A-t-on fait appel à des militants néo-nazis pour tourner le film officiel sur Guy Môquet ?

Mot-clefs: Resistances
Lieux: Chateaubriant

(Question posée ce mardi soir 11 septembre).

Dimanche dernier, on apprenait par le "Journal du Dimanche" qu'un film de 2 minutes sur Guy Môquet a été tourné pour les chaînes publiques et (entre autres) pour le Mémorial de Caen. C'est une initiative de La Chaîne Parlementaire (LCP) qui l'a financé à hauteur de 300 000 euros, avec le concours (notamment) de France Télévision, Radio France, la RATP, la SNCF et la Poste. Bref, une sorte de film officiel, à l'intention des jeunes générations, qui part des meilleures intentions.

Le tournage aurait eu lieu en août dernier à Chateaubriant et à Senlis (Oise) avec une soixantaine de comédiens, dont le célèbre Jean-Baptiste Maunier, rendu célèbre par le film "Les Choristes" qui interprète le rôle de Guy Môquet, otage communiste fusillé par les nazis à l'âge de 17 ans.

Le film pourrait également être diffusé en cinéma et dans des stations de métro dans le cadre des commémorations souhaitées par le président Sarkozy.

Mais par ailleurs...,
on apprenait sur son site internet qu'un groupe français de collectionneurs et de participants à des reconstitutions historiques militaires, aurait été sollicité pour collaborer comme « conseillers techniques » à la réalisation de ce film :

http://ventdeurope.canalblog.com/

Scalpmovie-medium
Pas de titre pour 7285

Citation exacte :

« Chers camarades,
J'ai le plaisir de vous annoncer que dans le cadre du tournage d'un documentaire, qui sera diffusé dans tous les lycées de France le 22 octobre 2007, sur la vie de Guy Moquet, commandé par notre président Nicolas
Sarkozy, ce sont des membres de "Vent d'Europe" qui y ont participé comme conseillers techniques... Des photos vont suivre de cet évènement exceptionnel dont nous ferons largement publicité autour de nous et sur notre blog. Merci à nos camarades d'avoir été à la hauteur, grâce à leur professionnalisme, des attentes de l'équipe de tournage. Passez tous un bon w.e. et à bientôt pour de nouvelles aventures. »

(Fin de citation, repérable facilement sur le site par recherche de mots-clefs.)

Le problème est qu'il ne s'agit pas d'innocents collectionneurs folkloriques de "militaria", mais d'un groupe dénoncé comme « néo-nazi » par un grand reportage paru dans le quotidien « Ouest-France » de ce matin même, mardi 11 septembre (page une, et page 5, toutes éditions).
Ce groupe de collectionneurs s'est spécialisé uniquement dans la reconstitution de troupes ayant servi le IIIe Reich (Wehrmacht, supplétifs cosaques, et SS Français tristement célèbres de la "Division Charlemagne").

Devant le scandale créé par « Ouest-France » (et repris entre autre par le journal de 19 heures de « France Inter » de ce soir 11 septembre, 15ème minute), ce groupe aux nostalgies hitlériennes aurait été expulsé des prochaines commémorations sur les sites du Débarquement, qu'il avait commencé à squatter dangereusement, notamment la batterie de Crisbecq en Normandie, devenue musée (une des batteries allemandes du Mur de l'Atlantique, située près de Sainte-Mère-l'Eglise).

S'il ne faut pas écarter une grande part d'inconscience de quelques "fana-mili" manipulés par un certain esprit scout dévoyé, un premier examen de leur site confirme l'impression des enquêteurs de « Ouest-France » (auquel le site essaie pourtant de répondre dès ce soir, assez maladroitement d'ailleurs).

Que trouve-t-on sur ce site « Vent d'Europe » (outre la revendication d'avoir participé au film sur Guy Môquet ?)

1 - Sous couvert de discours indirect, on y retrouve sans critique l'ensemble de la propagande nazie, y compris les pires textes SS, les chansons de guerre, les affiches de propagandes, les mémoires d'anciens
nazis et collaborateurs, mais sans aucun autre angle critique ou même neutre.

2 - Mais aussi, sur un mode direct, au présent donc, les responsables du site du groupuscule "Vent d'Europe" affichent, en 2007 :

- l'éloge de « l'honneur » des SS, sans aucune allusion à leur rôle dans le totalitarisme nazi et son entreprise génocidaire, les crimes contre l'Humanité et les crimes de guerre ;
- une dénonciation brutale des opposants éventuels à leur passe-temps de collectionneurs néo-nazis comme de personnes « négationnistes » ( sic !) ou plus ou moins gauchistes, malades mentaux ;
- la dénonciation des officiers allemands qui avaient organisé l'attentat contre Hitler comme de « lâches »;
- un éloge de l'époque où toute la « chrétienté » se battait contre le « bolchevisme » (légende d'une photo de combattants sur le Front est, avec entre autres des soldats italiens du régime fasciste allié d'Hitler) ;
- une obsession symptomatique pour ce qui « sain », la « saine
camaraderie », etc ;
- une seule revendication politique : celle d'un assouplissement net des lois sur le port d'arme, assorti d'un appel en ce sens au nouveau président de la République ;
- un éloge prudent du salut nazi, conseillant de l'arborer cependant avec réserve, pour ne pas effaroucher les « psychopathes (...) à l'affut » (re-sic !) ;
- des références au paganisme celtique et germanique, notamment à l'occasion des obsèques récentes de l'un des membres du groupe ;
- enfin, des renvois vers des liens, dont une certaine offiicine dite « La diffusion du lore » renvoyant sur des ouvrages à acquérir, clairement antisémites, tels que « La France licratisée » et « La nouvelle question
juive ».

(Il est possible que ce site soit fermé prochainement, mais j'ai aspiré l'essentiel du site que je peux rediffuser pour examen approfondi aux personnes éprises d'antifascisme. Poids : 5 millions d'octets environ).

Est-ce que c'est ce groupe dérisoire, mais détestable et et dangereux, qui aurait été sollicité pour le tournage du film sur Guy Môquet ? Par la Chaîne Parlementaire et ses partenaires officiels ?

Nous n'osons le croire.

Et nous espérons sincèrement que ce n'est qu'une vantardise de leur part.

Après l'épisode lamentable de la lettre du Guy Môquet, lue aux joueurs du match de rugby France-Argentine, il y aurait de quoi se poser des questions sur la conception de la mémoire de la Résistance qu'on se fait en haut lieu.

Si ce groupe néo-nazi n'a pas été sollicité, il sera facile à M. Richard Michel, président de la Chaîne Parlementaire, de le démentir, et nous lui donnerons évidemment acte de ce rectificatif.

Mais si des néo-nazis, bien actuels, ont effectivement été invités quasi-officiellement à remettre en scène le supplice du jeune Guy Môquet, c'est plus que scabreux, c'est révoltant.

Même si après tout, il resterait encore plus d'un mois, pour gommer cette triste collaboration dans les remerciements et crédits du générique du film qui sera projeté à nos enfants et à nos élèves...

Luc Douillard, professeur de Lettres et Histoire en lycée professionnel.

***********

Important :
Ne pas oublier également de signer la pétition lancée hier lundi pour que la lecture de la lettre de Guy Môquet dans les classes scolaires soit associé à une lecture du beau texte de l' « Appel des Résistants aux jeunes générations », proclamé le 8 mars 2004. Déjà plusieurs dizaines de signataires.
Voir :
http://lucky.blog.lemonde.fr/2007/09/11/communique-lire...-2004

Link_go Lien relatif

Commentaire(s)

> et

on fait quoi alors?

quel merdier!