Strasbourg résultats provisoires procés contre les anti otan

Mot-clefs: Répression
Lieux:

les premiers jugements arbitraire de la justice de castes

première comparution immédiate à strasbourg : 6 mois ferme

Objet : URGENT solidarité avec les inculpéEs de Strasbourg

Suite aux arrestations de manifestantEs anti OTAN à Srasbourg, 11 personnes passent en comparution immédiate aujourd’hui à 14h. La legal team appelle à un rassemblement devant le tribunal et à l’expression de solidarité envers les inculpéEs par des rassemblements partout en France et à l’envoi de fax de soutien. fax tribunal :03 88 75 29 30 tel : 03 88 75 27 27

SOLIDARITE !!

merci de faire tourner l’info massivement

Voilà la première peine est tombée, 6 mois ferme pour un allemand qui avait le tort d’avoir été interpellé avec un T-S "compromettant" dans son sac : " T-S Black Block", et c’est son seul chef d’inculpation !! Devant cette bouffonnerie de justice la salle a exprimé son ahurissement, évacuation brutale de la salle d’audience avec en prime une arrestation. Demain d’autres comparutions sont prévues dont on ignore encore le nombre.

Fraternellement F.

compte rendus rapides d’aprés des sources diverses

Début des audiences : 14:50

16:08 Premier compte rendu des procès en comparution immédiate Strasbourg lundi 6 avril 2009

Trois mis en examen français ont refusé la comparution immédiate. Le procureur n’a pas donné ses conclusions sur ce refus.

Un autre français à qui il est reproché d’avoir été en possession d’un lance pierre dans la poche a accepté la comparution immédiate. Les conditions légales de la garde à vue n’ont pas été respectées ; le tribunal est passé outre prétextant des conditions "exceptionnelles". Le procureur a requis 140 heures de travaux d’intérêts généraux ou trois mois de prison.

Les prévenus allemands sont dans une salle à part.

L’entrée du tribunal a été refusée à la Legal Team, sous prétexte d’un manque de place, ce qui s’est avéré être faux. La Legal Team a finalement pu accéder à l’audience.

17:17 Evacuation et interpellations au tribunal lors des audiences en comparution immédiate

http://94.23.41.50/spip/spip.php ?breve201

Suites du procès Audience en comparution immédiate des prévenus allemands.

Un allemand est accusé d’avoir jeté des cailloux. Des policiers ont déclaré l’avoir reconnu. Le procureur requière un an de prison ferme.

Un deuxième allemand est accusé d’avoir été en possession d’une hache lors de son interpellation. Le procureur requière six mois de prison ferme.

Un troisième allemand est accusé d’avoir été en possession d’une barre de fer et d’un tee shirt avec une inscription d’un homme cagoulé lors de son interpellation. Le procureur requière neuf mois de prison ferme et cinq ans d’interdiction de séjour en France.

Le procureur a attaqué la legal team dans son principe à de nombreuses reprises lors des audiences.

Un allemand est condamné à six mois de prison ferme (attente de confirmation)

Évacuation du tribunal et deux arrestations dans le tribunal

Pas d’autres informations pour le moment merci de relayer si vous en avez

Commentaire(s)

> Suite

19:34 quatrieme compte rendu des audiences en comparution immédiate. lundi 6 avril 2009 par admin legal team

L’audience de la personne de nationalité francaise accusée d’avoir été possession d’un couteau est renvoyée au 5 mai.

Il est requis six mois contre la personne de nationalité francaise accusée d’avoir été en possession de cailloux dans la poche. Il est condamné à trois mois de prison ferme. Il est ressorti libre du tribunal.

Il est requis six mois avec sursis contre la personne de nationalité francaise accusée d’avoir été en possession d’une cagoule. Il est condamné à six mois de prison avec sursis. Il ressort libre.

Les trois personnes de nationalité francaise qui ont refusé la comparution immédiate sont maintenues en détention. L’audience est renvoyée au cinq mai.

Il est requis contre la personne de nationalité francaise accusée d’avoir été en possession d’un lance pierre six mois avec sursis. Elle est condamnée à six mois avec sursis. Il ressort libre.

> Audiences du mardi 7 avril 2009

Un jeune homme du quartier populaire du Neuhof à Strasbourg s’est joint à une manifestation. Il est accusé d’avoir prêté un briquet à une deuxième personne qui est accusée d’avoir jeté un pétard dans les pieds de policiers. Le procureur réclame 18 mois de prison ferme. Le jeune homme étant déjà sous le coup de trois mois de sursis. En conclusion, si cette réquisition était suivie, le jeune homme du Neuhof serait condamné à 21 mois de prison ferme pour avoir prêté un briquet.

Un homme est accusé d’avoir blessé un policier qui a eu trois jours d’interruption de travail. Le procureur réclame un an ferme avec comme circonstance aggravante l’ivresse de l’accusé au moment des faits.

> Sixième compte rendu des audiences en comparution immédiate

Le jeune homme du quartier populaire du Neuhof voit son procès repporté au 12 mai. Il reste en détention.

L’homme accusé d’avoir blessé un policier en état d’ivresse est condamné à un an de prison ferme. Il était déjà sous le coup d’un sursis.

Les procès se sont déroulés dans une ambiance pesante, cela semble avoir joué en leur défaveur.