20 sept Cologne non a l'euro extreme droite

Mot-clefs: Racisme
Lieux:

de cologne renvoyons l'extreme droite dans ses poubelles
20 septembre 2008 : action internationale à Cologne contre le congrès anti-islam ! Luttons ensemble contre le racisme !

Des partis et des groupes d’extrême-droite, dont le Vlaams Belang, veulent tenir un congrès international contre l’islam le 20 septembre à Cologne. Nous participons à la manifestation contre le racisme et la division entretenue par l’extrême-droite. Viens à Cologne avec le car de Résistance Internationale.

Appel de Résistance Internationale et Blokbuster

Dewinter ne mange pas halal

Ce Congrès rentre dans le cadre de la lutte de l’extrême-droite « contre l’islamisation ». C’est leur nouvelle manière d’écrire le racisme. Le VB fait désormais de l’islamophobie un thème central. Le parti a déjà organisé différentes actions anti-mosquées auxquelles il n’y a eu généralement qu’une faible participation.

Dewinter a même démarré une campagne « Les consommateurs contre l’islamisation », contre la vente de produits halal dans les supermarchés. Il a expliqué au quotidien la « Gazet van Antwerpen » que « La montée des produits halal prouve que la communauté musulmane continue de s’ éloigner de la sphère d’influence occidentale. En outre, je me demande dans quelles mains aboutissent les revenus de ces produits ». Le slogan du VB « Nous disons ce que vous pensez » signifie maintenant apparemment aussi « Nous disons ce que vous mangez »… et surtout ce que vous ne pouvez apparemment pas manger.

Le racisme aujourd’hui

L’extrême-droite cherche à reproduire la tentative des néoconservateurs aux Etats-Unis qui ont eu besoin après la Guerre Froide d’une nouvelle image d’ennemi qu’ils ont trouvé dans « l’Islam ». La peur du fondamentalisme islamique est ainsi utilisée sans évidemment expliquer comment les mêmes néoconservateurs américains ont soutenu jadis les fondamentalistes dans la lutte contre la gauche.

En Europe, l’extrême-droite, en faisant campagne contre l’islam, veut s’attaquer à l’ensemble des populations originaires des pays où l’islam est la religion principale. Pour les fascistes, ce n’est en réalité pas une question de religion, mais une question d’opposition aux immigrés qui ne sont originaires des « bons » pays ou qui n’ont pas la « bonne » couleur de peau. C’est donc une question de racisme.

Si nous nous engageons dans la mobilisation contre ce congrès, celà ne signifie bien sûr pas que nous soutenions le fondamentalisme islamique. Au contraire ! Nous pensons qu’une réponse collective du mouvement ouvrier est nécessaire pour construire une alternative socialiste, seule capable de contrer la croissance des courants ultra-conservateurs comme l’islam politique.

Manifestation à Cologne

Ce congrès anti-islam est organisé entre autres par Pro Köln (Pro-Cologne). Cette formation allemande a également été présente début mai à la « Journée de la Jeunesse européenne de droite » organisée par les jeunes du Vlaams Belang à Anvers. Les contacts entre les deux groupes ont été réalisées par Bart Debie, qui a entre-temps été condamné pour des faits de violence et des faux PV. Au rassemblement anversois des jeunes d’extrême-droite, il y avait toutes sortes de néonazis, entre autres des Hongrois et un représentant du groupe américain « National Alliance » (qui a été jadis un membre fondateur de l’ « American Nazi Party »).

Cette bande de salopards se rassemblera à nouveau à Cologne le 20 septembre. C’est pourquoi le parti de gauche « Die Linke » a pris l’initiative d’organiser une contre-manfestation. Un conseiller communal de « Die Linke », Claus Ludwig (qui est également membre de l’organisation-soeur du MAS en Allemagne) a pris la tête de la mobilisation. Avec cette manifestation pacifique, nous dirons que nous ne voulons pas laisser la ville aux racistes qui attaquent une partie de la population de Cologne. En même temps, nous voulons engager la discussion à propos des réponses au racisme et à l’extrême-droite.

Résistance Internationale et Blokbuster prennent part à la mobilisation. Sous le mot d’ordre “Tout ce qui nous divise nous affaiblit”, nous nous opposons radicalement au racisme et nous lions ce mot d’ordre à la nécessité de lutter pour une alternative socialiste. Le capitalisme est un système qui repose sur les frustrations de la majorité de la population. La division est une conséquence logique de ces frustrations. Pour combattre efficacement le racisme, nous devons nous opposer au capitalisme.

source divers sites antifas allemands, indymedia gernany page en français

plus d’information en allemand

http://www.hingesetzt.mobi

appel en francais

http://www.hingesetzt.mobi/cms-/index.php?option=com_co...id=12

Commentaire(s)

> commentaire supprimé

pour propos fascisant