G8 Gênes : procès d'une française

Mot-clefs: Archives
Lieux:

des informations sur des actions et des événements ayant marqué beaucoup d'acteur de la " lutte contre l'empire " et la plupart des media activistes donnant encore signe de vie : je parle de Gênes 2001
G8 Gênes : procès d'une française

Certaines choses se dénouent et dans le rythme effréné de la wire line trop encombré, je le déplore, de polémiques stériles et de textes bâclés, je viens mêler des informations sur des actions et des événements ayant marqué beaucoup d'acteurs de la "lutte contre l'empire" et la plupart des media activistes donnant encore signe de vie : je parle de Gênes 2001

Ce mardi 28 octobre 2003 devant le tribunal de Gênes, Valérie V. devra répondre devant la justice italienne de " destruction de biens publics appartenant à la collectivité, violence à agent et résistance aux forces de l'ordre ".

Valérie 37 ans, mère de 3 enfants risque entre six mois et cinq ans de prison ferme. Elle a été arréteé dans la zone rouge, le 20 juillet 2001, alors qu'elle défilait avec le cortège ATTAC en face du palais Ducale, ayant pu s'introduire à la faveur d'une brèche dans les grilles, ces barrières " inviolables " ayant été un peu malmenées par les manifestants du cortège " non violent ".

Valérie, secrétaire d'un groupe local d'ATTAC au moment de son arrestation, s'est ensuite distinguée lors de l'université d'été de cette association livrant le témoignage (voir document attaché) ahurissant de sa détention et fustigeant l'attitude de ses cadres (Bernard CASSEN, Susan GEORGES, Christophe AGUITTON ..) plus occupés à régler le compte des black blocks qu'à dénoncer les exactions de la police italienne, l'assassinat de Carlo Giuliani. Les tortures, blessures et violences graves infligées à des milliers de personnes n'étant que peu de chose au regard de voitures brûlées, de bris de vitrines et surtout, de la crédibilité et de l'image des altermondialiste dans les médias dominants…

A priori, rien n'obligeait Valérie, à se présenter devant ses juges, n'ayant elle même rien à se reprocher et l'extradition de ressortissant français pour de tels faits n'étant pas (encore ?) à l'ordre du jour.. mais, comme indiqué plus haut ,Valérie après sa détention de 3 jours dans les geôles de Berlusconi et notamment à Bolzanetto a livré un texte particulièrement étayé sur les agissements de la police décrivant avec force détails sévisses et humiliations réservées aux détenus, garçons et filles, parfois très jeunes…Ce qui fait d'elle l'un des témoins à charges contre la police

En effet, des démarches opposent plusieurs centaines de personnes de diverses nationalité à la police italienne ce qui, malgré les prévisions pessimistes, semble vouloir déboucher sur un procès…
Bien sûr toutes les réserves sont permises sur l'intérêt des démarches judiciaires contre des états ou les polices, mais ne nous pouvons que nous réjouir des résultats qu'obtiennent quelques magistrats transalpins pugnaces, et je donne en pièces jointes quelques traductions (mauvaises hélas) d'articles parus dans la presse italienne… Au fil des mois, les langues se délient et de larges brèches s'ouvrent dans la solidarité de corps des agents répressifs, 73 de ses " sbires " risquant bientôt de se retrouver devant des juges pour la perquisition-massacre de l'école Diaz

N'oublions pas tout de même, la fermeture de la procédure contre le carabinier qui a exécuté Carlo Giuliani, et les divers appels à témoignage pour les autres inculpés dont les procès n'ont pas encore eu lieu…
Genova Libera!

Les articles italiens indymedia italie

Le témoignage de cette femme (RTF)


Pièces jointes

Report Pas de titre pour 665

Email Email de contact: laurentch_AT_altern.org

Commentaire(s)

> Le témoignage est impressionnant

Et recoupe ce que beaucoup ont signalé.

La chose intéressante est qu'elle va jusqu'au procès, donc à priori a des preuves de ce qu'elle dit. Elle a aussi je pense beaucoup trop confiance dans les tribunaux mais bon...

> Article légèrement modifié à la modération

Pour que le lien soit opérationnel et le document RTF consultable (le lien avait été oublié) j'ai ajouté des liens.

J'ai également remis quelques retours à la ligne et ponctuations qui ont du sauter dans le copier coller de la personne qui poste.

Je pense pas avoir trop modifié le truc.

> > G8 Gênes : procès d'une française

Laurent, pourquoi tu as dit que mes traductions sont mauvaises? Tu sais combien j'y ai bossé là-dessus. Si tu connais quelqu'un qui le ferait mieux, tu n'as qu'à leur dire de le faire eux-même...

:-(

Une troisième traduction d'une de ces articles, avec les noms des bourreaux, se trouve ici: