Polytechnique 6 décembre: la violence 18 ans plus tard

Mot-clefs: Genre/sexualités
Lieux:

Le 6 décembre 1989, un homme, armé d'un fusil automatique, fait irruption à L'École polytechnique de Montréal. Après avoir séparé les filles des garçons, il abat 14 jeunes femmes au cri de : "Je hais les féministes!"
La semaine du 6 décembre est triste pour nous au Québec: nous nous souvenons du crime sexiste qui a coûté la vie à 14 jeunes femmes à l'École polytechnique de l'Université de Montréal, à cette date en 1989. Chaque année, nous le rappelons en dépit des incitations à nous taire et à passer à autre chose. "C'est de l'histoire passée", nous dit-on, mais c'est aussi l'histoire d'une violence sexiste qui ne se poursuit pas moins sous de multiples formes en 2007, au Québec et ailleurs. Cette blessure collective nous relie étroitement à toutes les femmes du monde qui subissent la violence d'hommes, de religions, de régimes politiques et militaires, et d'institutions misogynes. Voici des articles sur quelques-unes de ces violences. Bonne lecture.

* «Polytechnique 6 décembre. Lettre à Geneviève Bergeron», par Élaine Audet

Je t’écris à toi, en ce dix-huitième anniversaire de ta mort et de celle de tes treize compagnes d’infortune, parce que j’ai eu le privilège de te rencontrer avant qu’un homme porté par la haine ne vous abatte, tes sœurs et toi, parce que vous occupiez, selon lui, la place qu’il convoitait dans cette chasse-gardée masculine qu’avait toujours été l’École polytechnique de Montréal. Tu aurais 39 ans cette année, deux ans de plus que ma fille Vida... http://sisyphe.org/article.php3?id_article=2814

Voir aussi dans la page d'accueil de http://sisyphe.org/