face a ce flot de bêtise et de stupidités déblatérées a tire larigot, c’est à ce demander à quel degré de soumissions moutonnières nous en sommes arrivés, c’est à se demander ou sont passé les esprits critiques et nos désirs de révoltes légitimes d’êtres humains libres

Le pacifisme d’accord mais la aussi il faudra bien l’avoir en se battant qu’on le veuille ou non

La bêtise intrinsèque du citoyennisme en quelque exemples :
Ca commence par ce communique du 10 avril trouvé sur le site otan-strasbourg.eu

Site otan-strasbourg.eu qui lance des appels à témoigner sur des exactions, lesquelles vous allez vous demander, appellent t’il a dénoncer les exactions des violences policières. Que Nenni, que non de non, on dirait plutôt que dans leur machin, qu’ils appellent à dénoncer les « exactions » des « casseurs ». Ha bon premières nouvelles c’est les « casseurs » qui aurait commis des « exactions » a Strasbourg , Rigolons un bon coup , c’est les Crs qu’on a vu tirer a tirs grenades lacrymos, assourdissantes et des balles de flash balls à tirs tendus ou caillasser des manifestantEs pacifistes ou les Black Blocks désolé on a jamais vu un B-Block agresser aucun manifestants pacifistes , le Crs,les Bacs, les «civils » les gardes mobiles eux oui, on bien violentés et molestés tout ce qui pouvait leur tomber sous la main.

Oui désolé messieurs dames les « pacifistes » de vous le dire et vous le répéter la violence a Strasbourg comme a Gènes elle n’était pas le fait des jeunes et des Black Blocks que vous traitez de casseurs ( allez y traitez les aussi de racailles comme l’a fait Sarkozy en 2005 on sait que ça vous démange), mais bien du fait de ces armées de boucliers, de matraques, de flash balls de tazers , de blindés, d’hélicos et mêmes de drones qui n’étaient la que pour nous casser et nous réprimer qu’on soit des militants radicaux ou non.

On est saisi par des propos aussi démagogiques, on a des envies de vomir ; face a cette véritable ode a la répression, que ce communique du 10 avril de site dont on vous livre un passage croustillant de compromissions.

-----------------------------------------------------------------

[...]Les forces de l'ordre, plutôt que de sécuriser les quartiers alentours, il n'y avait que ça à faire puisque le reste est constitué d'un no man’s land, ont laissé des individus mettre le feu à plusieurs bâtiments sous le regard désabusé des habitants du Port du Rhin. Comment 200 casseurs peuvent-ils commettre de tels agissements, qui sont condamnables, alors que plus de 20 000 policiers sont présents dans Strasbourg ? Pourquoi les forces de l'ordre n'ont interpelléEs que 23 personnes le jour de la manifestation alors que de nombreuses exactions étaient commises sous leurs yeux ? Soit il y avait un nombre important de casseurs et à ce moment-là les interpellations auraient dues être nombreuses, soit cela n’était pas le cas, auquel cas nous ne pouvons pas comprendre comment plusieurs bâtiments aient pus êtres incendiés [...] Sic Bravo on croirait lire du Besson et du Hortefeux

-------------------------------------------------------------------

Non vous ne cauchemardez pas ce n’est pas un article du de « libération » ou des agences de « com » du ministère de la propagande sarkozyste comme le figaro ou Tf1 c’est le communiqué laconique du site otan-strasbourg.eu

Un autre bel exemple de « Pacifisme » a la sauce Paciflics, c’est une certaine mme Diana Johnstone ; qui sur les sites counter punch ; relayé par l’horrible site soit disant « alter » planétenonviolence.org se permet de bramer et de béler que : « OTAN, Strasbourg, Et Les Black Block : Un Désastre - Responsabilités Des Forces De Police, Mais Aussi Des Organisateurs »

Vous l’ aurez compris que madame notre « altermondialiste » virtuelle, de salon et « gentille citoyenniste » Diana Johnstone accuse tout-es ceux et celles qui se sont démenéEs dans l’organisation du camp autogéré de n’avoir rien fait , sous entendez de ne pas avoir assez collaboré avec les autorités , lamentable et qui plus c’est vraiment facile de donner des leçons quand on écris et qu’on ne fait que bavasser des conneries , qui plus est encore sur deux sites parmi des plus douteux et les pires d’une certaine « mouvance alter » capable des pires compromissions avec certains de nos ennemis de classe.
-Plus loin on assiste de la part de madame Diana Johnstone a un autre passage de son article, qui n’aurait pas déparé, lui non plus dans les torchons de « presse » du sarkozysme en voici un des extraits et autres amalgames sordides des plus représentatifs que l’on retrouve dans cet article écris par notre altermondialiste de « combat »

---------------------------------------------------------------------------
[...]Ce n’est pas évident d’entamer une telle discussion. En supposant que tous les Black Block ne sont pas des policiers provocateurs , si je pouvais, je demanderais à ceux qui sont à priori sincères de réflechir à ceci :
Les combattants des Black Block devraient se poser des questions sur leurs propres motivations. De tout temps, reconnaissons le, des jeunes hommes ont aimé créer des bandes pour combattre leurs ennemis. La testostérone et l’adrénaline ne sont pas des motifs politiques. Mais ce sont d’importants stimulants pour lancer des projectiles contre des ennemis armés. Les combattants de rue armés légèrement se sentent facilement victorieux et supérieurs lorsqu’ils se confrontent à des policiers lourdement armés qui comparativement ont l’air de lâches? Dans la compétition macho, ils sont les gagnants, mais quel bien cela fait-il sauf à leurs égos[...]

-------------------------------------------------------------------
Mince on croyait la encore lire du « libération » et du Figaro ou le premier charlie hebdo venu et non ??? c’est du Diana Johnstone
Ensuite mme Diana Johnstone se met à dégouliner d’un paternalisme et donne dans la plus écœurante des démagogies, nos camarades les mexicains du Chiapas d’Atenco et de Oaxaca, nos camarades de la jeunesse Grecque et des quartiers populaire de ce pays qui ont eus a subir et subissent, quotidiennement une répression digne de celle qui c’est passée à Gènes ou a Strasbourg apprécierons les « riches analyses » de cette « militante » et fausse amie qui nous refait mine de rien le coup des « sauvageons » d’un ex ministre « socialiste » de l’intérieur.

-------------------------------------------------------------------------
[...]Les Black Blocks devraient réfléchir au fait qu’ils sont facilement exploités par leurs ennemis. Une chose est sure, qu’ils l’admettent ou non, ils sont presque certainement infiltrés par des agents de la police. Et ils devraient se demander pourquoi certains d’entre eux ont été autorisés à briser les vitres de l’hôtel Ibis sur l’île du Rhin à Strasbourg, puis de mettre aisément le feu à cet hôtel alors qu’aucun policier n’est intervenu. De plus, l’incendie impressionnant a pu continuer à brûler pendant plus d’une heure avant que les pompiers n’arrivent sur place. Le spectacle de ce feu n’a-t-il pas servi, de manière parfaite, à la fois à effrayer et disperser les manifestants pacifiques et en même temps à montrer sur les écrans TV la preuve que " les manifestants sont destructeurs" ? Les autorités ont cité l’incendie comme preuve que la forte présence policière était nécessaire pour protéger la civilisation de ses ennemis. Et pourquoi mettre le feu à un hôtel Ibis ? Il y a 8 hôtels Ibis à Strasbourg, et celui-ci était peut être le plus pauvre. Et quels moyens semi-professionnels ont été nécessaires pour allumer un tel incendie spectaculaire ? Et pourquoi mettre le feu à une pharmacie à proximité, un service public aux personnes malades dans ce petit quartier plutôt déshérité. Quel message politique cela envoyait-il ?

Brièvement, les militants Black Block quelque soit leur âge, devraient mûrir et réaliser que pour combattre les pouvoirs injustes cela doit se faire d’abord et avant tout en réfléchissant, raisonnant, avec des faits et des arguments. Jouer avec la violence c’est jouer à leur jeu, sur un terrain sur lequel ils ont tous les avantages. L’Intifada est peut être le seul recours pour les Palestiniens, mais en Europe il existe encore d’autres façons d’exprimer son opposition politique. Ces autres manières doivent être inventées, explorées, développées. [...]

--------------------------------------------------------------------------

On croirait entendre dans la grande bouche de mme Diana Johnstone l’anti bloqueur de base de la période ou l’on luttait contre les CPE-CNE ou pire les réacs de l’Ump qui nous jouent les pleureuses et nous faisant le coup de « la prise en otage du pays ». il faudrait aussi peut être expliquer a mme Diana Johnstone, qui n’a a priori pas l’air de ne pas avoir fait d’études, ni de venir d’un milieu modeste, que les Hôtels Ibis font parti du groupe Accor, un groupe bien capitalistes de « philanthropes » c’est bien connu , et qu’il est surtout bien connu ce groupe Accor pour bien exploiter ses salarié-es et louer ses hôtels comme des centres de rétention mais bon pour Mme Diana Johnstone ce ne doit bien sur être que des « détails ».

Allez cours « camarade » Diana le capital te colle aux basques et tu en est une des plus fidèles servantes

Oui nous avons toujours raison de nous révolter du Chiapas à Oaxaca,de Seattle a Gènes en passant par Strasbourg, de Atenco Aux rues de Villiers le bel et des quartiers populaires des quatre coins de cette planète

LA REVOLTE EST LEGITIME

TALK – ACTION = ZERO MESSIEURS DAMES LES « PACIFISTES »
Des Brebis Galeuses des moutons noirs , des Hors des troupeaux

Commentaire(s)

> Précision.

Vous dites "(...) Hotel Ibis que d’ailleurs les flics ont du faire cramer eux-mêmes du haut de leurs hélicos comme de nombreux témoignages nous l’ont raconté (...)".

Ce genre de discours n'est pas tolérable, on se fout des témoignages rapportés, on veut des preuves, des faits. C'est toujours le complotisme qui ressort par en dessous, entre les conneries de oui-oui le facteur anticapitaliste et ce genre de discours on est englué dans la confusion la plus totale. On attend toujours, et pour cause, les preuves promises de la participation directe de la police aux émeutes de Gênes. Lors du contre sommet de Nice certains avait déjà dit, tout en sachant que c'était faux - parce qu'ils trouvaient malin de montrer que "les flics sont trops cons"- que c'était les flics qui avaient incendié la Bnp de la rue Barla à Nice. C'est pathtétique, c'est les émeutiers que vous faites passez pour des cons et qu'indirectement vous traitez de flics. Dès que quelque chose sort un peu du commun cela ne peut être que le fait de la police, pour vous la politique c'est qu'un jeu de pions, de coups tordus, de barbouzeries en sous main et la révolution est une affaire de service secret, c'est l'impuissance totale érigé en manière de voir le monde.

Ce sont les mêmes, les fans de l'objet cagoule comme source de mythification ridicule, qui seront dans des services d'ordre pour empêcher les autres de se battre, ce sont les mêmes qui adorent les barricades en général mais qui dès qu'il y en pensent que c'est l'leuvre de la police ou qu'elle a laissée faire ou en tout cas que cela l'arrange bien, et que dans un bon mouvement de connerie embrassante tout cela devient synonyme.

Contre la peste mentale du complotisme.

Pour des émeutes un peu plus souvent. Pour la critique.