Les montages exotiques nouvelles formes d'esclavage moderne

Mot-clefs: Archives
Lieux: Saint-Nazaire

les frères Sarkosme sècuritaire inventent l'esclavage façon medef
Les frères Sarkosme sècuritaire inventent l'esclavage façon medef


Le "montage exotique" dernier avatar de l'esclavage capitaliste et de l'ultra libéralisme qui se dèvellope de plus en plus en France, et dans toute l'europe.

Ou comment les Frères Sarkozy se serrent les pognes, et travaillent de concert pour le baron seillières, il ne faut surtout pas oublier que Sarkosme sécuritaire frère, alias guillaume sarkosme sècuritaire est sous chef du medef, et est en deuxième en dessous du baron dans l'oligarchique medef.

Et un "montage exotique" vous devez vous dire qu'est ce que c'est, hé bien c'est très simple on accorde à un(e) travailleur(se) immigré(e) un visa et une carte de séjour a durée déterminée (le temps par exemple de la durée du chantier éxècutè ) en les payant aux tarifs de leurs pays d'origine c'est-à-dire bien sur presque rien, si ce n'est pas toujours en dessous du smic, souvent d'ailleurs sur le salaire du(de la) travailleur(se) l'exploiteur sous traitant se sucre au passage grassement pour des (sic) frais d'hébergement et de nourriture, qui n'existent bien sur, pas dans le droit du travail français.

Bien sur a la moindre incartade,du genre, se syndiquer, protester parce qu'on ne touche pas le même salaire qu'un(e) salarié(e) français(se),ou bien que l'on crie de rage quand l'exploiteur sous traitant "oublie" de vous payer quand il ne se barre pas tout bonnement et simplement, avec la caisse comme le fit récemment un "sous traitant" roumain avec ses salariés,à saint nazaire en les abandonnant sur place, celui ou celle qui travaille en France avec ce type de "contrats de travail temporaires" se fait virer avec perte et fracas, si ce n'est pas avec une reconduite a la frontière en guise de prime de licenciement.

Pour l'histoire la première grande entreprise française a avoir expérimenté ces procèdès plus que douteux et niant tout les droits sociaux des travailleur(ses) immigré(es) est Alsthom sur ces chantiers navals de saint nazaire, depuis ce genre de "petits' arrangements entre patronat et sinistère de l'intérieur, semblent se généraliser, et se développer dans d'autres secteurs comme le bâtiment, la restauration, les services de nettoyages, et l'hôtellerie

Qui ne se souvient pas, de ces affaires ou des salariés Sri lankais et Roumains travaillaient pour des salaires de 800 euros par mois sur lesquels les patrons sous traitants se permettaient en plus de "retirer" 200 a 300 euros pour (sic) frais de nourriture et d'hébergement (on imagine vite le genre d'hébergements ).

Les nouvelles lois du Sarkosme sécuritaire un énorme cadeau pour son frangin qui "bosse" au medef.

En criminalisant les travailleur(ses) immigré(es) les plus précaires et les clandestin(es) et de ce fait en généralisant ce type de "contrats" dits de "montage exotiques" pour soit disant limiter l'immigration clandestine, car a terme c'est bien sur ce que a quoi tendront les "lois" "discutées" au sénat le 8 octobre 2003, le Sarkosme sécuritaire livre clé en main a son frère du medef, une main d'œuvre bon marché, taillable et corvéable a merci, soumise au bon vouloir du patronat français et des "aléas" du marché et des fluctuations de celui-ci, plus la peine de délocaliser dans les pays pauvres du sud ou de l'Europe de l'est, on va chercher les gens sur place, on les exploite sur place en France, et les charters du sarkosme sécuritaire, les expulsent a la moindre incartade, ou contestations sociales.

Bien sur on paye ces travailleur(ses) aux tarifs de leur pays d'origine, ce qui pour les tôliers français est tout bénéfice , puisque c'est l'exploiteur sous traitant qui paye ces salarié(es), et que bien sur vous l'imaginez très bien, c'est qu'avec ce type de "contrats" ce n'est évidemment pas les patrons et les entreprises françaises qui payeront, sécurité sociale, couvertures maladies et assurances contre les accidents du travail,et droits Assedic auxquels ont encore droits (pour combien de temps) les salarié(es) français(ses), puisque c'est le "sous traitant" qui est censé payer celles ci(ce que bien sur il oublieras toujours de faire sur la fiche de paye du travailleur étant soumis a ce type de "contrats de travail")

Voila ce que nous prépare comme nouvelles saloperies le régime chiraffsark le Rma Sto pour les chômeur(ses) français(ses) pour les remettre et leur redonner le "goût" au travail, et le "contrat" de "montage exotique" ou la carte de séjour temporaire soumise au bon vouloir du patron français pour les travailleur(ses) immigrè(es).

Français, immigrés mêmes combats, mêmes lutte nous ne serons pas les esclaves du medef.

A bas la république du medef a bas le régime chiraffsark

Anarcho Punks paris

Ezln Punks paris