Législatives, vote le 6 avril en sud Vendée.

Mot-clefs: Elections
Lieux:

Elections législatives le 6 avril en SudVendée

Pour ceux qui ne sont pas du coin, ceux qui en sont mais qui n’ont rien compris, infos et un petit décryptage de la situation.

Et oui, de nouvelles élections ont lieu le dimanche 6 en Sud Vendée. En effet, le député sortant Joël Sarlot apparenté UMP, avait démissionné du MPF en 2006, ayant été invalidé pour ne pas avoir respecté les règles de campagne qui pourtant s’applique à tous, il faut donc retourner dans l’isoloir. Avec un peu d’espoir cela peut être une chance pour la gauche, mais ne rêvons pas de trop dans ce département majoritairement à droite, qui plus est, piloté au niveau du conseil général par un pantin, à tendance extrême droite, surnommé l’Agité du bocage. Bref, on prend les mêmes et on recommence. Pas tout à fait…

L’élu UMP n’ayant pas eu droit à une session de rattrapage comme au bac, le « sarkozien » nouveau est arrivé, tel « Zoro » au secours des défavorisés, c’est du moins ce qu’il tente de faire croire, disons plutôt au service des favorisés. Mais, comble de bizarrerie, c’est sous l’étiquette MPF de l’insignifiant Agité du bocage qu’il se présente, y aurait-il un signe ? Pour conclure ce paragraphe douloureux à ma plume, c’est le maire de Luçon D. Souchet ayant pour suppléante M. C. Herbouillet qui veut remporter le graal.

Pour le FN le problème va être vite résolu, j’ai oublié leurs noms… J’ai sans doute une mémoire sélective !

Pour le Modem c’est une autre histoire, là on navigue dans le flou artistique. Naturellement il y a un candidat : S. Cappi et pour sup. A. Ba. C’est le flou artistique car qu’ils soient Modem ou Nouveau Centre ils sont toujours UDF, vieille tradition régionale dont il est difficile de s’extraire. Il y a une explication qui vaut ce qu’elle vaut, il est donc probable que le dimanche en écoutant le sermon du curé qui fait remarquer à ses ouailles, pour la plupart se prétendant de la démocratie chrétienne, que c’est un péché de dire des gros mots même si l’on est Président de la République, alors là les cœurs balancent, certains écoutant la bonne parole s’éloignent du pêcheur un peu gêner par la remarque du vicaire sur le verbiage vulgaire de l’incriminé, les autres ont fait semblant de n’avoir pas entendu, ou juste une oreille distraite a saisie quelques bribes du sermon. Appréciations de la situation un peu imagées certes, mais dans l’esprit cependant. S’il y a un second tour, à force d’avoir le cul entre deux chaises, ça risque d’être pittoresque !

La sociale démocratie, voilà un cas intéressant. Le PS présente un candidat, D. David, qui fut en son temps l’un des maires-parrains de Madame Royale à l’occasion de sa candidature à la présidentielle. Bon, je n’épiloguerai pas sur cet épisode où l’incompétence de l’égérie du PS est apparue au grand jour. Je ferais simplement remarquer que ce Monsieur embrassant la ligne politique libérale de la Dame du Poitou n’est à l’évidence pas un promoteur du socialisme de Jaurès, donc plus proche du centre-droite que de la gauche radicale.

Si je n’ai pas cité de suite le suppléant, qui en l’occurrence est une suppléante Verte, M. Coirier, c’est que cela demande quelques explications. Le choix du vert n’est pas anodin car dans cette 5e circonscription de Vendée se trouve une partie non négligeable du Marais Poitevin. Dont l’enjeu est la mise en place d’une Charte cohérente pour le Parc interrégionale. La première Charte, dont on devait l’initiative à Royale du temps où elle était encore présidente dudit parc, ayant capoté du fait de son imprécision, il est de bon ton de faire appel aux verts pour y mettre leur grain de sel. Quand on essaye de comprendre cette nébuleuse un peu déconnectée de l’écologie fondamentale, dont certains membres sont à peine conscients que le productivisme capitaliste est à l’origine des désordres écologiques, ce qu’ils ont prouvé avec leur aval au traité de Lisbonne, on peut nourrir quelques inquiétudes sur l’avenir de cette région. Qu’ils laissent les gens de terrain compétents décortiquer ce problème, les politiques étant plus souvent un frein dans ce cas là que les garants d’une vue équitable et équilibrée sur les diverses solutions à apporter !

Comme je suis d’un naturel gourmant, pour garder un bon goût dans la bouche, je bouffe le pain rassis d’abord et je déguste à la fin le morceau de chocolat. Donc on va parler de la Gauche, la vraie, seule et unique.

Donc se présente Philippe Terroire, militant altermondialiste proche d’ATTAC, avec pour suppléante Michèle Tricoire du PCF ; ils sont présentés par la Gauche unie antilibérale dont le Parti Communiste Français, les Alternatifs du Sud Vendée et le CRS du coin. Il ne s’agit pas d’un gars qui matraque les gens à coups d’idéologie mais du Comité de Résistance Sociale très actif dans la région de Fontenay-le-Comte. Manque la LCR, que dire ? Si ce n’est que ce n’est pas un drame car l’hégémonie que tente insidieusement imposer le parti Trotskiste à la gauche radicale s’en trouve quelque peu amoindri. En tout cas, des variantes de Gauche ont eu l’intelligence de s’unir ce qui ne peut, à l’évidence, être qu’une bonne chose. Si cela pouvait devenir un exemple rassembleur, un avenir différent serait alors envisageable.

On constatera à travers ces propos qu’il n’y a aucune allusion à la valeur intrinsèque de chaque candidat. Pour ne pas tomber dans la mode actuelle du culte de la personnalité, celui du syndrome des récitals de grandes gueules, dont on connaît le résultat à la tête de l’état où la parlotte prédomine sur la vérité, je n’ai abordé que le coté politique de cette élection.

Comme la Vendée se prétend un département pilote, j’ai fais un doux rêve. Pourquoi en amenant la gauche, la vraie, de cette circonscription, sur les bancs de l’assemblée ce département deviendrait-il pas un exemple à suivre ? Mais… Le chemin est sans doute encore long… Ne baissons pas les bras !

Commentaire(s)

> Communiqué du CRS

Ci-joint le communiqué du CRS;

Le Collectif de Résistance Sociale de Fontenay-le-Comte, avec le soutien des Alternatifs et du PCF, présente un candidat aux législatives partielles du 6 avril 2008

Le Collectif de Résistance Sociale est né dans le terreau du mouvement social de 2003 : d’abord comité de grève, il s’est transformé en collectif de réflexion et d’action (réunion mensuelle). Il regroupe des militants syndicaux, et de diverses obédiences politiques, de simples citoyens qui souhaitent discuter, s’informer, dépasser les barrières privé/public, agir. Plusieurs forums sociaux ont été organisés auxquels ont participé Raoul-Marc Jennar, Gérard Filoche. Le C.R.S est de toutes les luttes sociales et anime la vie politique et citoyenne du sud-Vendée : il a contribué fortement à la campagne du référendum sur le traité constitutionnel européen.

Bref, sans querelles de chapelles, et mine de rien, à Fontenay, on invente une Gauche alternative où l’on sait s’unir pour lutter !!!

- Philippe TERROIRE (candidat)

- et Michèle TRICOIRE (suppléante)

- Présentés par la Gauche unie antilibérale

avec le Collectif de Résistance Sociale de Fontenay-le-Comte, le Parti Communiste Français, les Alternatifs du Sud Vendée

> Le temps des elections continue.

La "Gauche unie antilibérale" (anticapitaliste ??? non faut pas exagérer) devrait arrêter de perdre son temps et son energie dans cet électoralisme bien pesant...sur pour une législative partielle.

> Intox ?...

Bonjour,

Il serait bien lorsque vous souhaitez passer une information de vérifier vos sources ou d'être plus objectif:

1- la candidate MoDem n'a jamais été encartée auparavant, elle ne vient pas de l'UDF, ne s'associe pas au nouveau centre et défend un Mouvement démocrate libre et indépendant, ni à droite, ni à gauche, en cas de non maintien au second tour, elle s'abstiendra d'appeler à voter;

celle-ci n'ayant pas de baptême catholique, vos attaques concernant les "fidèles" du clergé sont déplacées...

quant aux gros mots et à la vulgarité, ils ne sont pas gage de démocratie et d'équité...et ne feront pas plus influer les décisions prises par le Parlement Français.

pour ce qui est de Dominique Souchet, cela fait trois mandats qu'il n'est plus maire de Luçon...

alors info ou intox? votre article n'est pas crédible sur ces points , ce qui peut laisser douter du reste...dommage, le débat pourrait être plus constructif...

meilleures salutations

> Réponse

Effectivement j'aurais dû écrire ancien Maire de Luçon. Quand au Modem la formule et le paragraphe ne sont là que pour dépeindre un état d'esprit, qui pour ceux qui connaissent bien cette région est dans beaucoup de cas proche de la vérité.

> Rectificatif

C'est pareil pour Souchet, au départ il était question qu'il se présente sous l'étiquette MPF. En fait c'est l'appellation divers droite dont sa profession de foi fait état, qui d'ailleurs n'est arrivée que jeudi 4 dans les foyers.