La manif du 7 mars à Saint Nazaire contre la répression

Mot-clefs: Répression
Lieux: Saint-Nazaire

A propos de la Manifestation "contre la répression du mouvement social, défendons nos libertés" du 7 mars

Banderolle_codelib-medium
banderolle de tête

Manifestation du 7 mars à Saint Nazaire

La manifestations à regroupé de 600 à 700 personnes, militantEs associatifs, politiques, syndicaux, et nombres d’habitantEs, venus dire leur ras le Bol de la répression, et de l’intrumentalisation de la justice et de la police à des fins sécuritaires.

Le défilé, coloré et plus dynamique que les cortèges nazairiens habituels, s’est étiré du tribunal à la sous préfecture où une délégation a été reçue pour remettre une motion au sous-préfet.

Le cortège a traversé le centre commercial "Ruban Bleu", qui pour la petite histoire s’élève depuis 1 an à la place de l’ancienne maison du peuple. Il s’agissait en quelque sorte de se rapproprier les espaces publics privatisés et livrés aux vigiles et caméras de vidéo-surveillance de la consommation triomphante.

Cette escapade ne fut du goût de la députée PS qui quitta alors le cortège en signe de soutien au commerce déjà bien menacé par la récession ! Mais comme elle était déjà passée à la télé, elle n’avait plus grand chose à tirer de la journée.

La délégation s’est entendue une fois de plus déclarer par le sous préfet qu’il avait bien vu 300 casseurs attaquer sauvagement sa sous-préfecture, alors qu’il n’avait que 40 CRS pour se défendre. il a donc fait le nécessaire, et il ne supporte pas d’être mis en doute sur sa gestion de l’ordre : c’est un expert, il travaillait à la préfecture de Bobigny (93) en novembre 2005 pendant le soulèvement des banlieues. C’est vous dire.

Vous trouverez sur le lien ci dessous l’intervention du CODELIB au début de la manifestation, et la motion déposée en sous préfecture, et des vidéos de la manif

Link_go Lien relatif