SANS PAPIERS-CGT

Mot-clefs: Immigration/sans-papierEs/frontieres
Lieux:

Sans papiers-Communiqué Union départementale CGT de Paris

Sans papiers-Communiqué Union départementale CGT de paris

INFO SANS-PAPIERS N° 6 DU 26 JUIN 2008 DE NOUVEAUX SALARIES DANS L’ACTION BOULANGERIES PAUL ET RESTAURANT LADUREE
Depuis le 24 juin, 12 salariés sans-papiers des restaurants Ladurée et des boulangeries Paul (UES Holder) sont en grève. Ils occupent la boulangerie Paul, rue Lescot, Paris 1er, métro Les Halles.

Un protocole d’accord entre la CGT, les grévistes et l’employeur est en cours d’élaboration. La direction de Paul s’engagerait à soutenir la démarche de régularisation et à la constitution des dossiers. Elle s’apprêterait à réembaucher un salarié licencié en 2005 pour absence de papiers. Toutefois, les dirigeants des restaurants Ladurée sont réticents à cet accord. Une prochaine réunion a lieu le 27 juin à 15 heures 30.

Ce conflit s’inscrit dans le cadre d’une lutte syndicale sur les salaires et les conditions de travail. Les salariés sans-papiers sont non seulement syndiqués, mais aussi à l’origine de la création du syndicat CGT des boulangeries Paul. PERFECT INTERIM

Des salariés sans-papiers de Perfect interim, Boulevard Magenta, sont en grève depuis le 16 juin. Ils n’occupent pas les locaux, mais, chaque jour, distribuent des tracts devant l’entreprise. Certains d’entre eux y travaillent depuis plusieurs années, 8 ans, dans certains cas.

Un début de dialogue s’était amorcé avec l’employeur. Celui-ci a décidé de le rompre.

Tant Perfect intérim que les sociétés clientes profitent de la situation de précarité de ces travailleurs pour leur imposer des conditions de travail très difficiles.

La CGT a déposé les dossiers en préfecture. A propos de la situation générale des intérimaires et des salariés à temps partiel

A la suite d’une rencontre entre la CGT et le PRISME, chambre patronale des sociétés d’intérim, nous avons appris qu’un imprimé spécifique CERFA a été élaboré pour la régularisation des salariés sans-papiers qui n’ont pas de revenus réguliers.

Pourra-t-il être utilisé pour les salariés sans-papiers à temps partiel dont beaucoup d’entre eux n’ont pu être jusqu’à présent régularisés faute de revenus suffisants ? TED DEMOLITION

12 salariés sans-papiers de l’entreprise TED démolition occupaient, depuis le 23 juin, le chantier situé 14 rue des Volontaires, dans le 15ème arrondissement, pour obtenir leur régularisation. Le 26 juin, un protocole d’accord signé par la CGT et l’employeur a mis fin à la grève.

Le siège de l’entreprise étant situé à Montreuil, le conflit est suivi par l’Union locale de cette ville. DES NOUVELLES DE… MANET, REFERE D’EXPULSION

Un référé d’expulsion aura lieu le vendredi 27 juin à 15 h, à la demande de la direction de l’entreprise MANET (nettoyage) ; celle-ci est occupée depuis le 23 mai par 8 salariés dont 7 femmes.

Nous appelons tous les camarades qui le peuvent à venir les soutenir. RENDEZ-VOUS

VENDREDI 27 JUIN A 14 H 45

AU PALAIS DE JUSTICE

SALLE DES PAS PERDUS CASTRO (nettoyage, 15ème)

Le 25 juin, à l’appel de l’Union locale du 15ème arrondissement et avec la participation d’élus et d’associations, un rassemblement de soutien aux salariés sans-papiers de l’entreprise de nettoyage Castro, en grève depuis le 20 mai, a eu lieu devant la mairie du XVème.

La direction, qui multiplie les provocations refuse de compléter les dossiers de régularisation. A deux reprises, l’Union locale a rencontré l’inspection du travail ; celle-ci s’est rendue sur le site et a prévenu l’employeur d’un possible procès-verbal pour embauche irrégulière de salariés.

Un adjoint au maire a reçu une délégation. L’élu a affirmé qu’il appuierait auprès de la préfecture les dossiers des grévistes. Il a par ailleurs déclaré que la mairie était opposée aux patrons « voyous » et qu’elle apporterait son soutien à « ces personnes qui travaillent ».

La pétition de soutien à nos camarades, qui a recueilli 914 signatures, notamment auprès des habitants du quartier, a été remise à l’occasion de cette entrevue. FABIO LUCCI (sécurité, 19ème)

Le 18 juillet, aura lieu un référé à la demande de la CGT et des salariés de Fabio Lucci, toujours en grève pour le paiement de leurs salaires.

La CGT demande la reconnaissance de la responsabilité de la société Vetura (enseigne commerciale Fabio LUCCI) dans le conflit qui a opposé les salariés aux différentes entreprises sous-traitantes.

Cela se concrétise notamment par les demandes suivantes :

* reprise des salariés par la société Vetura et requalification de leur contrat de travail en agent d’accueil alors qu’ils étaient agents de sécurité, * paiement par Vetura des salaires et arriérés de salaires ainsi que des éléments qui s’y rattachent : heures supplémentaires, primes de panier, etc.

Chacun de nos camarades est désormais titulaire d’une carte de séjour d’un an renouvelable.

Dans le 19ème, s’est créé un comité de soutien aux salariés sans-papiers de l’arrondissement. Il se réunit toutes les semaines. Des salariés de deux entreprises de cet arrondissement seraient prêts à rejoindre la grève.

LA GARE (restaurant 16ème)

19 salariés sont en grève depuis le 20 mai.

* 4 ont été régularisés (Préfecture de Paris) * 1 a reçu une APS (autorisation provisoire de séjour). Son contrat a été requalifié en CDI par l’employeur. * 4 salariés étaient convoqués le 26 juin (Préfecture de Seine Saint-Denis). * 9 ont reçu un récépissé d’un mois (Préfecture des Hauts de Seine) * le dernier n’a pas encore été convoqué par la Préfecture de l’Essonne.

CONGRES D’AUTEUIL (restaurant,16ème)

7 salariés sont en grève sur ce site dont trois ont été licenciés en décembre 2007. Le Tribunal, saisi par la direction au lendemain du premier jour d’occupation, a nommé un médiateur. Depuis, l’employeur a accepté de participer à la constitution des dossiers y compris ceux des salariés licenciés pour absence de papiers.

DMMS (nettoyage, 20ème)

51 dossiers ont été déposés les 27 et 29 mai en Préfecture de Paris.

* 5 salariés ont été régularisés à Paris, * 4 sont en attente d’une réponse de la DDTE, * 1 dossier a été refusé par la DDTE pour cause de temps partiel, * 6 salariés sont convoqués les 27 et 30 juin (Val d’Oise), * 2 autres sont convoqués les 2 et 7 juillet (Hauts de Seine)

Aucune convocation n’est à ce jour parvenue de la Seine Saint-Denis et du Val de Marne.

A la suite du refus de la DDTE de valider un dossier pour cause de salaire insuffisant (travail à temps partiel), la CGT a demandé à rencontrer cette direction. Elle sera reçue le 30 juin.

RENCONTRE AVEC LA PREFECTURE DE POLICE DE PARIS

Comme chaque semaine, l’Union départementale a rencontré, le 23 juin, des représentants de la Préfecture, dont monsieur Quastana, directeur de la police générale.

Un bilan global a été effectué ainsi qu’un point sur les sites occupés : Bilan des dossiers

- 507 dossiers déposés par CGT 75, Droits Devant et Femmes Egalité,

- 293 dossiers ont été transférés vers les autres Préfectures,

- 194 dossiers ont été transférés des autres Préfectures vers Paris,

- 408 dossiers ont été examinés ou sont en cours d’examen,

- 285 convocations ont été éditées,

- 137 régularisations par la Préfecture de Paris sont effectives.

Sur les 285 convocations adressées par les préfectures, un grand nombre n’ont pas été honorées par les travailleurs sans-papiers. Cela serait dû au fait que certaines UD ne regardent pas les mail envoyés par l’UD de Paris.

Nous attendons un bilan précis. A partir de ce bilan, la Préfecture attendra notre feu vert pour re convoquer les travailleurs sans papiers.

Point sur les sites occupés depuis le 15 avril 2008

« Chez Papa

27 régularisations pour 39 dossiers déposés.

Monsieur Quastana fait revenir les dossiers non encore traités par les autres Préfectures :

o 1 est convoqué le 27 juin à Nanterre o 2 sont convoqués le 25 juin à Paris o 1 est re convoqué le 3 juillet dans l’Oise (on essaye d’avancer la date). o 2 ne seront pas régularisés parce qu’Algériens (un accord bilatéral a été signé entre la France et l’Algérie qui ne le permet pas.) Nous tentons la régularisation en « vie privée, vie familiale », o 1 a une carte CST (maladie). Nous tentons de la transformer en carte de travail, o les dossiers des 5 autres vont être ramenés sur Paris.

« Marzano »

- 7 régularisations pour 10 dossiers déposés,

- les 3 autres vont être ramenés sur Paris

« Xaintrailles »

- 17 régularisations pour 29 dossiers déposés

- 2 ont été refusées par le 92 ; des OQTF (obligation de quitter le territoire français) ont été remises aux personnes concernées. Nous essayons de faire réexaminer ces 2 dossiers.

- les 10 autres dossiers vont être ramenés à Paris pour examen.

Point sur les sites occupés depuis le 20 mai 2008

Un point plus précis sera fait lors de la prochaine réunion du 1 juillet à 15 h 00

Mr QUASTANA a accepté de faire revenir les dossiers non traités par les autres Préfectures pour les entreprises suivantes :

o Eigen o La Villa Café o Aura o Barlotti o Bario Latino o CDT o Manet o Castro o Le Congrès d’Auteuil (dès que les dossiers seront déposés, il resteront à Paris pour y être traités)

Bistrot Romain

o 27 dossiers ont été déposés,

- 6 salariés sont régularisés sur le 75,

o 15 ont été déposés sur le 93, o 1 sur le 95, o 5 autres sur le 75

Les dossiers non traités vont être ramenés sur Paris

10 de ces 20 dossiers sont ceux de salariés licenciés pour défaut de papiers. Nous avons demandé que leur soit délivré un récépissé de 3 mois avec autorisation de travail afin qu’ils puissent trouver un emploi. Monsieur Quastana doit nous donner une réponse avant la fin de semaine. NOUVEAU RASSEMBLEMENT DEVANT LA PREFECTURE

A chaque rendez-vous hebdomadaire, la Préfecture de Paris affirme vouloir accélérer l’examen des dossiers, en particulier, ceux des salariés en grève depuis le 15 avril. Pour l’instant, nous constatons que les congés arrivent et que les régularisations se font au compte goutte.

La commission exécutive de l’Union départementale a donc décidé d’un nouveau rassemblement devant la Préfecture de Paris :

RASSEMBLEMENT DEVANT LA PREFECTURE DE POLICE DE PARIS JEUDI 3 JUILLET

DE 12 A 14 HEURES

METRO CITE

Elle a également arrêté le principe d’un rassemblement devant le ministre de l’Immigration.

Celui-ci pourrait avoir lieu le 10 juillet prochain. Cette date reste à confirmer. MEETING A LA HALLE CARPENTIER : SES SUITES

40 contacts ont été recensés par l’Union départementale, à l’issue du meeting de la Halle Carpentier. Il s’agit de salariés qui travaillent dans des entreprises comptant plus de cinq salariés sans-papiers.

L’UD envisage de les réunir. SOLIDARITE FINANCIERE

La solidarité sous toutes ses formes est fondamentale. La solidarité financière est un élément très important de cette lutte. Elle permet d’aider les salariés à poursuivre l’action et à faire face aux multiples problèmes qui se posent quand on n’a plus de salaire. C’est le cas de tous les salariés sans-papiers en grève, pour certains depuis le 27 mars.

Les fonds collectés par la vente des maillots et des affiches alimentent directement le compte confédéral. Une somme de 200 euros a déjà été versée aux camarades grévistes de la « première vague » (15 avril).

Nous espérons vivement pouvoir faire de même rapidement pour les autres.

L’Union départementale a déjà vendu 1000 maillots et en a recommandé 1000 autres qui seront à votre disposition.

A la boutique NVO de la Confédération sont en vente : 3000 affiches (5 euros) et 1000 maillots (10 euros).

LA LISTE DES SITES EN GREVE A PARIS

Restaurants : BARRIO LATINO et BARLOTTI, 46/48 rue du faubourg Saint-Antoine – Paris 12ème . Métro : Bastille

Restaurants : BRETEUIL, MELROSE et LA MUETTE, 3 place de Breteuil – Paris 7ème .

Métro : Duroc

Restaurant : GMPC SARL « LA GARE », 19 Chaussée de la Muette – Paris 16ème Métro : La Muette

Restaurant « CONGRES D’AUTEUIL », 144 boulevard Exelmans –Paris 16ème.

Métro Porte d’Auteuil

Nettoyage : DMMS, 17 rue Pelleport –Paris 20ème . Métro : Porte de Bagnolet

BTP : CDT Chantier Mairie du XVIIème – Paris 17ème Métro : Rome

Nettoyage : AURA SARL, 26 rue Salenave – Paris 17ème

Restaurant : BISTRO ROMAIN, 122 avenue des Champs Elysées – Paris 8ème . Métro : George V

Restauration : QUICK, 120 avenue des Champs Elysées – Paris 8ème . Métro : George V

Restaurant : GSS, 34 boulevard Bonne Nouvelle – Paris 10ème . Métro : Bonne Nouvelle

Nettoyage : CASTRO, 10 rue Mademoiselle – Paris 15ème Métro : Commerce

La chaîne de restaurant « Chez Papa » : 206 rue Lafayette – Paris 10ème . Métro : Louis Blanc

Restaurant : PIZZA MARZANO SARL Mountain Pizza Company, 30 boulevard des Italiens – Paris 9ème Métro Opéra

Gardiennage : FABIO LUCCI : grève depuis le 27 mars (Ces salariés régularisés n’occupent plus le site, mais sont toujours en grève pour le paiement de leur salaire).

Entreprises de construction, désamiantage, démolition : TDBM (Blanc Mesnil) – ARCADEM (Les Pavillons sous Bois) – DEMERET (Rueil Malmaison) – BATEG : grève et occupation – 6/8 rue Xiantrailles – Paris 13ème . Métro : Olympiades

Restaurant : MARIUS et JEANNETTE (Groupe Richard), avenue Georges V Métro Alma Marceau.

Nettoyage : entreprise MANET (nettoyage), 131 rue du Chemin Vert – Paris 11ème Métro : Père Lachaise

Commerce et restaurant : BOULANGERIE PAUL ET RESTAURANT LADUREE, rue Lescot, Paris 1er.

Métro : Les Halles.

Intérim : PERFECT INTERIM, boulevard Magenta.

Métro République.

diffusioncgt75@gmail.com

Email Email de contact: diffusioncgt75_AT_gmail.com