AFFAIRE DU FOUQUETS

Mot-clefs: Actions directes
Lieux: Tours

Jugement d'un de mes copains car il aurait tenté d'assassiner le Président de la République, Nicolas Sarkozy...
AFFAIRE DU FOUQUET’S :

Un an après, la justice bourgeoise continue de poursuivre Paco et Damien

Le Fouquet’s, vous connaissez ? C’est le restaurant des Champs-Elysées où Nicolas Sarkozy accompagné de ses copains patrons a fêté sa victoire le soir du 6 mai 2007.
Vous n’y êtes jamais allés ? C’est normal, les pauvres n’y ont pas accès et de toute façon se mélanger à la bourgeoisie n’a rien de bandant.

Dans la nuit du 10 au 11 mai 2007, Damien Signoret, un jeune ouvrier, chômeur à l’époque et originaire de Tours a tenté d’incendier une voiture garée devant le Fouquet’s. Immédiatement arrêté par la police, il a été placé en détention préventive après plus de 48h de garde à vue.

L’ami qui l’hébergeait, Paco, a été accusé de complicité et également emprisonné : 6 semaines de prison pour Damien, 7 semaines pour Paco, puis un contrôle judiciaire avec obligation pour l’un comme pour l’autre de signer toutes les semaines, de ne plus se rencontrer, de ne plus se parler associé à une interdiction d’aller dans certains départements.
La sortie de taule de paco s’est exercée par un chantage puisqu’il fut obligé d’aller s’exiler 2 mois dans une campagne perdu à 600km de chez lui.

Plus d’un an après les faits Paco et Damien vont être jugés. Derrière cette judiciarisation, c’est la révolte des classes populaires que la bourgeoisie entend réprimer.
Pour « la justice spectacle » il s’agit de museler, de punir tout esprit de rébellion, toutes idées et pensées qui ne sont pas dans la tendance.

Comme depuis toujours, les révoltes, les contestations, les pensées subversives qui s’expriment sont durement réprimées par le couple police/justice protecteur depuis toujours des classes sociales aisées en enfermant tous ceux qui leur résistent par les actes ou la pensée.

MANIFESTONS NOTRE SOLIDARITE AVEC PACO ET DAMIEN
EN VENANT ASSISTER A LEUR PROCES
Mercredi 10 DECEMBRE dès 9h AU PALAIS DE JUSTICE DE PARIS (métro Cité)

Email Email de contact: ouvreursvolontaires_AT_gmail.com

Commentaire(s)

> Chassons les loups de la bergerie

Les premiers responsables sont bien entendu les députés qui organisent le recyclage fiscal/social en négligeant les citoyens, en « oubliant » de faire de l’Economie, c’est à dire le partage.

Ceux qui ont leur voiture brûlée ne peuvent pas comprendre la misère des révoltés qui commettent les violences contre des biens. C’est compréhensible puisqu’ils ont choisi l’égocentrisme et organisé la loi pour faire taire les opprimés.

Mais nous sommes nous aussi un peu responsables…, de ne pas promouvoir la cohérence Economique d’Inoppression Active.

Puisque ces égocentriques ne savent pas ou ne veulent pas changer les choses pour que chaque Etre Humain puisse vivre libre et digne, élisons à l’assemblée Nationale les nôtres, qui s’engagent à mettre en place la cohérence Economique humaniste

Rejoignons-nous sur l’essentiel. Dites à tous nos amis pour qu’ils le disent à leurs amis de vérifier la solution du bon sens sur le site Internet http://www.critiqueduliberalisme.com