Dalai-lama: bref coup d`oeil sur un nid de vautours

Mot-clefs: Education
Lieux:



Malgre ce que repete a l`envi, Tenzin Gyatso, le gouvernement tibétain en exil est une eglise constituant un minuscule Etat, un peu comme le Vatican, avec à sa tête un prince de l`eglise, le dalai-lama, choisi par les “eveques” de la secte gelougpa.

Pour satisfaire leurs parrains americains, ce gouvernement fantoche a établi un cadre legislative, Assemblée des députés du peuple, un organe exécutif, Kashag et un organe judiciaire, Commission de la justice suprême du Tibet, qui miment un semblant de separation des pouvoirs.

Mais le dalaï-lama, omniscient et omnipotent, demeure le maitre inconteste du pouvoir spirituel...

La preuve: son trone, couvert de faux joyaux, est installe, symboliquement, au coeur meme de l`Assemblee au-dessus des sieges des deputes; et le premier ministre porte la toge monacale.

“Le gouvernement democratique” de Dharamsala est une sorte de village Potemkine ou l`on delivre aux refugies des papiers de couleur jaune qui ne servent a rien; les sujets du dalai-lama ne peuvent ni traverser les frontieres avec ses papiers ni pretendre a de quelconques droits sur le sol indien.

Seuls les riches, c`est-a-dire les nobles et leurs relatifs, peuvent se payer des passeports onusiens, indiens, nepalais ou chinois.

Les pauvres tibetains qui vivent dans des bidonvilles appartiennent corps et ame a “l`Ocean de sagesse” et a sa bureaucratie de pacotille.

Les enfants qui viennent du Tibet s`ils appartiennent a une autre secte religieuse, Bon, Nigmalpa, Sakya, Drukpa, etc. doivent faire allegeance a la seule figure de l`etat-eglise, le XIVe dalai-lama.

Les adorateurs de la divinite gelougpa Dorje Shugden sont invites a cracher et injurier l`image bannie par une bulle papale, s`ils souhaitent etre pris en charge par l`administration....

- “Nombre de tibetains `evades du Tibet` sont, en fait, des touristes venus voir des proches; ils se font enregistrer par le bureaux des refugies, recoivent les 500 roupies qu`on donne au nouvel arrivant et refont le chemin inverse…” raconte Tsering, un habitué du systeme.

D`après les experts en tibetologie, la philosophie de cette entite, dirigee par Gyatso et ses freres, est inchangée depuis qu`elle a ete creee, il y a plusieurs siecle, aux frontieres de la Mongolie, par un empereur chinois lequel a nomme le Premier dalai-lama...

Un tibetologue chinois Bi Hua crache avec mepris sur cette entite : “Il s'agit juste d'une autre église médiévale d'Europe déguisée en démocratie occidentale”.

Pour un psychanalyste ethnologue, “le dalaï-lama, dans ce village des contreforts de l`Himalaya, est le surmoi d`une communaute attardee de quelques milliers d`ames dont le mode de penser se serait arrête, quelque part, entre le XII et XIIIes siecles”.

Les nobles rimpoche qui composent la cour du dieu-roi, quant a eux, semblent etre fortement impressionnes par le grand timonier qui les a vires du Tibet en 1959.

Le musee du genocide, construit il y a quelques annees, qui pretend que les chinois ont tue plus d`un million de tibetains* depuis 1950, represente Tenzin Gyatso comme une sorte de Mao-tse-toung, infaillible, dont la moindre pensee respire la grace et la justesse.

Il y a la, pour l`observateur attentif, un curieux melange de superstitions moyenageuses, de fascination inconsciente pour la Chine rouge.

Tellement sure d`elle et conquerante, cette Chine medaillee olympique, que la minorite tibetaine, en exil, se sent oblige de comparer le dalai-lama au grand timonier.

- “Le culte de la personnalite est tellement pousse, a Dharamsala, que les sujets de Sa majeste pretendent que la sueur et l`odeur de Tenzin Gyatso ont des vertus miraculeuses” me dit un touriste chinois.

La chose n`est pas extraordinaire sur le continent indien; on recuperait le crottin et l`urine des Maharadjas, autrefois, pour en faire des philtres et des parfums...

La croyance a donne naissance a une industrie lucrative: selon un apothicaire, crasseux et coiffe d`un bonnet zanskari, le dalai-lama passerait sa journee a souffler sur des pillules, faites d`herbes himalayennes et de poussieres “divines”, a avaler au dernier quart de la lune montante.

En France, le marabout Tenzin Gyatso serait accuse d`exercice illegale de la medecine, traffic de drogue, de faux, usage de faux, abus de confiance et manipulation de personne vulnerable.

En Inde, Il est le Bouddha vivant, c`est-a-dire celui qui soigne par la parole…

Les cancereux en phase terminale et les grabataires a cinq minutes de la tombe viennent du bout de monde, par charter, acheter ces produits miracles.

La spiritualite tibetaine s`est faite une specialite des soins palliatifs et de l`accompagnement aux riches mourants.

Le lama qui illustre le mieux le phenomene, c`est l`escroc genial Sogyal Rimpoche avec son best seller, “Le livre tibetain de la vie et de la mort”.

“Un Bardo Todol” a l`usage d`aide soignant, mal intentionne, qui souhaiterait etre couche sur le testament de riches patients.

Dans les annees 1980-1990, le lama a connu la fortune et la celebrite aux Etats-Unis. Helas pour lui, la roue du karma a brutalement tourne.

Des disciples de sexe feminin l`ont denonce, en 1994, a la police; pendant 19 ans, le lama persuadait ses auditrices d`avoir des relations sexuelles avec lui pour atteindre l`illumination…

Le Maitre etant riche, il a pu eviter un proces en payant tres cher ses victimes

Mais revenons au soit-disant gouvernement tibetain en exil, modele de democratie.

Au sein du gouvernement en exil, le président de l'Assemblée et les Kalons (ministres) du Kashag sont soumis au balaï-lama.

A la fois saint et gouverneur, c'est lui qui fixe les résolutions du Kashag et de l'Assemblée; et nomme les officiels aux postes gouvernementaux.

Il est le maitre du calendrier et le patron des bouddhas. Ses frères DamCe Tubdainnorb et Dainzin Qoi'gyai (nom et prononciation chinoise des”elus”) sont des bouddhas vivants, et occupent des postes officielles au gouvernement.

Le pouvoir spirituel et temporel du DL est inscrit dans la constitution du gouvernement; aussi aucune personne, raisonnable, ne peut denoncer ouvertement le nepotisme de la famille royale.

Le frère du dalaï lama Gyalo Toinzhub (Thondup) est responsable a la fois de la securite, de la diplomatie et de la finance; autre frère cadet, Losang Samdain, est ministre de la Sante.

La soeur cadette Jezuin Bai'ma dirige le département de l'éducation.

Le beau-frère a été “ministre de l`Interieur” pendant 18 ans... De nombreux parents de Tenzin Gyatso ont occupé des postes importants dans son gouvernement.

L`histoire de cette famille agrippee au pouvoir depuis les annees 1940 au Tibet jusqu`a aujourd`hui, en Inde, en exil, est pleine de coups de poignards, de lettres empoisonnees et de trahisons.

L`histoire de l`evasion rocambolesque du Tibet en l`an 2000 du XVIIe Karmapa, choisi curieusement par le DL et la republique populaire de Chine, illustrerait bien la saga.

Cette evasion etait une necessite pour la survie de la secte; des rimpoches comme le gerant Sharma, proche des interets indiens, avait choisi un autre tulku pour succeder au tres riche XVIe Karmapa, protecteur du monastere de Rumtek au Sikkhim.

Il fallait empecher que ce Karmapa, choisi par l`Inde, soit intronise…

Cette histoire pourrait faire l`objet d`un thriller passionnant et enrichir un producteur de Bollywood.

Mais, helas! cela n`interesse meme pas un scenariste de film B de Hong Kong.

Pourquoi une telle protection ?

La republique populaire de Chine et l`Union indienne protegeraient-elle ensemble cette mafia?

Himalove

* Selon Patrick FRENCH, l`ancien directeur du mouvement “Free Tibet”: le chiffre d`un million et demi de victimes tibetaines, donne par le gouvernement en exil, est une supercherie.

Email Email de contact: himalove_AT_yahoo.com

Commentaire(s)

> c'est cher la sagesse au zénith de nantes

45€ à 495€

avec une moyenne de prix des places à 180€ 190 €

la théocratie tibétaine fait pire que les stars-culture

mais mieux que jean paul deux ou benoit seize pour les subventions publiques.

matérialistes et vulgaires !

> mouais

je n ai pas de preuves de ce que tu avances, et les supposees turpitudes d un religieux, qu elle quelles soient, ok.....

pour autant:

on tombe dans le crapoteux: relations sexuelles,etc(encore qu il ne s agit pas du dalai lama, mais d un autre).....bon, bref....

cela dit, c est le genre d accusations qui visent a discrediter -pourquoi pas? mais dans une periode ou certaines personnes, teleguidees par le pouvoir chinois, la presse sarkozyste s en donnent a coeur joie- nos amis les chinois sont tres gentils, d ailleurs, ils sont tres contents de vivre dans le plus beau pays du monde, et blablabla....bref, je m interroge sur tes motivations!

ok, disons que ça tombe mal....tu poste ça maintenant, pourquoi pas il y a 6 mois? ou dans 6 mois?

Quand au NB sur le nombre de morts au tibet-perso, je m en fout du nombre de torturés et d executés....

A bas toutes les dictatures!

A bon entendeur,

> Vas y voir si tu ne me crois pas

Au chat septique

Si un billet d`avion ne coute pas plus cher qu`un discours de Tenzin Gyatso, passes quelques mois a MacLeodganj, en Himachal Pradesh, et observes...

Si la misere du petit peuple tibetain ne t`emeut pas et l`opulence des Princes ne te revolte pas, nous n`avons rien en commun.

J`ai poste sur Nantes.indymedia ce texte parce que vous avez la visite du leader d`une secte qui fait la guerre a son propre peuple.

Bien sur, a ce texte, j`aurais prefere lance une tarte a la creme a la face du dalai-lama...

Himalove

> et toujours les memes rengaines de la part des neos stals

chassez le stal et et il revient au galop

quand bien meme selon le nom du gus qui a affirmè qu'il n'y a pas eus 1 millions de mort au tibet

- désolé mais on ne peut pas nier la répression la torture et les executions sommaires au tibet ( comme dans le reste de la chine des jeux Olympfric du reste). ce pays dont la police fait bander sarkozy et qui fait réver les pires Medef et les pires ultraliberaux de la planéte

il y aura toujours des imbeciles du genre himalove pour défendre les pires régimes de la planére au nom d'un pseudo "anti imperialisme" de pacotille dénué de toute analyse politique et de classe, sous prétexte que ces dictatures seraient des ennemies des états unis

Or certains ennemis de nos ennemis de classe ne serons jamais nos amis que les néos stals et autres ambigus se le disent

ainsi vous verrez toujours nos stals et autres "rouges" bruns défendre et se faire les chantres et les avocats de pays "libres" comme la chine, la russie de poutine, ou l'iran du théocrate abhanimejad au non d'un anti impérialisme dévoyè et des plus ambigus

Non messieurs les Stals et autres néos Stals ces régimes de mort n'ont rien d'anti imperialistes bien au contraire ce sont simplement des régimes qui dans l'échiquier géopolitique mondial révent de prendre la place de l'empire yankee

Ni dieux ni maitres ni Dalai Lama encore moins de Xu Jintao le boucher de tien an men et autres Bush Poutine et companie

> pathétique

ce texte révèle un tel parti pris et une telle mauvaise foi, il fait tellement dans l'outrance qu'il n'en a strictement aucune crédibilité. On peut vouloir défendre une laïcité à tout va, mais cela passe par un discours réfléchi et non pas par un dénigrement systématique, qui rappelle celui de fanatiques religieux, un comble ! D'ailleurs, à vrai dire, ce discours stéréotypé rappelle étonnament la propagande, au choix, chinoise communiste ou celle de la secte pseudo-bouddhiste qui manifestait aux abords du zénith. Il n'y a pas vraiment de hasard à ça.

> Pathétique!

D'accord avec Augustin.

Le paragraphe "En France, le marabout Tenzin Gyatso serait accuse d`exercice illegale de la medecine, traffic de drogue, de faux, usage de faux, abus de confiance et manipulation de personne vulnerable." est goûteux. Qui donc peut croire qu'une personne sérieusement ainsi accusée peut débarquer, se produire sur une scène, rencontrer des Sénateurs et personnages publics divers, puis repartir?

C'est grotesque et vil.

> en plus + +

himalove nous a toujours habitué à sortir et publier des articles...tendancieux !

Visite au zénith de Nantes des théocrates Tibétains .On voit à cette occasion que le dalaï sait cracher comme le lama quand on l'embête !

- les réponses gênées à la presse sur la présence d'une autre secte dissidente tibétaine ( ne me demandez pas de me souvenir du nom , je m'en fous) par le ga' Tenzin Gyatso (profession "dalaï lama " ) sont une insinuation (absence de preuves) du soutien actif reçu depuis le gouvernement chinois.

- le dalaï lama ( et le gouvernement tibétain en éxil en inde ) a t il été financé par la CIA des américains (et/ou les britanniques) ?

alors les journalistes qui en ne mettant pas en question cela, se sont comporté-e-s comme des propagandistes ( comme d'hab ' ) !

A BAS LES RELIGIONS , toutes les religions .

chapeau bas aux laïcs de la mairie de Nantes dont JM Ayrault , pour offrir une tribune politique à un théocrate .

> combat d'arrière garde

tant le texte initial, que je ne qualifierai pas de tendancieux, mais de tissu d'aneries et de concentré de propos diffamatoires non fondés, tant ce texte donc que certains commentaires, sentent vraiment la naphtaline, lorsque l'on voit cette hargne pour ce qui touche au religieux de près ou de loin, sans le moindre discernement, à l'image d'un Mélanchon, bouffeur de soutane d'un autre temps, ce qui ne l'empêche pas de faire les yeux doux aux régimes autoritaires d'extrème gauche.

on voit bien ici que les attaques contre le Dalaï Lama proviennent de gens qui ne le connaissent pas et ne veulent pas le connaître d'ailleurs, qui jugent donc sans savoir, c'est plus facile, et pourtant tellement dangereux.

Je reprendrai ici un propos qui me semble très juste et qui ramêne à de justes proportions les quelques vomissements haineux de Himalove et d'autres grenouilles de bénitiers soit-disant anarchistes, en réalité seulement ignorants et fiers de l'être :

"Aujourd’hui, à accusation égale, les médias et nos concitoyens ont finalement plus de clémence et moins de hargne contre les hommes politiques qui régentent une nation entière que pour les leaders spirituels qui conduisent de petites communautés. Il nous semble qu'on accorde en tous cas à ces derniers une attention particulièrement malveillante compte tenu de la corruption de certaines personnalités politiques qui ont, elles, un véritable pouvoir d'influence sur l'humanité.

En clair, nous nous sommes habitués à créer et dénoncer des boucs émissaires qui servent à détourner l’attention. "