La FSU de Loire-Atlantique appelle à la grève reconductible

Mot-clefs: Luttes salariales
Lieux: Nantes Saint-Nazaire

En Loire-Atlantique, le principe de la reconduction de la grève dans les écoles a été adopté à partir du 19 mai. Son élargissement à l’ensemble de l’éducation nationale est présenté par la FSU aux autres organisations et aux personnels dès le 22 mai...
LE 22 MAI : POUR LES RETRAITES, POUR L’ÉDUCATION ET LES SERVICES PUBLICS AMPLIFIER LE MOUVEMENT !

Le 15 mai a montré l’ampleur de la mobilisation pour la sauvegarde des services publics, contre le « plan social » du gouvernement dans la fonction publique. La seule réponse que le Président de la République a su apporter tient dans une provocation démagogique pour contraindre l’exercice du droit de grève dans l’éducation nationale et tenter d’opposer une partie de la population aux fonctionnaires.

En Loire-Atlantique, le principe de la reconduction de la grève dans les écoles a été adopté à partir du 19 mai. Son élargissement à l’ensemble de l’éducation nationale est présenté par la FSU aux autres organisations et aux personnels dès le 22 mai. Dans ce contexte, la FSU a proposé aux autres syndicats que l’appel départemental du 22 mai sur les retraites évoque clairement la nécessité de donner des prolongements nécessaires face à la détermination gouvernementale sur les retraites, le démantèlement de la fonction publique, de l’emploi et des statuts. Constatant le refus majoritaire d’appeler dès le 22 mai à la jonction urgente des luttes, d’inscrire explicitement le refus de l’allongement de la durée de cotisation à 41 annuités, la FSU a décidé d’un appel convergent ce même jour pour affirmer l’unité mais aussi la nécessité d’amplifier.

La FSU estime qu’il faut dès à présent construire un mouvement élargi, inscrit dans la durée, prévoyant des moyens d’actions dont la grève reconductible La FSU appelle partout à des ASSEMBLÉES GÉNÉRALES les 20 et 21 MAI pour réussir le 22 MAI et lui assurer les prolongements nécessaires.

- RETRAITES : NON À 41 ANS DE COTISATION, OUI À UNE RETRAITE SOLIDAIRE PAR RÉPARTITION

- ÉDUCATION : NON AUX SUPPRESSIONS DE POSTES, AUX MESURES DARCOS, OUI À UNE ÉCOLE DE LA RÉUSSITE POUR TOUS

- FONCTION PUBLIQUE : NON À LA DESTRUCTION DES MINISTÈRES, DE L’EMPLOI ET DES STATUTS, OUI AU SERVICE PUBLIC SOLIDAIRE

TOUS ENSEMBLE, SALARIÉS, PRIVÉS D’EMPLOI, RETRAITÉS, JEUNES, FAISONS GRÈVE ET MANIFESTONS LE 22 MAI :

- Nantes : place du commerce

- Saint-Nazaire : Gare

- Châteaubriant : place de la Mairie

Commentaire(s)

> et

le chu hotel dieu a voté la meme en AG, le 22....

> à pleurer de rire

http://nantes.indymedia.org/article/14351 La F S U viole ses propres statuts au niveau national.

fuyons les buros !

et bonne chance aux naïves naïfs des intersyndicales.