Des heures d'affrontements à Tours samedi 7 mars

Mot-clefs: Resistances
Lieux: Tours

Hier, samedi 7 mars, une fête « facebook » était organisée place Plumereau (« place Plum »), dans le Vieux Tours. Mais rien ne s'est passé comme prévu...

Tours2-medium
Pas de titre pour 8753

Tours-medium
Pas de titre pour 8752

Hier, samedi 7 mars, une fête « facebook » était organisée place Plumereau (« place Plum »), dans le Vieux Tours. Un petit feu de palettes et de cartons a été allumé vers 22h, quand les pompiers sont arrivés, escortés par la police. Les policiers ont gazés la place, et un type de la rue bien connu s'est fait arrêté sous dénonciation du chef des pompiers (« il m'a craché dessus, oui je porte plainte »).

Alors que les individus rassemblés autour de l'interpellation protestaient (« Police partout, justice nulle part ») très pacifiquement et que les camions de flics étaient déjà parti, la BAC a chargé tout le monde, gazé, frappé avec leur dégaine de cow boys.

Les gens se sont progressivement rassemblés à nouveau Place Plum, quand vers minuit une quinzaine de flics en tenue de protection et armés de lacrymos et de flash ball sont apparus à l'angle de la place. Conspués, hués et régulièrement cibles de projectiles divers, ils ont du reculer dans une rue adjacente, où ils ont été harcelés longuement par des centaines de personnes. Poubelles renversées et bientôt cramées, jets de canettes... Onze charges ont été nécessaires pour reprendre la place.

Vers 3 heures, les rues étaient encore pleines de monde et une barricade de poubelles a fait valoir ses flammes sur plusieurs mètres de haut. La police a semblé largement dépassée, insultée, attaquée, huée. Ces affrontements étaient réellement une réaction populaire, spontanée, sans revendication. La rue est au peuple, pas aux chiens de garde de la paix sociale.

Alors que les derniers émeutiers se dispersaient, ça criait qu'on remettra ça samedi prochain, voir dès ce dimanche soir... A voir. Selon l'AFP, il y aurait eu 11 interpellations et un flic blessé.

Feu partout ! Que la lutte continue avec rage et avec joie !

Des émeutiers volants

Commentaire(s)

> Photos

Glaner sur le oueb

> Vidéo