Mobilisation de 10 décembre (lycéens,...

Mot-clefs: Luttes étudiantes/lycéennes
Lieux: Vannes

Le 10 décembre était donc un jour de mobilisation nationale avec les syndicats enseignants qui avaient décidés de ne pas appeler à la grève mais à un rassemblement à 18h.

11-medium
Les IUT mobilisés aussi

10-medium
11 200 profs disparus, on soupçonne l'Ultra Gauche

9-medium
Le cortège enseignants-parents d'élèves

8-medium
Sauvons les RASED

7-medium
Sitting cours des 50 Otages

5-medium
Collectif "Un Logement Pour Toutes Et Tous"

4-medium
Les lycéens devant l'université

3-medium
Guerre Sociale

2-medium
Les flics protègent Waldeck

1-medium
Pas de titre pour 8383

Les lycéens comptaient bien être de la partie et ont commencés la journée par le blocage de nombreux lycées (Jules-Verne, Leloup-Bouhier, Carcouët, Arago, Monge-La Chauvinière, Vial, Jean-Perrin, Rieffel, Michelet, La Collinière,…).
Des lycéens de Jean-Perrin ont effectués une opération escargot route de Vannes et ceux de Rieffel ont bloqués à Beauséjour.
Dans le centre, un millier de lycéens ont manifestés dans la matinée après une AG commune devant l'Hôtel-Dieu.
Vers 12-13 h, des flics ont empêchés l’entrée du passage Pommeraye, des lycéens voulant apparemment envahir le consulat de Grèce en soutien aux insurgés Grec : https://nantes.indymedia.org/article/15548
Faudra qu’on m’explique où c’est exactement ce consulat parce qu’entre l’info à Pommeraye et le site de la mairie qui indique le Boulevard Stalingrad, ce serait bien de se réunir au bon endroit samedi. Pourquoi les flics empêcheraient l’accès au passage si ce n’est pas là-bas ?
Dans l’après-midi, c’est reparti pour une manif bien speed, des chants,… Je les ai rejoins quand ils étaient bloqués devant le commissariat central, là pas mal de robocop, avaient-ils peur qu’on aille devant le centre de rétention. Je sais pas, en tout cas ils aiment pas qu’on approche la maison poulaga.
Puis c’est reparti vers l’université, apparemment 2 personnes ce serait fait embarqué par la bac pour jet de pierre au passage devant le rectorat. Rien vu de tout ça !
Arrivé à l’université, un beau tag est inscrit sur un batiment « Guerre Sociale » et un bref envahissement de la fac de Lettres, petit passage dans 1-2 amphis histoire de leur demander de se préparer à la mobilisation et que les plus jeunes les attendent avec eux en janvier si c’est pas en ce moment.
Il est temps de rejoindre la cours des 50 otages pour le rassemblement avec les profs et parents d’élèves à 18h. Au passage devant la préfecture, on rencontre le collectif « Un Logement Pour Toutes Et Tous » qui rejoindra plus tard le cortège.
Pour le rassemblement de 18h, c’est 1500 personnes qui ont ensuite manifestés en passant par la place Bretagne, le marché Talensac pour finir à Commerce. A noter la présence aussi des IUT, des profs de RASED, …

Commentaire(s)

> errata

Ce n'est pas Jean perrin qui ont fait une marche escargeot route de Vannes mais bien le lycée Appert d'Orvault. (d'ailleurs Jean Perrin est à rezé, un peu loin...)

> vitres

Le nouveau commissariat est construit avec de nombreuses - nombreuses vitres

intentionnel ? ;-)