Manif du 15 mai

Mot-clefs: Resistances
Lieux: Nantes Saint-Nazaire

Beau soleil en ce matin du 15 mai 2008, pour une fois le rendez vous de 10h30 décidé par les syndicats aura au moins permis d’échapper à la pluie et donc sûrement de permettre cette forte présence dans les rues. 15000 à 20000 personnes avec, en ce jour de mobilisation contre la casse du système éducatif, beaucoup de profs (dont ceux du privé) et les lycéens en nombre, ça fait plaisir j’espère que ça va prendre enfin à Nantes.

Crs-medium
CRS devant Waldeck

Drapeau-medium
Le drapeau tire la gueule

Flic_fric-medium
Le fric bouffe nos vies, les flics aussi

Riche_merde-medium
Bouffons du riche, pas de la merde

Capitalisme_creve-medium
Le capitalisme est malade, qu'il crève

Ecole_laver-medium
NON à l'école machine à laver

Lyceens-medium
Cortège lycéens

Profs-medium
Cortège de profs

Port_autonome-medium
Travailleurs portuaires de St Nazaire

Culture-medium
Acteurs culturels

Revolte-medium
Révolte, guerre sociale

Rien d’exceptionnel cependant, une manif quoi, je doute que ce soit suffisant. La grêve étant reconductible, j’espère qu’ils seront nombreux-ses à pas tenir cours demain, et pourquoi pas une manif sauvage des lycéens.
Après le nombre, c’est par l’action, les blocages que le rapport de force fera céder le gouvernement.

A noter les tags présent tout le long du parcours.
Et la présence des travailleurs du port autonome de Saint Nazaire en lutte contre le projet de réforme, notamment de privatisation.
Egalement présence des acteurs culturels : https://nantes.indymedia.org/article/14285

Arrivé place du Cirque, Force Ouvrière se décroche du cortège pour faire un discours devant la préfecture.
Ça a pour incidence de diviser la manif, des lycéens les ayant rejoins devant la pref.
Là, l’un d’entre eux est monté pour décrocher le drapeau François. Si tôt descendu, il se fait embarquer (quoi que je suis pas sûr que ce soit lui, peut être un de ces camarades à côté). Comme d’ab sans grande opposition de la part des manifestants.
Du coup, les gens commencent à s’amasser devant la pref pour réclamer sa libération. Il est libéré rapidement après un contrôle d’identité.
Mais pendant ce temps, 2 flics en civils ont embarqué un soi disant taggeur. On attend à nouveau sa libération, sauf que là il part en GAV. Du coup une cinquantaine de personnes vont à Waldeck en soutien, où les CRS sont déjà présent.
Je sais pas s’il a été libéré, on m’a dit qu’il passait devant le tribunal de police pour des TIG et/ou amende. Si y’a des infos, balancez.

Commentaire(s)

> et sur angers....

sur angers entre 3000 et 4000 personnes... certaines parlent de gréve reconductible à partir de jeudi prochain... à suivre donc.

> interpellé

la GAV du graffiteur (28 ans,chomeur) anti-pub n aura duré qu' 1h donc juste le temps de l audition.

pour detendre l atmosphere apres son arrestaion il sera liberé et racompagnait par les flics à la pref'...grace au rassemblement solidaire devant waldeck et la pref' de lycéens,syndicalistes et autres.

il a eté suivi par 2 baceux (binome mixte) dés ses premiers graffitis sur les panneaux de pubs et interpellé au moment ou il tentait avec plusieurs autres d empecher l arrestation des mecs ayant enlevé le drapeau sur la pref'.

il attend la suite en sachant que la mairie portera plainte.

pas de nouvelles des autres interpellés?