L'echo des cabanes

Mot-clefs: Prisons / Centres de rétention
Lieux:

Emission sur la prison, pour les prisonniers et leurs proches, emission animee par des proches de detenus

N9355133162_950-medium
parloirs

L’echo des cabanes - vendredi, 11h/13h

Sur Radio libertaire, 89.4 ou ecoute sur internet (http://rl.federation-anarchiste.org/)

L’echo des cabannes, un vendredi sur deux, de 11 heures a 13 heures. Anime par Catherine, la maman de Cyril et Christophe Khider, et presidente de l’Arppi (association de proches de detenus)

Invités :

Delphine Malapert, avocate du jeune Samir, mort le 5 janvier dernier à la prison de Villepinte, et Azzedine, frère de Samir.

Nabila, soeur de Fakkradine, décédé l’année dernière à la prison de Saint Quentin Fallavier, et qui vient de Givors (à côté de Lyon) spécialement pour l’émission.

Sylvie, femme de détenu incarcéré à la centrale de Moulins, où 130 détenus ont signé cette semaine, de façon nominative, une lettre de doléances adressée à la direction.

Pour ecrire a l’emission : L’echo des cabanes, Radio Libertaire, Publico, 145, rue Amelot, 75 011 Paris.

Pour joindre l’Arppi : Mobile : 06 68 84 47 31 Website : http://www.myspace.com/arppi Retrouvez nous aussi sur Facebook !

== Presentation de l’Arppi : Notre association est née à l’initiative de quelques proches de personnes détenues. Interests : Nous en avons assez des humiliations quotidiennes de l’Administration pénitentiaire lors des parloirs, lors des prises de rendez-vous, des attentes interminables au téléphone qu’elle nous impose, des menaces, des parloirs insalubres, des insultes, des brimades en tout genre, mais aussi du système judiciaire qui n’est qu’une machine à broyer. Nous en avons aussi assez d’un système qui nous isole les uns des autres, nous cloisonne, nous dissocie et surtout nous désolidarise. Nous avons décidé de faire respecter nos droits, notre dignité en nous soutenant moralement et juridiquement, mais aussi en luttant tous ensemble contre l’offensive sécuritaire : transferts abusifs, omerta carcérale, condamnation de familles entières, rétention de sûreté, allongement des peines, difficultés d’obtenir des permissions de sorties ou des libérations conditionnelles, etc.