Solidarité avec les 9 "inculpés du 11 novembre" en France. Rompons l'isolement!

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Ne soyons pas complices du terrorisme de l'Etat!
Solidarité avec tous nos frères de classe réprimés dans le monde!

Solidarité avec les 9 "inculpés du 11 novembre" en France. Rompons l'isolement!
Prolétaires, refusons de nous soumettre à la campagne anti-terroriste de l'Etat!
L'anti-terrorisme, c'est l'idéologie du terrorisme de l'Etat!
Suite au sabotage de quelques caténaires de train en France, l'Etat inculpe 9 prolétaires (dont 5 maintenus en détention), en prétendant triomphalement avoir mis la main sur une "association de malfaiteurs à visée terroriste".
Au même moment, le terrorisme capitaliste contre l'humanité s'accélère à grande vitesse partout dans le monde. L'augmentation du prix des produits alimentaires, les licenciements massifs et la réduction des allocations sociales, suite à la crise capitaliste actuelle, jettent à la rue et privent de leurs moyens de survie les plus élémentaires des centaines de millions de prolétaires. Le capital et ses Etats font quotidiennement mourir de faim 25.000 prolétaires dans le monde (source FAO), en tuent 5.000 autres au travail (source BIT), assassinent des milliers de prolétaires sous les tirs et les bombes en Irak, en Afghanistan et à travers le monde. Sans parler de l'empoisonnement généralisé de l'espèce humaine, de l'épuisement et de la destruction de la terre par le capital.

C'est avant tout la dépossession de nos moyens de vie par le capital qui est terroriste!
Au même moment, les Etats, leurs justices et leurs polices répriment de plus en plus durement le moindre piquet de grève, le moindre blocage de la circulation, la moindre manifestation ou action qui tendent à s'opposer à l'aggravation exponentielle des conditions de survie sous le capitalisme. Les prolétaires qui entravent la sacro-sainte "liberté de circuler, de travailler, de vendre, d'acheter..." sont systématiquement accusés de "prendre en otage des victimes innocentes" (entendez les citoyens qui se soumettent à l'ordre et à la légalité bourgeoises), de les intimider, de les terroriser.
C'est en réalité la bourgeoisie qui se sent terrorisée par la remise en question de la propriété et de la liberté marchandes, et c'est pour cela qu'elle tend à élargir sa définition du "terrorisme" au moindre acte qui rompe avec l'ordre démocratique. Elle entend ainsi tout à la fois :

Occulter la nature fondamentalement terroriste de sa domination en assimilant exclusivement le terrorisme aux réactions violentes du prolétariat, tout en amalgamant délibérément celles qui se situent dans une perspective de classe et celles qui se trouvent dévoyées par divers encadrements vers des objectifs aclassistes, réformistes, religieux, de libération nationale, etc.;
Renforcer son arsenal légal, juridique et idéologique de répression contre la moindre contestation de l'ordre marchand;
Imposer parmi les exploités la division idéologique entre "innocents" et "coupables", entre "honnêtes citoyens" et "barbares terroristes";
Isoler enfin les prolétaires qui rompent avec le pacifisme social-démocrate et pousser leurs frères de classe à la délation, à la désolidarisation.
Contre ces manoeuvres bourgeoises, il est essentiel d'affirmer que:
Ce sont avant tout les bases mêmes du système démocratique de propriété et de liberté, les règles légales qui le protègent, qui sont terroristes!
Se soumettre à la campagne anti-terroriste de l'Etat, c'est collaborer directement à la répression de toute contestation du terrorisme quotidien du capital contre l'humanité!
Les 5 prolétaires incarcérés, soumis aux dégueulasses pressions des interrogatoires et de l'enfermement pour tenter de les briser... sont nos frères de classe!
Ne soyons pas complices du terrorisme de l'Etat!
Solidarité avec tous nos frères de classe réprimés dans le monde!

Camarades, ce tract est une expression de notre classe en lutte, reproduisez-le, diffusez-le!
GCI – Groupe Communiste Internationaliste – Novembre 2008
BP 33 – Saint-Gilles (BRU) 3 – 1060 Bruxelles – Belgique (important : ne pas mentionner le nom du groupe)
Email : info [at] gci-icg [dot] org – Notre presse sur internet : http://gci-icg.org

Link_go Lien relatif