Occupation de la cité-u de Nanterre

Mot-clefs: Logement/squat
Lieux:

En lutte contre les expulsions, 50 étudiants occupent le bâtiment F de la cité-U de Nanterre, un bâtiment presque entièrement vidé pour travaux. 3 d’entre eux risquent une expulsion en pleine trêve hivernale. Depuis vendredi soir, en solidarité des dizaines d’étudiants dorment sur place. Le CROUS accuse les 4 étudiants d’être des mauvais payeurs ou de ne pas avoir le statut adéquat. A l’heure on l’on parle de grande pauvreté voilà comment se gère la précarité étudiante !

Le 29 juillet 2008, 25 cars de CRS avaient envahi la cité-u de Nanterre pour une première vague d’expulsions. Dans un quasi-silence médiatique.
Communiqué du Vendredi 5 décembre 2008 :

Le CROUS expulse en pleine trêve hivernale ! Nous ne nous laisserons pas chasser !

Mercredi 3 décembre, les résidents du bâtiment F de la cité- u de Nanterre ont reçu un courrier du CROUS leurs indiquant qu’ils avaient à peine 72 h pour évacuer le bâtiment qui doit être rénové. Un agent du CROUS a même stipulé à un résident que si il ne déménageait pas il serait très embêté car les travaux commenceraient et que sa fenêtre allait être démontée. Trois de ces résidents ne seront pas relogés par le CROUS . Jeudi matin le CROUS tapant aux portes menace les résidents qui ne déménageraient pas de sortir leurs affaires des chambres et de changer la serrure ! Davina, étudiante expulsable rencontre le directeur de la résidence et lui dit que n’ayant pas d’endroit ou aller elle compte rester. Le directeur lui répond du tac au tac : "De toute manière on va couper l’eau, le chauffage et le bruit des travaux vous pousseront à partir. " Effectivement les résidents du bâtiment F qui n’ont pas déménagé ont reçu un courrier hier leur annonçant que l’eau, l’électricité et le chauffage seront coupés et que le bâtiment allait fermer aujourd’hui dans tout les cas.

Aujourd’hui le bâtiment F ferme avec trois étudiants qui se retrouvent à la rue. Les résidents de la cité-u refusent cette injustice. Le CROUS profitant de notre statut précaire et sans droit jette des étudiants à la rue en pleine trêve hivernale.

Nous manifestons notre solidarité à nos voisins expulsables en réquisitionnant le bâtiment F jusqu’à leurs relogements par le CROUS et appelons tout ceux qui veulent soutenir à passer au bâtiment F, à faire circuler l’information et à signer la pétition de soutien.

Réquisition du bâtiment F jusqu’au relogement des trois résidents ! La solidarité est notre arme ! Non aux expulsions !

Contact : areneparis10@hotmail.fr 06.59.60.91.87

Quelque faits pour contextualiser les expulsions de la résidence de Nanterre

Les bâtiments fermés pour travaux entraînent la fermeture de plus de 300 chambres Le CROUS en profite pour « faire le ménage » La rénovation a d’ores et déjà abouti à la suppression de 257 chambres Plus de 60 résidents ont reçu un courrier de mise à la porte avant le 1er décembre 2008. Dans le cas où ils ne partiraient pas des poursuites auraient lieu. Ils passent au non-statut « sans droit ni titre », ils peuvent uniquement payer le loyer, l’ALS leur est supprimée. Les étudiants qui étaient en 5ème année ou en CODD (contrat à durée déterminée inventés par le CROUS) sont les premiers menacés par des expulsions. Nos revendications : Relogement des 3 étuidiants « oubliés » du bâtiment F Même statut : réadmission pour tous les résidents Traitement égal des admis et des non-réamis Construction de logements Retour aux loyers antérieurs à la rénovation Réquisition des logements vides !

Email Email de contact: areneparis10_AT_hotmail.fr