Droits des femmes, droits des enfants? l'Etat Français s'en fout!

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres
Lieux: Tours

L'administration Française à Tours pète un boulard!

Dans le mouvement général d'étouffement des droits des migrants,le
> > ministre de l'identité Nationale actuel, comme son prédécesseur,
cherche à écraser le droit au regroupement familial, notamment en
accumulant des
> > critères de plus en plus restrictifs et remettant au goût du jour la
question des tests A.D.N. pour les personnes qui ont recourt à cette
procédure.


Droits des femmes? droits des enfants? : l'Etat Français s'en fout!

> > Dans le mouvement général d'étouffement des droits des migrants,le
> > ministre de l'identité Nationale actuel, comme son prédécesseur,
cherche à écraser le droit au regroupement familial, notamment en
accumulant des
> > critères de plus en plus restrictifs et remettant au goût du jour la
question des tests A.D.N. pour les personnes qui ont recourt à cette
procédure.
> > En Indre et Loire, cette politique va jusqu'à désavouer les compétences
> > des autorités des D.D.A.S.S, Algérienne et Française,d'une part, qui ont
> > autorisé Monsieur et Madame Belhachemi à devenir les parents de Nora, et
des fonctionnaires de la douane qui ont pourtant contrôlé le couple
Belhachemi et inscrit Nora sur le passeport de monsieur d'autre part.
> > En effet, à Tours, le Préfet refuse d'octroyer un titre de
> > circulation à Nora, enfant de 14 mois, adoptée en toute légalité il y
> > a un an en Algérie.
> > Selon la préfecture, l'adoption n'est pas dans "l'intérêt supérieur"
> > de l'enfant, puisque celle-ci était prise en charge par un orphelinat
> > sur place, en Algérie, et les autorités reprochent à ses
parents,inquiets de l'état de santé de l'enfant, d'avoir introduit
irrégulièrement Nora sur le territoire français.
> > Pourtant, Les accords franco-algériens permettent expressément à
> > l'enfant recueilli par un acte de kafala (Acte d'adoption en Algérie et
dans bien d'autres pays) de bénéficier du regroupement familial et
d'être admis au séjour en France à condition que les parents soient de
nationalité
> > algérienne et que la kafala ait été prononcée par une juridiction... ce
qui est le cas pour Nora.
> > Après plus d'un an de démarches, de rendez-vous, et malgré le soutien
> > de différents élus qui sont intervenus au parlement pour soulever la
> > question des adoptions par Kafala , la situation reste bloquée.
> > Nora a maintenant 14 mois, certes elle n'est pas en procédure
> > d'expulsion imminente, puisque les autorités Françaises ne peuvent pas
> > expulser des mineurs (ils peuvent les mettre en prison pour étrangers
depuis
> > peu), mais celle-ci reste en danger parce qu'elle n'a pas d'existence
légale
> > en France : pas de droit à la sécurité sociale (alors qu'elle est
> > souffrante), ni de circuler librement, ou de s'inscrire à l'école... Sa
mère
> > à dû renoncer à son travail, l'enfant n'ayant pu être placée en
> > crèche en raison de sa situation.
> > Ce mardi 3 mars 2009, Monsieur Belhachemi a entamé une grêve de la
faim, place Jean Jaurès, devant la mairie de Tours, pour exiger que
Nora ait les
> > mêmes droits que tous les autres enfants!
Une MANIFESTATION de SOUTIEN AURA LIEU LE SAMEDI 7 MARS A 15H Place Jean
JAURES à TOURS.

> > Le gouvernement ne s'attaque pas aux étrangers que par le biais de leurs
> > enfants, il s'attaque directement aux droits des femmes : cette
politique de
> > l'immigration a en effet des conséquences sexuées et...sexistes.
> > Ainsi en Indre et Loire vit aussi Hanane, personne sans papiers
d'origine Marocaine, réfugiée dans ce département parce que la
préfecture du Loiret refuse de lui donner un titre de séjour.
> > Après les violences subies au Maroc parce qu'elle est femme et
> > l'ainée de la famille, elle est mariée de force à un homme qui a les
> > nationalités Française et Marocaine. Elle vient ainsi en France, et subit
> > alors les violences physiques et psychologiques de son mari. Elle décide
> > malgré les menaces de sa propre famille au Maroc et de sa belle famille
dans
> > le Loiret, de divorcer et d'être libre. Parce qu'elle divorce, la
préfecture
> > lui refuse le droit de séjour,et Hanane est aujourd'hui menacée
d'expulsion.
> > Chacun se souvient des promesse faites par Sarkozy le soir de son
> > élection quand il déclarait : « À chaque femme martyrisée dans le monde, je
> > veux dire que la France offre sa protection en lui donnant la
possibilité de
> > devenir française » (le monde, 4 mai 2007) .
> > Mais concrètement, quelles sont les femmes qui se voient accorder une
> > protection au titre de l'asile en raison des violences spécifiques qu'elles
> > subissent en tant que femmes? Pas Hanane en tous cas.
> > Et toujours, les femmes sont protégées comme victimes et non comme sujets
> > luttant pour leur liberté.
> > Liberté pour Hanane!
> >
> >
> > Collectif de Soutien aux Demandeurs d'Asile et aux Sans Papiers de Tours
> > http://csdasp37.free.fr
> > csdasp37@no-log.org
> > 06 06 34 19 64 98
http://sanspap-ouest.new.fr

MANIFESTATION SAMEDI 7 MARS 15H00 JEAN JAURES TOURS
DES PAPIERS POUR TOUS ET TOUTES!

Pour en parler aux différents intéressés:
Ministre de l?immigration
Fax ministère : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00
Standard 01 77 72 61 00
Secrétaire général secretariat.general@iminidco.gouv.fr
Secrétaire général : patrick.stefanini@iminidco.gouv.fr
fax : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00
Ministre eric.besson@iminidco.gouv.fr

Link_go Lien relatif