Freedom not fear: contre le fichage de l'internet

Mot-clefs: Répression
Lieux:

Face aux lois européennes et liberticides de rétention de données sur internet, des hébergeurs profitent de la journée internationale "freedom not fear" pour déclarer leur intention de les combattre:
En tant qu'hébergeurs, la rétention des données de connexion nous est imposée par la directive 2006/24/EC de l'Union Européenne. Nous voulons sa suppression, car celle-ci instaure la surveillance préventive de toutes les communications électroniques : e-mail, appels téléphoniques et autres échanges numériques.

Imaginez que les services postaux gardent trace de toute personne vous envoyant du courrier : quand, qui, comment, où. C'est exactement ce qui est en train de se passer sur l'Internet, en ce moment même.

En tant qu'hébergeurs, nous sommes légalement contraints de stocker ces données liées à VOS communications. Cependant, il est hors de question que nous nous transformions en auxiliaires de police. Nous entendons faire tout ce qui est en notre possible pour ne pas contribuer à cette attaque contre la vie privée, et encourageons tout le monde à jeter du sable dans cet engrenage !

Nous continuerons de nous battre contre la rétention de données de quelque manière que ce soit, et soutiendrons celles et ceux s'efforçant de faire de même.

Signataires :

aktivix.org, all2all.be, alterezo.be, blacksec.org, blogxpopuli.org, boum.org, cassiopea.org, domainepublic.net, effraie.org, espace4you.org, free.de, globenet.org, hacklab.dk, herbesfolles.org, immerda.ch, lautre.net, moviments.net, mutins.net, nadir.org, no-log.org, nodo50.org, open-web.fr, poivron.org, puscii.nl, rezo.net, riseup.net, samizdat.net, so36.net, squat.net, systemausfall.org, systemli.org, tachanka.org

Link_go Lien relatif