Soutien aux entarteurs opposés au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes, le jeudi 8 janvier

Mot-clefs: Ecologie
Lieux: Nantes Notre-Dame-des-Landes

Invitation :

C'est un appel à nous accompagner en garde à vue (8h30) et de venir avec les banderoles et pancartes etc... pour dire NON à l'Aéroport.

Les Entarteurs Nantais Désobéissants opposés au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes

Vous invitent le jeudi 8 janvier à 8h30 au 12 rue Descartes – Nantes - à venir avec les banderoles et pancartes etc... pour dire NON à l'Aéroport, devant la gendarmerie avant leurs garde à vue.

L'Affaire de l'Entartage du mercredi 01 Octobre du Vice-président du Conseil Général délégué à l'action foncière : Continue !!

Les opposants au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes n'ayant pas pû être entendu le mercredi 17 décembre suite à l'Entartage, reviennent pour faire leurs avoeux auprès de la gendarmerie. C'est toujours NON à l'Aéroport.!
Nous devons être entendu sur le chef d'accusation suivant : Violence sans ITT avec 3 faîts aggravants :
* Violence en réunion
* Avec prémédidation
* Sur une personne missionnée du service public

Le mercredi 17 décembre, 3 personnes ont été entendu, pour l'envoi de la vidéo de l'Entartage sur You Tube & Dailymotion. L'infraction reprochée : Happy Slaping « enregistrement d'images et diffusion d'images touchant l'intégrité physique d'une personne ».
Deux d'entre elles ont été en garde à vue plus de 8 heures, la troisième simplement entendu. Les ordinateurs ont été saisi pour expertise et restitué.

Rappel des faîts : L'Entartage fait suite à la première réunion d'étude préalable à l'aménagement foncier, c'est à dire à une procédure de remembrement agricole liée au projet d'aéroport de NDDL.
Elle s'est déroulée le mercredi 01 Octobre 2008 à la mairie de Notre Dame des Landes.
Etaient présents : 9 maires concernés par le projet, des entreprises missionnées par le Conseil Général (géomètres et experts). Cette réunion était présidée par Claude Bricaud.
Nous étions 200 militants à s'être mobilisés pour dire NON à l'aéroport de Notre Dame des Landes. Projet destructeur et énergivore qui est contraire aux orientations qu'ils prétendent adopter face aux enjeux du XXI siècle : Lutter contre le Réchauffement Climatique.
Claude Bricaud a pris la parole avant d'entrer dans la salle de réunion. Osant nous dire que cette réunion ne portait en aucun cas, sur le projet d'aéroport.
Et se lavant les mains en disant que « c'est une décision d'Etat »! Foutaise !
La foutaise s'est confirmée ! Dès le début de la présentation du diaparama ,toutes les explications étaient en rapport direct avec le projet de l'aéroport.
Face à un tel mépris du Pouvoir Etatique et du Conseil Général vis à vis de la population devant de tels mensonges : nous avons décidé la mise en déroute de cette réunion grotesque, spontanément par un Entartage : 5 tartes à la crème chantilly pour le vice-président du Conseil Général déléguée à l'action foncière.
Toutes les décisions ayant été déjà prises au préalable et n'oublions pas que le Conseil Général est l'un des fanatiques promoteurs du projet.

Au délà de tartes à la crème, c'est bien le dessein de la destruction de 4700 hectares qui plane au dessus de nos têtes. Et comme le dit Patrick Mareschal avec clairvoyance, dans un département où disparaît 1500 hectares/an sous l'urbanisation : « Un tel rythme n'est pas tenable ».

Nous conserverons notre Terre Nourricière !!

Les Entarteurs Nantais Désobéissants opposé au projet d'Aéroport de NDDL

NB : A notre sortie de garde à vue , une conférence de presse est organisée le samedi 10 janvier au Bar le Flesselles (3 allée Flesselles – Nantes) à 15h00

D'autres articles sur cette répression contre les opposant-e-s à l'aéroport :

Et d'autres contributions sur la lutte contre l'aéroport :

Commentaire(s)

> Qui veut accoucher d'un éléphant blanc ?

Lu sur le forum de l'Acipa

On nous a présenté ce diaporama sur le possible réaménagement de l'aéroport Nantes Atlantique : http://solidarites.ecologie.free.fr/08_07_02_diaporama.pdf

On nous a déclaré ceci :

L'aéroport Nantes Atlantique aurait pu être déficitaire en 2005, et c'est pour cela que l'on a fait venir les compagnies "low coast", celles-ci sont subventionnées pendant les 3 premières années qui suivent leur installation sur un nouvel aéroport, ce qui les incite bien souvent à déménager lorsque les subventions ne sont plus là : que va-t-il se passer en 2009 ?

Une voie de chemin de fer mène à l'aérogare, elle n'est pas exploitée, peut-être parce que les parkings représentent une source de revenu non négligeable pour le gestionnaire de l'aéroport et qu'une diminution de leur utilisation par le développement des transports en commun lui serait préjudiciable.

Ce sont les compagnies aériennes qui décident où elles veulent s'installer et en région parisienne elles ont préféré concentrer le fret et le transfert de passagers sur l'aéroport de Roissy et lorsqu'on leur a proposé de délester une partie du fret vers un autre aéroport voisin elles ont choisi de conserver Roissy en justifiant que les avions transportant des passagers transportaient aussi du fret et qu'elles préféraient tout concentrer sur le même site.

L'avion ne sera utilisé que pour les très grandes distances, et seulement quelques "hubs" européens seront exploités : un en France, un autre en Angleterre... La compagnie "Air France" a prévu de remplacer ses liaisons aériennes par des liaisons TGV pour des distances inférieures à 2000 kms.

On y apprend que la superficie de Nantes Atlantique est comparable à celle de l'aéroport de Genève qui a un nombre de mouvements d'avions 10 fois supérieur avec 17 millions de passagers par an. Le projet de Notre Dame des Landes prévoit, quant à lui, une superficie comparable à celle de l'aéroport de Roissy qui possède 4 pistes !

Ce qui montre bien la volonté de réaliser un nouvel aéroport surdimensionné, donc très coûteux, et très difficile à rentabiliser ; ce qui laisse entendre que l'argent publique sera mis à contribution pour soutenir l'investisseur privé ! Le coût envisageable d'un tel projet est de 2 à 3 milliards d'euros lorsque l'on se réfère à des projets comparables. Combien d'autres investissements plus utiles à tous pourraient être réalisés à la place ?

Les conseillers généraux ont voté, il y a quelques mois, un "oui à une participation financière" pour ce projet sans en chiffrer le montant ; maintenant certains d'entre eux commencent à douter...

Le survol de Nantes n'a pas augmenté en quantité depuis dix ans puisque le trafic aérien s'est maintenu, c'est seulement le nombre de passagers qui a augmenté et ceci seulement à cause des compagnies "low coast" subventionnées depuis maintenant 3 ans !

Dans ces conditions, il paraît désormais évident que ce projet d'aéroport de Notre Dame des Landes est non seulement inutile et néfaste, mais également ruineux ! Il s'agit d'un aéroport de prestige, "un joujou d'aménageur" comme disait le poème de la manifestation du 1er Mars 2008.

Le survol de la ville de Nantes pourrait être complètement évité à condition de limiter le réaménagement de Nantes atlantique à la construction d'une seule piste, orientée différemment et de limiter la croissance du trafic aérien à 3.5 millions de passagers par an pour éviter d'augmenter les nuisances sonores aux populations riveraines.

L'aéroport d'Angers construit il y a seulement dix ans est fermé l'hiver, il pourrait très bien délester, si nécessaire, le trafic de Nantes Atlantique ; mais au lieu d'utiliser ce qui existe, on préfère rêver de fabriquer toujours plus grand, toujours plus "beau", quitte à accoucher d'un "éléphant blanc", question de prestige ! "Toute métropole qui se respecte se doit d'avoir un aéroport international à la hauteur de l'ambition de ses élus" ! Or pour certains élus, ce qui existe ne suffit pas, il leur faut toujours davantage, quitte à endetter pour longtemps leurs électeurs !

> Compte Rendu de la garde à vue des entarteurices

Les entarteurices ont été reçu le matin et directement dispatchéEs dans différentes gendarmerie du département, carquefou, etc. Ce qui fait que la trentaine de personnes présente en soutien n'ont pas pu les suivre et leur montrer leur présence tout au long de plus de 7 heures de garde à vue.

Cela dit la bonne nouvelle est que la plupart des chef d'inculpations ont été abandonnés, reste quand même le motif principal: violence sans ITT sur personne publique.

Les entarteurices sont rappeléEs à comparaître devant le proc le 20 Mars.

> Communiqué Bilan du 08.01.2008 : Les Entarteurs on tété placé en garde à vue

L'Affaire de l'Entartage du mercredi 01 Octobre du

Vice-président du Conseil Général délégué à l'action foncière :

Suite !

Bonjour,

Des nouvelles de notre garde à vue et la suite de cette belle histoire de tartes à

la crème.

Les Entarteurs Nantais Désobéissants se sont rendu à leurs garde à vue avec un

Comité de Soutien : plus de 50 opposants à l'aéroport de Notre Dame des Landes

étaient présents pour soutenir les Entarteurs et Affirmer leur refus à ce tel projet

: destructeur / énérgivore et qui ne réponds en rien aux orientations que notre

région et notre pays devraient adopter pour faire face au réchauffement climatique

dans le sens global du terme : protection de notre Terre Nourricière, développer

l'Agriculture Bio & Locales, limiter l'urbanisation, limiter les gazs à effets

ect... N'oublions pas que c'est l'enjeux du XXI siècle.

En départ de la gendarmerie de Nantes répartit dans 3 autres gendarmeries (Carquefou

/ La Chapelle S/Erdre/ Sainte Luce). Quelles dépenses ! Et Vive la pollution !

Nous sommes restée 7 heures en garde à vue. Nous avons tous fait mention dans nos

procès verbaux : "Je reconnaîs avoir entarté le vice-président du Conseil Général

délégué à l'action foncière." néanmoins "Je ne reconnaîs pas les chefs

d'accusations". Pour le reste "Je n'aie rien a déclarer".

En sortie de garde à vue, ont nous a notifié pour le 20 Mars 2009 au tribunal de

Grande Instance de Nantes : Convocation aux fins de propositions de compositions

pénale. C'est un entretien de 30 minutes où chacun d'entres nous passera devant un

délégué du procureur de la république avec l'Association d'action éducative (Mme

Thoral) qui nous signifiera notre peine, amende, un simple rappel à la loi ect....

Néanmoins, nous avons la possibilité de refuser cette convocation et demander un

jugement classique devant le tribunal correctionnel.

Cette même convocation va être transmise à une personne sur les 3 pouruivi pour

l'infraction reprochée : Happy Slaping « enregistrement d'images et diffusion

d'images touchant l'intégrité physique d'une personne » sur Youtube. La vidéo est

toujours visible sur Dailymotion.

Les 2 autres personnes entendu pour les mêmes faîts ne sont pas poursuivis.

Nous rencontrons notre avocat prochainement et ensuite nous communiquerons sur la

suite.