Lettre Ouverte à Mr Mareschal Président du Conseil Général

Mot-clefs: Resistances
Lieux: Notre-Dame-des-Landes

Non au seul Chantier Aéronautique de France

Lettre ouverte à M Mareschal, Président du Conseil Général en réponse à l’article du 08/12/2007 suite à sa rencontre avec un journaliste de Ouest France.
Lettre ouverte à M Mareschal, Président du Conseil Général en réponse à l’article du 08/12/2007 suite à sa rencontre avec un journaliste de Ouest France

Depuis plus de trente ans, les opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes n’ont eu de cesse de dénoncer la fausseté des raisons avancées par ses promoteurs.
De la saturation de l’aéroport actuel prévue en 1985, au rêve de pistes accueillant le Concorde, en passant par la généreuse proposition de M Ayrault, en 2000, d’en faire un aéroport de délestage des aéroports parisiens, les porteurs du projet ont dû se rabattre sur le thème de la sécurité environnementale. L’argument de la saturation lui-même commençait à ne plus faire sérieux.
Cependant, soit par distraction, soit par joie mal contenue, votre Directeur des Services du Conseil Général s’est laissé aller à assumer « sans complexe », comme on dit dorénavant en politique, les vraies raisons de ce projet qui selon Ouest France du 8/12/07 complètent vos dires :
« Ce sera le seul chantier d’aéroport en France. Et en Europe occidentale, il n’y a pas plus de quatre à cinq aéroports dans les cinquante années à venir. Tous les opérateurs sont donc intéressés par Notre Dame des landes afin de montrer leur savoir faire, et l’exporter ensuite dans le monde entier. »
Sur un point, nous apprécions que vous nous rejoignez : il ne sera plus fait d’aéroport en France. Pour le reste l’éclairage est des plus cru. Plus question de « regroupements de flux aériens, de territoires excentrés, de saturation ou de sécurité. ». Enfin « Un aéroport, pour qui, pourquoi ? » trouve sa réponse : pour une demi-douzaine de lobbies du B.T.P., une vitrine commerciale.
Vos doucereux discours sur « le devoir d’être respectueux des droits de chacun [ …] et d’accompagner activement les habitants de ce secteur » démontrent tout le cynisme consternant de votre action et de votre pensée.
« O ministres intègres !
Conseillers vertueux ! voilà vôtre façon
De servir, serviteurs qui pillez la maison !.[…]
Tout se fait par intrigue et rien par loyauté. »
Ces quelques vers d’un vieux poète, qui par nos enfants nous reviennent aux oreilles, grâce à toute l’attention que vous portez à leur éducation, viennent nous rappeler que rien n’a changé sinon en pire.
Il est vrai que tout devient possible dans un pays qui rend les honneurs à un terroriste, lequel donne en exemple qu’en monnayant bien ses otages infirmières on peut conclure de juteux contrats commerciaux.
La population peut ainsi apprécier toute la subtilité de ce que vous entendez par « Utilité Publique ».

Veuillez croire Monsieur le Président à la sincérité de tous nos propos.

Des opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes.

Paul Seiller, Jacques Lecoq

Link_go Lien relatif

Email Email de contact: karineplantier_AT_free.fr